Selon une étude de l’Institut de recherche et documentation en santé (Irdes), les franchises de 0,5 € sur les boîtes de médicaments, mises en place le 1er janvier 2008, pour pousser les patients à réguler leur consommation de médicaments n’ont eu qu’une efficacité limitée : seuls 12% d’entre eux déclarent avoir modifié leur comportement, surtout parmi les plus modestes.

En effet, la somme prélevée par boîte étant la même quels que soient la nature du médicament, le niveau de ressources et l’état de santé des individus, cette charge financière pèse plus fortement sur les individus malades ou à faibles revenus et peut les contraindre à renoncer à des soins utiles. Afin d’apporter un premier éclairage sur ces hypothèses, une analyse a été menée à partir de données déclaratives de l’Enquête santé protection sociale (ESPS) 2008.

Seuls 12 % des enquêtés déclarent avoir modifié leurs achats de médicaments suite à la mise en place des franchises. Ce comportement est influencé par le niveau de revenu et l’état de santé : la probabilité de déclarer avoir modifié ses achats est de 7 points plus élevée chez les individus gagnant moins de 870 € par mois, comparés à ceux gagnant plus de 1 167 € par mois, soit un quasi-doublement de cette probabilité. Elle est plus élevée de 2 points chez les individus souffrant d’une pathologie chronique, comparés aux autres. Une différence similaire est observée entre les individus déclarant un état de santé moyen, mauvais ou très mauvais comparés à ceux qui se déclarent en bonne santé.

Selon les auteurs de l’étude, l’efficacité limitée de ces franchises s’explique par leur coût (0,5 €) relativement bas pour les individus aux revenus moyens ou élevés, d’une part ; d’autre part, du fait que les individus n’ont qu’une capacité restreinte à influencer les prescriptions des médecins et à évaluer l’utilité des médicaments prescrits. Enfin les auteurs soulignent que les changements de consommations sont plus fréquents chez les individus disposant de faibles ressources et ceux en mauvaise santé. Pour ces deux populations, les franchises représentent une charge financière significative ayant pour effet une perte d’accès aux médicaments.

Consulter l’étude sur le site de l’IrdesSource : communiqué Irdes

A Lire également

Les pharmaciens d’officine broient du noir Les officines de l'Hexagone ont de plus en plus de difficultés de trésorerie. Raisons ? La baisse des prix des médicaments, le recul des volumes et la...
Médicaments : la base de données publique est en l... Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a ouvert mardi  la première base de données publique qui recense l’ensemble des infor...
L’envoi de SMS aux patients aide au suivi des trai... Une étude publiée en février 2013 par la revue « international journal of cardiology » conduite par le service de cardiologie de la Timone en collabor...
Somnifères et anxiolytiques : attention danger ! Les médicaments contre l'insomnie et l'anxiété augmenteraient le risque de mortalité de leurs consommateurs de 36%, selon une étude publiée dans  le C...
Médicament : une nouvelle campagne pour changer le... Une nouvelle campagne nationale d’information sur les médicaments génériques a été lancée ce mardi par la ministre de la Santé, Marisol Touraine. D’un...
Maladie de Parkinson : mieux comprendre les médica... A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, l’Afssaps diffuse un document d’information à destination des patients et de leur ento...
Médicaments sous surveillance: leur mise sur le ma... Selon le quotidien 20 Minutes, plusieurs médicaments « sous surveillance » ont été entachés de nombreux conflits d’intérêts au sein de l’Afssaps et de...
Un Guide pratique d’homéopathie au quotidien Si les ouvrages sur l’homéopathie fleurissent, ce guide présente une homéopathie banalisée, débarrassée de tout reliquat d’ésotérisme, une porte large...
Grippe : le seuil épidémique franchi la semaine de... Selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, la grippe vient de franchir le seuil épidémique la semaine dernière. Le nombre de syndromes grip...
Le Téléthon va produire des médicaments de thérapi... La Tribune revient ce mercredi sur l'Association française contre les myopathies (AFM) qui a reçu l'autorisation de fabriquer des médicaments pour des...
Valproate de sodium : la ministre de la Santé anno... Marisol Touraine, qui a rencontré lundi la présidente de l’association d’Aide aux Parents d'Enfants souffrant du Syndrome de l'Anti-Convulsivant (APES...
Le palmarès des dix médicaments les plus remboursé... En 2010, le 1er médicament remboursé est le Tahor®, médicament contre le cholestérol de la classe des statines, avec 485 millions € remboursés. Il est...
Osez les médicaments en boucles d’oreilles ! Ryan Chapman, illustrateur designer anglais, a eu l’idée originale de créer des boucles d’oreille en forme de gélules : les « MagicPills ». Large gamm...
Cyclamed: le nombre de médicaments collectés en ph... En 2010, 13.402 tonnes de médicaments collectés avaient été valorisés. En 2011, ce sont 14.656 tonnes de médicaments qui ont été collectées par les ph...
Picto « Grossesse » sur les médicaments : attentio... Selon l’Académie nationale de médecine, l’obligation  d’apposer  le pictogramme « Grossesse » sur les boîtes de médicaments est une mesure à « l’inten...
Médicaments : la liste des produits déremboursés c... Selon le « Parisien/Aujourd’hui en France », la liste des 170 médicaments concernés par la baisse de remboursement de 35 à 15% sera publiée dans une s...