Dans son rapport annuel 2010/2011 publié ce jeudi, Médecins du Monde dénonce un véritable « krach sanitaire » en France. L’association constate des difficultés croissantes pour les populations les plus pauvres  à accéder aux soins.

A l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre, Médecins du Monde publie son baromètre annuel de l’accès aux soins en France : conditions de vie pathogènes, retard aux soins, retour des épidémies. « Une étape supplémentaire a été franchie en 2010/2011 dans le rejet des plus vulnérables hors du système solidaire d’accès aux soins. à la crise économique qui se traduit par une recrudescence de la pauvreté s’ajoute une réponse publique plus sécuritaire que sociale », constate l’association.

Les centres de Médecins du Monde ne désemplissent pas avec une augmentation de 10 % des consultations médicales et dentaires en 2 ans. L’association a ainsi dénombré 38.606 consultations en 2010.Près de la moitié des patients vus en consultation en 2010 aurait besoin d’une prise en charge d’au moins 6 mois (hypertension artérielle, diabète, troubles de la santé mentale…). « Ces personnes accèdent de plus en plus difficilement au système de soins ou n’arrivent pas à faire valoir leurs droits à la couverture maladie. Près d’un quart des personnes ont eu recours aux soins de façon trop tardive », révèle Médecins du Monde.

Ainsi, les enfants, dont la fréquentation reste importante (12 % des patients), n’ont pour la plupart toujours pas accès à la vaccination ni même à une simple couverture maladie. L’association constate par ailleurs une augmentation de 30 % de mineurs parmi les patients entre 2008 et 2010.

De la même manière, la couverture vaccinale de ces populations les plus marginales est d’environ 30 %, contre 90 à 95 % pour la population générale, ce qui explique notamment la résurgence d’épidémies jusqu’alors disparues, comme la gale, la tuberculose, la rougeole…

Autre constat, la dégradation significative des conditions de vie des personnes rencontrées : le nombre de personnes avec un logement stable a baissé de 45 % en 10 ans. La crise de l’hébergement d’urgence a été accentuée en 2011 par la baisse des subventions, et par voie de conséquence, la baisse du nombre de places disponibles. En témoigne le nombre de femmes enceintes (8 %) et de mineurs (9 %) à la rue reçus par MdM. De nombreuses personnes malades restent aussi à la rue. « Des personnes en danger sur le plan sanitaire et social », résume Médecins du Monde.

Visionnez le reportage vidéo :

Source : Médecins du Monde

A Lire également

Le « Flop » du vaccin contre la grippe Selon les chiffres que s'est procurés Europe 1, seulement 40% des patients à risque - les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants, et les p...
Maladies rares : les orientations d’un troisième p... A l’occasion de la journée internationale des maladies rares, Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique VIDAL, ministre de l’...
Les compléments alimentaires inutiles ? Selon une étude américaine publiée dans la revue Annals of Internal Medicine, les compléments alimentaires n'auraient aucune utilité pour notre organi...
Bilan e-G8 : Internet et santé au centre des débat... L’heure est au bilan pour l’e-G8 qui s’est déroulé les 24 et 25 mai à Paris et le G8 qui s’est tenu du 26 au 27 mai dernier à Deauville. Entouré pour ...
Grippe A: la France a déjà vendu 2,3 millions de d... Dans un communiqué, le ministère de la Santé annonce ce lundi que  le gouvernement français a vendu 300 000 doses de vaccin contre la grippe A au Qata...
Des fondations hospitalières pour collecter des fo... Le gouvernement vient de donner le feu vert à la création de fondations hospitalières par les établissements de santé, par la publication d’un décret ...
Smartphones, tablettes : attention au sommeil des ... Une étude américaine pointe du doigt l'impact des tablettes et autres smartphones sur la qualité du sommeil des enfants. En effet, cette étude publ...
Journée Nationale de l’Audition : 1 Français... Jeudi 13 mars se déroule la Journée Nationale de l'Audition (JNA). L'occasion pour les Français de faire le point sur leur audition. Selon l’enquête J...
Santé: les mutuelles adressent vingt propositions ... La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, vient d’adresser aux candidats aux élections présidentielle et lég...
Examen radiologique : une appli ludique pour rassu... Cette nouvelle application gratuite, qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’à leurs parents, aborde de façon ludique l’examen radiologique pour le dé...
Grippe A : un dispositif de vaccination allégé pou... Entre le lundi 21 décembre et le dimanche 3 janvier, le dispositif de vaccination sera adapté à la période des fêtes de fin d’année. Il sera aussi pos...
Grippe saisonnière : la campagne de vaccination es... La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera cette année  du 11 octobre 2013 au 31 janvier 2014. Plus de 10 millions de person...
Perturbateurs endocriniens : Marisol Touraine souh... Alors que la Commission européenne vient pour la première fois de proposer une définition des perturbateurs endocriniens, Marisol Touraine la ministre...
Les Français sont-ils hypocondriaques ? Selon une étude Ifop/Capital Image, 32% des Français déclarent avoir peur d’être atteint d’une maladie ou d’en développer une lorsque certains signes ...
Tuberculose : vers un vaccin plus efficace Des équipes de chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’Inserm, en collaboration avec l’Université de Pise, viennent de déterminer le rôle essentiel d...
29% des enfants de 0 à 3 ans mangent devant un écr... Selon une étude TNS Sofres pour le Syndicat français des aliments de l'enfance (SFAE), 15% des bébés de quinze jours à trois mois mangent déjà devant ...