L’Afssaps a annoncé mercredi que le rapport bénéfice/risque du Protelos® (ranélate de strontium), médicament contre l’ostéoporose des laboratoires Servier, allait être réexaminé le 29 septembre prochain en Commission d’autorisation de mise sur le marché, en raison de la “persistance, de façon significative, des effets indésirables graves”.

« La persistance, de façon significative, des effets indésirables graves, malgré les mises en garde introduites dans le résumé des caractéristiques du produit amène l’Afssaps, sur la base de l’analyse présentée en CTPV à prendre l’avis de la Commission nationale de pharmacovigilance le 27 septembre 2011 et à examiner les données du rapport bénéfice / risque en Commission d’autorisation de mise sur le marché le 29 septembre 2011 », explique l’Afssaps dans un communiqué.

Protelos® (ranélate de strontium) est utilisé chez la femme ménopausée dans le traitement de l’ostéoporose afin de réduire le risque de fractures osseuses. Ce médicament est autorisé dans tous les pays de l’Union Européenne et est commercialisé en France depuis janvier 2006. Depuis 2007, il fait l’objet d’une surveillance renforcée notamment en raison des risques d’accidents thromboemboliques veineux et de réactions allergiques graves.

En juillet 2010, la Commission nationale de pharmacovigilance a examiné le premier rapport du CRPV de Tours portant sur l’ensemble des effets indésirables graves notifiés entre janvier 2006 et le 31 mars 2009. Pour 3,4 millions et demi de boîtes vendues, l’analyse porte sur 199 effets indésirables graves, 119 déclarés à la firme et 80 aux CRPV :

– 93 accidents thromboemboliques veineux dont 39 embolies pulmonaires et 54 thromboses veineuses profondes. Ce risque thromboembolique veineux accru par rapport au placebo, avait été identifié dès les essais cliniques.

– 19 réactions allergiques graves à type de DRESS ou Drug Reaction with Eosinophilia and Systemic Syndrom. Cet effet indésirable a été identifié en 2007 par la France sur la base des déclarations effectuées par les médecins au réseau national de pharmacovigilance.

Parmi ces cas, 8 décès ont été signalés. Ils ont fait suite à une embolie pulmonaire dans un cas et un DRESS pour deux autres cas. Dans 5 cas, les patients très âgés avaient par ailleurs une tumeur maligne évolutive.

Le 2ème rapport portant sur les effets indésirables graves déclarés d’avril 2009 à mars 2011 a été présenté le 13 Septembre 2011 au Comité technique de Pharmacovigilance (CTPV). Pour 3,3 millions de boîtes vendues, l’analyse porte sur 129 effets indésirables graves, 85 déclarés à la firme et 44 aux CRPV :

– 50 accidents thromboemboliques veineux dont 29 embolies pulmonaires et 21 thromboses veineuses profondes.
– 8 cas de DRESS.

Parmi ces cas, 4 décès ont été signalés. Ils ont fait suite à un accident thromboembolique veineux dans trois cas et à un DRESS dans un cas. Dans 2 cas dont le cas de DRESS, le décès a été attribué à une autre cause que la prise du médicament.

Source : Afssaps

A Lire également

Protelos®: mise en garde de l’Afssaps contre le mé... L’Afssaps, l'agence sanitaire du médicament, a adressé vendredi une mise en garde aux professionnels de santé afin qu’ils restreignent l’emploi du Pro...
Politique du médicament: Sarkozy promet une refont... En déplacement à Châtillon-sur-Indre, dans le centre de la France, le chef de l’Etat a annoncé jeudi, lors de ses voeux aux personnels de santé, une r...
Protelos: un nouveau scandale pour le laboratoire ... Selon le quotidien Libération qui cite ce mercredi un rapport réalisé par l’Afssaps, le laboratoire pharmaceutique Servier aurait dissimulé aux autori...
Médicament: le laboratoire Roche ne livre plus cer... La crise grecque frappe aussi les hôpitaux. La presse économique rapporte ce lundi que le laboratoire pharmaceutique suisse Roche a décidé de suspendr...
Ibuprofène : le risque cardiovasculaire augmente l... L’ibuprofène est l’un des médicaments les plus utilisés pour la prise en charge de la douleur et de la fièvre. Selon l'Agence européenne des médicamen...
La Journée mondiale contre la sclérose en plaques ... La Journée mondiale contre la sclérose en plaques 2012 se déroule ce mercredi 30 mai 2012. A cette occasion, les entreprises du médicament font l'état...
Médicaments : un Français sur deux ne s’esti... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter*, un Français sur deux ne s’estime pas bien informé sur la prescription de m...
Maladie d’Alzheimer : 72 molécules en dévelo... La recherche sur la maladie d'Alzheimer s'est intensifiée dans le monde : on dénombrait, en avril 2011, 72 molécules en développement dans le portefeu...
Anxiolytiques et hypnotiques : la consommation des... Anxiolytiques, hypnotiques... 11,5 millions de français ont consommé au moins une fois une benzodiazépine en France en 2012. Un rapport de l’Agence na...
Tétrazépam : l’Ansm met en garde contre les ... Dans un point d'information publié vendredi, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a mis en garde contre des effets indésirables cutanés...
L’antidépresseur Stablon de Servier maintenu... L'anti-dépresseur Stablon ( tianeptine) des laboratoires Servier, commercialisé depuis 1988, a été réévalué favorablement le 2 février 2012 par la Com...
Un nouveau traitement contre la dépendance à lR... L’Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner son feu vert à la mise sur le marché de Selincro (nalmefene), un traitement du laboratoire pha...
Mediator : la Sécu réclame 255 millions au laborat... La Sécurité sociale a confirmé par l'intermédiaire de son avocat l’information révélée dès mercredi soir par le Parisien.fr. Elle entend ainsi demande...
Antidouleur et antidépresseur: vers un médicament ... Des scientifiques de l’Institut Pasteur et du CNRS  ont mesuré, chez l’animal, les pouvoirs analgésique et antidépresseur de l'Opiorphine, un messager...
Les antibiotiques : quand sont-ils efficaces ? Pas automatiques ? On a cru pendant longtemps qu’ils nous permettraient de soigner toutes les maladies infectieuses d’origine bactérienne ou non.   ...
Antidépresseurs: pas automatiques? Très efficaces dans les cas “lourds”, inutiles dans les cas “bénins”. Un article publié par le Jama (Journal of the American Medical Association, en a...