Migraine : "Pas ce soir, chéri …"… J’ai ma migraine »… C’est la rengaine la plus citée pour ironiser sur cette pathologie mal cernée donc difficile à soigner. La migraine est une forme particulière de mal de tête (céphalée) : elle se distingue notamment du mal de tête « ordinaire » par sa durée et son intensité.

La migraine commence souvent par une douleur ressentie d’un seul côté de la tête ou localisée près d’un oeil. La douleur est souvent perçue comme des pulsations dans la boîte crânienne. La migraine peut aussi nuire à la vision et entraîner des nausées et des vomissements.

Certaines migraines sont précédées de manifestations physiologiques qu’on appelle aura. Les auras sont essentiellement des effets visuels qui peuvent prendre la forme d’éclairs lumineux, de lignes aux couleurs vives ou d’une perte temporaire de vue. Au bout de 15 à 30 minutes, ces symptômes disparaissent, mais c’est alors le mal de tête qui prend le relais.

La fréquence des crises de migraine varie beaucoup d’une personne à l’autre. Certaines personnes en souffrent quelques fois par an, tandis que d’autres en ont 3 ou 4 fois par mois, voir plusieurs fois par semaine. Les premières crises apparaissent durant l’enfance ou le jeune âge adulte. Au-delà de 40 ans, les migraines se font plus rares et elles disparaissent souvent après 50 ans.

Les signes précurseurs courants

Ils précèdent le mal de tête de quelques heures à deux jours. Les plus courants :
▪   fatigue
▪   raideur du cou
▪   fringales
▪   émotivité
▪   sensibilité accrue au bruit, à la lumière et aux odeurs.

Qui ?

▪   Les migraines touchent presque deux fois plus de femmes que d’hommes. Les deux tiers des femmes touchées en souffrent uniquement pendant leurs règles. Ce sont les fluctuations hormonales qui déclenchent la migraine, et plus particulièrement la chute des hormones sexuelles à la fin du cycle.
▪   Les personnes dont les parents souffrent ou ont souffert de migraines, surtout dans le cas de la migraine avec aura.

Les causes non alimentaires

▪   le stress
▪   la faim, le jeûne ou les repas irréguliers
▪   la modification des habitudes de sommeil
▪   la modification de la pression atmosphérique
▪   la lumière vive ou les bruits forts
▪   trop ou pas assez d’exercice physique
▪   le parfum, la fumée de cigarette ou des odeurs fortes
▪   divers médicaments, dont les contraceptifs oraux dans certains cas

Les causes alimentaires

▪   l’alcool
▪   la caféine (ou le manque de caféine)
▪   les fromages vieillis
▪   le chocolat
▪   le glutamate (syndrôme du restaurant chinois)

Médicaments en vente libre

L’acide acétylsalicylique (l’aspirine), le paracétamol (=acétaminophène) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens en vente libre (l’ibuprofène) seront souvent suffisants pour casser une crise de migraine légère si on les prend dès l’apparition des premiers symptômes. Certains gels ont été spécifiquement conçus pour soulager.

Médicaments sur ordonnance

Votre médecin peut vous prescrire, après diagnostic, des médicaments appropriés.

www.migraine-cephalee.com

A Lire également

Les gels anti-inflammatoires au kétoprofène retiré... L'agence française du médicament  a décidé de suspendre l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de tous les médicaments contenant du kétoprofène et...
Osez enfin prendre la parole sans stress ! L'idée de parler en public vous angoisse ? Vous perdez tous vos moyens chaque fois que vous devez prendre la parole devant votre famille, vos amis, vo...
Prise en charge de la douleur: un nouveau programm... La prise en charge de la douleur constitue un véritable enjeu de santé publique. Conformément aux recommandations du haut conseil de la santé publique...
Grossesse : 7 femmes enceintes sur 10 concernées p... Une étude menée par l’institut Ifop pour le laboratoire Maternov révèle que 72% des femmes enceintes déclarent avoir souffert de nausées pendant toute...
Les salariés français seraient moins stressés que ... Selon un récent sondage*, le stress au travail envahie l'Europe. Pour un salarié sur deux, leur travail serait source de stress . Plus précisément, 45...
« Et si c’était mon coeur ? » : comment reconnaîtr... Grâce à des modifications du style de vie et l’observance des traitements, il est tout à fait possible pour une personne atteinte d’insuffisance cardi...
L’aspirine efficace en prévention du cancer ... Selon une étude britannique publiée dans la revue scientifique The Lancet, l’aspirine aurait bien des effets préventifs contre le cancer colorectal. ...
Bébé : fini les fesses irritées ! Les rougeurs du siège sont liées à une irritation de la peau du siège du nourrisson. En version moins poétique, votre bébé a les fesses irritées…  ...
Douleur : 71% des seniors pensent qu’il est normal... Comment les seniors vivent-ils leur douleur ? Une enquête CSA Research* pour Sanofi révèle que la douleur touche la quasi-totalité des seniors et fait...
Médicaments: les bénéfices-risques du Motilium réé... L’Agence européenne des médicaments (EMA) vient d'ouvrir une nouvelle réévaluation du bénéfice/risque concernant les médicaments à base de dompéridone...
Douleurs, trous de mémoire : les jeunes adultes pr... Ressentir des difficultés à accomplir certains actes de la vie quotidienne n’est pas réservé aux personnes âgées ou  handicapées. Une récente étude d...
« Bien dormir, mieux vivre » : un guide pratique p... L’Inpes diffuse le premier guide pratique grand public « Bien dormir, mieux vivre » qui vise à aider les Français à développer un sommeil de meilleure...
La naturopathie pour se détendre avant les vacance... Lorsque les vacances approchent, la dernière ligne droite est souvent source de fatigue et de stress. En attendant de pourvoir décompresser et lézarde...
Troubles du sommeil: une journée pour les dépister... Pour sa 10ème édition, la Journée du Sommeil (19 mars 2010) a retenu le thème: "Quand le sommeil prend de l’âge" avec la publication d’une enquête nat...
Douleur : un site pour tout savoir Le site de l’Institut UPSA de la Douleur est un site d’information qui a pour objectif d’améliorer la prise en charge de la douleur et de communiquer ...
Pollution de l’air intérieur à l’école... Selon une étude menée par des chercheurs de l'Inserm sur la qualité de l'air à l'intérieur de 108 écoles primaires réparties dans 6 villes françaises,...