Dans un rapport publié en ligne, l’Académie nationale de médecine appelle à plusieurs mesures de précaution pour leur utilisation. Elle appelle également à promouvoir la prescription et la délivrance des médicaments génériques par une pédagogie appropriée auprès des patients comme des médecins et pharmaciens.

“Le générique n’est pas la copie conforme de la spécialité princeps”, rappelle le rapport du Pr Charles Joël Menkès, rhumatologue et ancien membre de la Commission d’Autorisation de mise sur le marché (AMM). S’Il contient le même principe actif, d’autres substances entrant dans sa composition (les excipients) peuvent être différents. Sa présentation peut-être aussi modifiée (comprimés remplacés par des gélules par exemple).

“Le changement d’excipient peut occasionner des réactions allergiques plus ou moins sévères”, indique le rapport, tandis que les changements de présentation peuvent “désorienter” les malades âgés en traitement chronique.

Les académiciens ne s’opposent pas à l’utilisation des génériques, moins chers que les médicaments originaux, mais recommandent une série de mesures de prudence. Ils recommandent ainsi de “promouvoir par une pédagogie appropriée, s’adressant aux patients comme aux médecins et aux pharmaciens, la prescription et la délivrance des médicaments génériques”.

Mais ils soulignent que “la demande de non substitution (par le médecin), médicalement justifiée, doit être obligatoirement respectée par le pharmacien”. “Son maintien est indispensable à une médecine personnalisée tenant compte des situations à risques”, ajoutent-ils. Les académiciens recommandent par ailleurs de “rapprocher le plus possible la présentation du générique de celle du princeps aussi bien pour l’aspect extérieur, que par la mise à disposition des différents dosages utilisés, en évitant les excipients à effet notoire”.

Dans le cas des traitements chroniques et de l’utilisation simultanée de plusieurs types de médicaments, l’Académie juge “souhaitable” que les patients “puissent se procurer toujours la même marque de générique”. “Les génériques à marge thérapeutique étroite demandent à être utilisés avec prudence”, souligne l’Académie, citant les antiépileptiques, les anti-coagulants, les hypoglycémiants ou certains médicaments à visée cardiologique.

L’Académie recommande également d'”appliquer formellement les dispositions réglementaires de contrôle de qualité”.

Le rapport :  http://www.academie-medecine.fr/Upload/GÉNÉRIQUES.pdf

A Lire également

Médicaments : l’Europe veut clarifier l’info... Le 11 octobre dernier, la Commission européenne a adopté des propositions modifiées clarifiant l’information que les laboratoires pharmaceutiques peuv...
Médicaments: comment déclarer directement les effe... La déclaration d’un effet indésirable lié à un médicament, effectuée directement par le patient et les associations de patients, vient d’être official...
La franchise de 0,5 € sur les boîtes de médicament...  Selon une étude de l'Institut de recherche et documentation en santé (Irdes), les franchises de 0,5 € sur les boîtes de médicaments, mises en place l...
Médicaments: les prix augmentent pour les ménages... Une étude de l'Insee publiée mercredi montre qu’entre 2000 et 2010, le prix « brut » , c'est-à-dire le prix de marché de l’ensemble des médicaments re...
Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Le prix des médicaments en France : enquête sur Fr... "Comment expliquer que se soigner coûte plus cher en France qu’ailleurs en Europe ? Pourquoi de tels écarts de prix ? Qui fixe les prix des médica...
Médicaments et parabènes: l’Afssaps fait un premie... Suite à la publication par Le Monde de la liste des 400 médicaments contenant du parabène, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de sa...
Prix des médicaments : par qui sont-ils fixés et c... Voici 5 clips vidéo pour comprendre comment sont fixés les prix des médicaments en France. Qui fixe le prix des médicaments et comment sont-ils dé...
Les médicaments font-ils reculer les maladies ? Les médicaments ont permis de mieux lutter contre le cancer, le sida, l’hépatite C, la dépression, la tuberculose ou le diabète, mais, beaucoup de mal...
Les médicaments, des produits sous surveillance La prise de médicaments n’est pas un acte anodin. C’est pourquoi les autorités sanitaires ont mis en place un réseau national de pharmacovigilance en ...
Médicament génériques : “des médicaments à p...  "Les inspections et contrôles réalisés par l’Agence, le suivi des effets indésirables ne montrent pas d’écarts notables entre les médicaments génériq...
Médicaments sur internet : feu vert à la vente des... Selon « Les Echos » et « Le Figaro », la ministre de la Santé envisagerait de légaliser la vente des médicaments non remboursables et vendus sans pres...
L’envoi de SMS aux patients aide au suivi des trai... Une étude publiée en février 2013 par la revue « international journal of cardiology » conduite par le service de cardiologie de la Timone en collabor...
Médicaments en vente libre : un marché en recul de... Selon le baromètre 2013 de l'Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa), les ventes totales des m...
Médicaments: une nouvelle signalétique pour les pr... Un nouveau système vient d’être mis en place dans toute l’Union Européenne (UE) afin de formaliser l’identification des médicaments faisant l’objet d’...
Sécu : le gouvernement renonce à l’augmentation du... Le gouvernement renonce à augmenter de 0,5 point le ticket modérateur restant à la charge des patients pour les soins médicaux, mais devrait...