L’agence française du médicament  a décidé de suspendre l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de tous les médicaments contenant du kétoprofène et destinés à être appliqués sur la peau à la suite de cas graves d’allergie.

Le kétoprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) commercialisé en France sous forme de gel depuis 1993. Soumis à prescription médicale, le gel est appliqué sur la peau et est utilisé en rhumatologie et en traumatologie bénigne, pour ses propriétés antalgiques. A ce jour, 22 produits contenant ce gel étaient autorisés en France (liste consultable sur le site de l’Afssaps).

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a annoncé vendredi dans un communiqué  la suspension d’autorisation de mise sur le marché de tous les gels anti-inflammatoires contenant du kétoprofène, à la suite de cas graves d’allergie.

 Cette suspension qui prend effet le 12 janvier 2010 est accompagnée d’un retrait des lots disponibles sur le marché. A partir de cette date, les spécialités sous forme de gel contenant du kétoprofène ne seront plus disponibles en France.

En effet, selon l’Afssaps, “des cas de photoallergie (réactions cutanées exagérées et/ou anormales à la lumière), souvent graves, ont été rapportés chez des patients traités par des gels contenant du kétoprofène dès leur commercialisation. Ces réactions se présentent le plus souvent sous la forme d’eczéma et de bulles pouvant s’étendre au-delà de la zone d’application. Leur gravité peut conduire à des hospitalisations et à des arrêts de travail.

L’Afssaps a informé l’agence européenne du médicament (EMA), son homologue européen, ainsi que la Commission européenne et les laboratoires concernés, ce qui entraîne une procédure de réévaluation européenne du rapport bénéfice-risque des gels contenant du kétoprofène.

371 cas d’effets indésirables

En dépit d’un renforcement des précautions d’usage (notamment un pictogramme incitant les patients à ne pas s’exposer au soleil même voilé), des réactions allergiques ont continué d’être rapportées. 371 cas d’effets indésirables, dont 62% étaient graves (aucun décès), ont été relevés de janvier 2001 à février 2009 chez des patients traités avec un gel contenant du kétoprofène. Dans la très grande majorité des cas, il s’agissait d’un effet indésirable cutané. Parmi les effets indésirables graves, 44% étaient des réactions de photoallergie. Aucun décès n’a été signalé.

Consulter votre médecin

L’Afssaps demande ainsi aux médecins prescripteurs de ne plus instaurer/renouveler de traitement par gel de kétoprofène, aux patients d’arrêter tout traitement en cours. En l’absence de réaction cutanée depuis le début du traitement, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Aucun danger n’est associé à l’arrêt brutal de l’application de gel de kétoprofène.

L’Afssaps recommande aux patients actuellement traités par un gel contenant du kétoprofène de consulter leur médecin afin qu’il puisse reconsidérer leur traitement ou de prendre conseil auprès de leur pharmacien.

Source : Afssaps

A Lire également

Comment soigner ses allergies saisonnières ? Vous souffrez d'allergies saisonnières de type rhinite allergique, conjonctivite allergique, allergie à la poussière ou aux poils d’animaux ? Les déla...
7ème Journée Française de l’Allergie le 19 mars 20... Mardi 19 mars 2013 a lieu la 7ème Journée Française de l’Allergie, jour de lancement d'une campagne d'information auprès des jeunes sur l'allergie (re...
Allergies : l’éducation thérapeutique de l’enfant... Etape incontournable du traitement de l’enfant allergique, l’éducation thérapeutique consiste à l’aider ainsi que ses parents à appréhender sa maladie...
Allergies et désensibilisation : comment ça marche... La désensibilisation chez l’enfant (ou immunothérapie allergénique) est un traitement qui vise à modifier l’évolution de la maladie allergique. Son ob...
Jeu-concours: « L’allergie, ce n’est pas un capric... Pierre Fabre Médicament et son site « un oeil sur l’allergie », en partenariat avec l’Association Asthme & Allergies, organisent le 1er jeu-concou...
Gratuit : “Mickey et le grand tchoum” ... « Mickey et le grand Tchoum » est un livre en téléchargement gratuit qui permet d'expliquer aux enfants comment reconnaitre les symptômes allergiques....
H1N1 : une vaccination spécifique sur rendez-vous ... La préfecture de la région Ile-de-France  a mis en place une vaccination spécifique sur rendez-vous à l’hôpital Necker de Paris pour les personnes pré...
Grippe H1N1 : une vaccination spécifique pour les ... La préfecture de la région Ile-de-France  a mis en place une vaccination spécifique sur rendez-vous à l’hôpital Necker de Paris pour les personnes pré...
Pollens de graminées : un risque d’allergie ... Dans son dernier bulletin, le RNSA rappelle que les pollens de graminées sont bien présents actuellement sur tout le territoire et qu'ils provoqueront...
Une appli pour identifier les arbres allergisants ... Vous souffrez d’allergies au pollen d’arbre ? Mais savez-vous reconnaître les arbres à l’origine de vos réactions allergiques ? ArbrallergiK est une a...
Graminées : un risque d’allergie associé de ... Avec le temps qui se stabilise et les températures qui repartent à la hausse, la pollinisation des herbacées et notamment des graminées sera favorisée...
Pollens de graminées : un risque allergique maxima... Gare aux allergies. Selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), le temps ensoleillé prévu cette semaine favori...
Comment savoir si on est allergique aux acariens ? Pour éviter que les acariens n’entrainent de grosses allergies, une simple prise de sang peut suffire. S’ils sont bien présents toute l’année dans les...
Graminées : un risque d’allergie de niveau é... Dans son dernier bulletin, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) prévient les allergiques aux graminées. Largement présents sur l'e...
Des produits pour chaque type de régimes livrés à ... Vous devez suivre un régime alimentaire particulier ? Sans gluten, sans lactose, sans allergènes, pauvre en sucre ou en sel, à indice glycémique bas, ...
Mieux comprendre les allergies en environnement in... Nos journées se déroulant en très grande majorité dans des espaces clos, beaucoup d’allergènes sont à identifier au sein de ces espaces quotidiens. Il...