Les adolescents ne se reconnaitraient pas dans le discours public. C’est ce que dévoile l’enquête menée par TNS Sofres pour l’UNICEF France. Dans le contexte actuel de crise économique, les adolescents et les enfants peuvent se présenter comme des « victimes de l’ombre », pénalisés par un système sur lequel ils ont peu voire pas d’emprise du tout.

Le discours public perçu de manière négative
Ainsi, le jugement des adolescents par rapport au discours qui leur est consacré est sévère. Il est majoritairement jugé négatif ou neutre. Seuls 8% des adolescents estiment que l’on parle plutôt positivement des enfants dans les médias. Au contraire, 41% jugent le discours public sur les enfants plutôt négatif, et 45% neutre.

Les acteurs politiques peu crédibles
De même, si les associations internationales, comme l’UNICEF, sont jugées les mieux placées pour garantir les droits de l’enfant, les hommes et les femmes politiques apparaissent peu crédibles à leurs yeux : seuls 6% des adolescents considèrent que ce sont les acteurs les mieux placés pour le faire. Les adolescents n’ont que peu confiance en des personnages publics comme les hommes et les femmes politiques, qui ont parfois tendance à les considérer dans leur globalité et dressent plutôt des portraits caricaturaux et peu flatteurs de l’adolescent.

Une situation pas grave…
Alors que la pauvreté en France a augmenté en 2009 et qu’elle touche particulièrement femmes et enfants, il reste néanmoins des points d’optimisme dans un paysage global plutôt morose. Ainsi, la situation des enfants en France est jugée satisfaisante par les adolescents pour la majorité des points sur lesquels ils étaient consultés. Les deux situations jugées les plus satisfaisantes sont l’accès à l’éducation, qui est considéré comme satisfaisant pour 96% des jeunes (dont 65% très satisfaisant), et l’accès au soin, jugé satisfaisant pour 96% des jeunes également, dont 58% très satisfaisant.

…mais parfois désespérée
En revanche, la situation concernant leur avenir et leur entrée dans le monde des adultes est beaucoup plus nuancée. Ainsi, le fait de pouvoir avoir confiance dans l’avenir est la situation jugée la moins satisfaisante : plus d’un tiers des adolescents (37%) considèrent que les enfants en France ne peuvent pas avoir confiance en l’avenir. S’ils se sentent préservés en tant qu’enfants/adolescents, il semble que l’arrivée à l’âge adulte soit plutôt anxiogène et laisse présager des jours plus difficiles. Plus ils approchent de l’âge adulte et plus leur confiance diminue, ce qui dénote une inquiétude latente face à un avenir incertain. Le contexte de crise actuelle n’est d’ailleurs pas pour rassurer le jeune adulte en devenir et pose la question de sa place future dans la société et de l’image que les adultes lui renvoient aujourd’hui.

> En savoir plus sur www.unicef.fr

Source : UNICEF – *Enquête TNS Sofres/UNICEF France « Perception des adolescents sur leurs droits et leur situation » réalisée auprès d’un échantillon de 500 adolescents âgés de 13 à 18 ans, du 20 au 23 octobre dernier, l’enquête menée par TNS Sofres

A Lire également

Scoliose : faire accepter le port d’un corse... Comment faire accepter le port d'un corset pour corriger une scoliose chez un ado ? Pas facile d'autant qu'ils ne sont pas assez "stylés" à leurs yeux...
Diurétique Furosémide mal conditionné: enquête dan... Une enquête judiciaire est ouverte à Marseille suite au décès, samedi soir, d'un nonagénaire, qui pourrait être consécutif à la non-prise  du diurétiq...
Ebola : l’employé de l’Unicef soigné e... Le ministère de la Santé vient d'annoncer que l'employé de l’Unicef atteint d’Ebola, qui était prise en charge à l’hôpital Bégin (Saint-Mandé), est dé...
Objectif 100 % d’enfants vaccinés : l’UNICEF... Objectif 100 % d’enfants vaccinés. Cette nouvelle campagne de l’UNICEF France vise à collecter des fonds pour permettre la vaccination des 20% d’enfan...
Transports en commun : attention aux bus! Les transports en commun Keolis lancent une campagne de prévention des accidents à destination des voyageurs. « Keolis est attentif mais ça ne suffit ...
Tout comprendre sur votre adolescent en 100 questi... Dans ce guide, Michel Fize accompagne les parents au quotidien à travers les questions les plus souvent posées par les adolescents (de 8 à 18 ans). ...
Signez le manifeste de l’Unicef pour la créa... Augmentation du nombre d’enfants pauvres, difficultés croissantes d’accès aux soins, inégalité des chances à l’école… A travers 10 engagements, l’UN...
Enquête : les pharmaciens n’ont pas le moral Selon une enquête Ipsos / Pharmagora * , les pharmaciens se montrent très pessimistes pour l’avenir. Près de 20% d’entre eux considèrent qu’il y a une...
Cancer du poumon : une enquête en ligne sur la vie... La Global Lung Cancer Coalition (GLCC) et le laboratoire pharmaceutique Boehringer Ingelheim viennent de lancer « Lung cancer : we are listening », un...
“Notre poison quotidien” : enquête sur... Afin de mieux comprendre comment « l’industrie chimique empoisonne notre assiette », Arte diffusera le mardi 15 mars à 20h40 une nouvelle grande enquê...
Echangisme : les Français de plus en plus séduits…... Echangisme, triolisme et autres mélangismes sont autant de formes d’une sexualité de groupe encore peu étudiée. Pour en savoir plus sur ces pratiques ...
Le nageur Alain Bernard milite pour une eau potabl... Cette année encore, le champion olympique de natation Alain Bernard parraine la Nuit de l’Eau. Pour cette 4ème édition, plusieurs centaines de piscine...
Témoignage d’une enseignante en CM1/CM2 sur l’util... Depuis octobre 2010, Alexandra Vimont, enseignante en classe de CM1 / CM2 dans les Yvelines, travaille avec les parcours pédagogiques interactifs sur ...
9,3 millions d’euros collectés pour l’ UNICEF grâc... Vous connaissez le proverbe : "les petits ruisseaux font les grandes rivières". Le principe est confirmé une fois de plus avec l’opération« Peluches »...
Rentrée des classes futée : notre sélection de bon... Des idées de cartables jolis et résistants (même pour les garçons!), des fournitures scolaires solidaires et design, des kits complets et pas chers......
Budget vacances : 1000 € tout compris pour 6 Franç... Selon une récente enquête*, les Français opteraient pour des vacances « pratico-pas-chères »: 4 Français sur 10 partiront 1 semaine ou moins, 6 França...