Deux mesures phare dans le nouveau plan cancer:  la création de cinq sites de recherche contre la maladie et la mise en place d’une journée de l’activité physique.

Chaque année en France, 350.000 personnes apprennent qu’elles souffrent d’un cancer. Il s’agit donc d’une «cause nationale». Le plan 2009/2013  prévoit près de 750 millions d’euros de dépenses nouvelles et vise trois objectifs:

1) Création de cinq sites de recherche pour donner à la recherche française une dimension encore plus internationale. Augmentation de la participation des patients aux essais cliniques.

– 74 appareils IRM (Imagerie à résonance magnétique, ou pet-scan) doivent être installés, dont 39 dans les 10 régions affichant la mortalité la plus élevée.

– Evaluation des risques liés à l’environnement : 15% du budget devront être consacrés à l’étude «des risques environnementaux» dans le déclenchement de la maladie afin d’étudier  davantage les effets à long terme des expositions, même à faible dose, à certains agents chimiques, biologiques ou physiques. Questions qui ne sont pas assez “travaillées” en France.

2) Réduction des inégalités devant la maladie
Le risque de décéder d’un cancer entre 30 et 65 ans est globalement deux fois supérieur chez les ouvriers que chez les cadres et les professions libérales.

– Une journée de l’activité physique : le surpoids et l’obésité augmentant considérablement les risques, les autorités de santé recommandent la création d’une telle journée pour inciter les Français à pratiquer régulièrement un sport. La sédentarité provoque 2.200 décès par cancer chaque année.

– Prix du tabac : hausse de 6% des prix du tabac.  Interdiction de la vente de tabac sur Internet ainsi qu’aux mineurs, le remboursement des substituts nicotiniques porté de 50 à 150 euros pour les bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU) et pour les femmes enceintes.

3) La vie après le cancer
Favoriser l’accès à l’emprunt et à l’assurance: les signataires de la Convention «S’asssurer et emprunter avec un risque aggravé de santé» (AERAS) devront renouveler cette convention pour améliorer la couverture  et l’accès à l’emprunt des personnes qui sont sorties de la maladie. Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l’assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs, cette convention, en vigueur depuis le 6 janvier 2007, vise à élargir l’accès à l’assurance et l’emprunt pour les personnes affrontant ou ayant affronté un problème de santé.

Source : Ministère

A Lire également

Alimentation, alcool… 40% des cancers pourra... Le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut national du cancer lancent  à partir d’aujourd’hui une nouvelle campagne dans l’objectif d’i...
Cancer : la santé est dans le pré ? Selon l’étude Agrican sur la santé en milieu agricole menée par la Mutuelle Sociale Agricole (MSA), les agriculteurs auraient moins de risques de décé...
Particules fines et risque de cancer : une fiche r... L’institut national du cancer (INCa) vient de mettre en ligne sur son site une fiche repère actualisée sur les particules fines et le risque de cancer...
Après-cancer: 43 % des Français estiment la réinse... Chaque année, en France, près de 350 000 personnes sont touchées par un cancer. 100 000 d’entre elles travaillent. Une situation qui, avec le recul de...
Une Jonquille pour Curie : faites fleurir l’espoir... Du 17 au 22 mars 2015, l’Institut Curie fait à nouveau souffler un vent d’espoir, le temps d’une semaine, pour cette nouvelle édition d’Une Jonquille ...
IRM : plus d’un mois d’attente pour un examen en F... Manque d'appareils IRM, inégalités régionales... Deux Français sur 3 subissent un attente qui excède 30 jours pour passer un examen contre un sur 2 en...
Cancer : quand la dermo-cosmétique s’engage pour f... Après avoir mené une étude clinique en 2016 au sein de plusieurs Centres de lutte contre le cancer (CLCC) afin de tester cliniquement leurs produits, ...
Cancer et prise en charge de la douleur Une enquête, réalisée sous l'égide de l'INCa en 2010 avec l'Institut BVA, a été menée auprès de 1507 patients atteints de cancer traités en ambulatoir...
Cancer : un enfant sur 440 touché avant l’âg... Une étude publiée ce mardi par le BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire) de l'Institut de veille sanitaire montre qu’un enfant sur 440 en France ...
Les cancers à prédisposition génétique inquiètent... Cancer héréditaire, cancer d'origine génétique, prédisposition au cancer... toutes ces expressions mal maîtrisées des Français sont source de stress. ...
L’INCa lance une campagne pour un nouveau re...  L'Institut National du Cancer (INCa) a lancé le 18 novembre un nouveau dispositif d'information visant à favoriser « un nouveau regard sur les cancer...
“1 combat – 5 destins” : la saga... Inédit : TF1 diffusera vendredi 15 mars "un combat - 5 destins". Une pléiade de stars américaines s'engagent pour la lutte contre le cancer du sein au...
Vers un traitement de l’hépatite E ? Maladie émergente parfois mortelle et sans traitement connu, l’hépatite E est responsable d’une inflammation aiguë ou chronique du foie. Des chercheur...
Téléthon 2013 : des initiatives « Green » pour fai... A l'occasion du Téléthon 2013 qui se déroulera les 6 et 7 décembre 2013, des opérations de collecte "green" de recyclage sont organisées au profit de ...
Cancers du sein : l’Institut national du cancer pu... L’Institut national du cancer publie un nouveau livret d’information à destination des femmes de 50 ans et plus afin de répondre aux principales quest...
Cancer : des frais cachés malgré une prise en char... La Ligue contre le cancer vient de publier le 3ème rapport de l’Observatoire sociétal des cancer. Malgré la prise en charge dite à 100%, des frais cac...