A la suite des avis concordants des commissions de pharmacovigilance et d’autorisation de mise sur le marché, l’Afssaps a décidé de saisir l’agence européenne du médicament (EMA) afin d’engager une procédure de réévaluation du rapport bénéfice/risque du ranélate de strontium (Protélos®).

Dans l’attente des conclusions de cette réévaluation, pour des raisons de sécurité sanitaire et du fait d’alternatives thérapeutiques, l’Afssaps a adressé une mise en garde aux professionnels de santé afin qu’ils restreignent l’emploi de ce médicament aux patientes de moins de 80 ans ayant une contre-indication ou une intolérance aux bisphosphonates et à risque élevé de fractures.

Le ranélate de strontium (Protelos®) est commercialisé en France depuis janvier 2006 et est indiqué dans le traitement de l’ostéoporose chez la femme ménopausée. Ce médicament fait l’objet d’une surveillance renforcée depuis 2007. Environ 220 000 personnes sont traitées par ranélate de strontium en France.

Les données disponibles sur ce médicament, tant au niveau bénéfice qu’au niveau risque, ont été présentées en septembre 2011 devant la commission nationale de pharmacovigilance et la commission d’autorisation de mise sur le marché. L’Afssaps, après avis concordants de ces deux commissions, a décidé de poursuivre l’enquête nationale de pharmacovigilance concernant la sécurité de ce produit et a saisi l’Agence européenne du médicament (EMA) pour une réévaluation du rapport bénéfice / risque du médicament.

En effet, malgré les précautions d’emploi indiquées dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP), les données de pharmacovigilance montrent la persistance d’effets indésirables graves thrombo-emboliques veineux, et de risque allergique (DRESS syndrome ou Drug Rash with Eosinophilia and Systemic Syndrom).

Dans l’attente des conclusions de la réévaluation européenne, du fait de l’existence d’alternatives thérapeutiques et afin de protéger les patientes de ces risques, l’Afssaps a adressé une mise en garde aux professionnels de santé.

L’Afssaps recommande aux prescripteurs de réévaluer le rapport bénéfice/risque du traitement de leurs patientes actuellement sous Protelos® et de restreindre l’emploi de ce médicament aux patientes de moins de 80 ans ayant une contre-indication ou une intolérance aux bisphosphonates et à risque élevé de fractures. Les patientes devront également être informées qu’en cas de survenue d’une éruption cutanée, elles doivent arrêter immédiatement et définitivement Protelos® et consulter un médecin.

Enfin, dans le cadre de la procédure d’évaluation, l’Afssaps a eu connaissance de prescriptions chez des personnes de sexe masculin, c’est-à-dire en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché (AMM). L’Afssaps rappelle que la sécurité d’emploi ne se conçoit que dans le cadre de l’AMM et des recommandations de l’Afssaps, sauf, dans les circonstances exceptionnelles où le médecin décide que l’intérêt individuel du patient le nécessite. Une surveillance du marché va être mise en place pour s’assurer des bonnes conditions de prescription et de délivrance de ce médicament.

L’Afssaps rappelle que tout effet indésirable grave ou inattendu doit être déclaré par les professionnels de santé aux centres régionaux de pharmacovigilance (coordonnées disponibles sur www.afssaps.fr). Les patients peuvent également déclarer un effet indésirable par le biais d’une association de patients agréée, ou directement au CRPV dont ils dépendent géographiquement au moyen du formulaire disponible sur le site Internet de l’Afssaps.

Source : Afssaps

A Lire également

Mediator : la Sécu réclame 255 millions au laborat... La Sécurité sociale a confirmé par l'intermédiaire de son avocat l’information révélée dès mercredi soir par le Parisien.fr. Elle entend ainsi demande...
DMLA : le médicament Avastin sera remboursé à part... Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé jeudi la publication au Journal officiel de l’arrêté autorisant la prise en charge de l’Avastin d...
Le classement des médicaments les plus prescrits e... Quels sont les médicament les plus prescrits en pharmacie et à l'hôpital ? Selon un récent bilan de l’Assurance maladie, les remboursements de médicam...
Uvestérol : l’Afssaps rappelle les recommandations... De nouveaux cas de malaise chez des nourrissons lors de l’administration de Uvestérol Vitaminé ADEC ou de Uvestérol D 1500UI/mL conduisent l’Afssaps à...
Gastro-entérite : l’Afssaps recommande la suspensi... L'Agence européenne du médicament (EMA) a été informée par les laboratoires GlaxoSmithKline de la présence dans des lots de vaccin buvable Rotarix® di...
Politique du médicament: Sarkozy promet une refont... En déplacement à Châtillon-sur-Indre, dans le centre de la France, le chef de l’Etat a annoncé jeudi, lors de ses voeux aux personnels de santé, une r...
Mediator : l’Etat bientôt attaqué en justice... Nouvel épisode dans le feuilleton du Mediator. Le Figaro rapporte que les avocats d’une malade greffée des deux poumons en 2005, étudient les possibil...
L’Agence nationale de sécurité du médicament et de... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est officiellement créée. La parution du décret de gouvernance relatif à ...
Bébé tousse : un dépliant pour savoir quoi faire... Suite à sa récente réévaluation des médicaments destinés à traiter la toux chez l’enfant de moins de deux ans, l’Afssaps a élaboré plusieurs documents...
L’érection devient moitié moins chère ! Le laboratoire Bayer Schering Pharma a annoncé la baisse de moitié du prix hors taxe de Levitra, son médicament contre les problèmes d’érection. Selon...
Grippe : l’épidémie en phase de ralentissement Selon le dernier bulletin du Réseau Sentinelles, le nombre de cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 343 ca...
Affaire mediator: l’agence du médicament bie... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé mardi sa probable mise en examen par les juges en charge de l’i...
L’Afssaps réservée sur le Desernil®, un médi... La commission d'autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'agence du médicament, réunie le 2 février dernier, a conclu à un rapport bénéfice/risque...
Médicament anti-calvitie et impuissance permanente... Dans un point d'information publié mardi, l'agence du médicament (Afssaps) indique qu'à ce jour le lien de causalité entre la prise de finastéride (Pr...
Mediator: deux témoignages accablent Servier Les quotidiens Le Figaro et Libération rapportent ce mardi 6 septembre le contenu de deux auditions conduites cet été par la justice. Selon les deux q...
Myopathie de Duchenne : une 1ère thérapie innovant... L’AFM-Téléthon s'est félicitée vendredi de l'avis favorable de l’Agence européenne du médicament concernant la mise sur le marché de l’Ataluren pour l...