Dans son rapport annuel 2010/2011 publié ce jeudi, Médecins du Monde dénonce un véritable « krach sanitaire » en France. L’association constate des difficultés croissantes pour les populations les plus pauvres  à accéder aux soins.

A l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre, Médecins du Monde publie son baromètre annuel de l’accès aux soins en France : conditions de vie pathogènes, retard aux soins, retour des épidémies. « Une étape supplémentaire a été franchie en 2010/2011 dans le rejet des plus vulnérables hors du système solidaire d’accès aux soins. à la crise économique qui se traduit par une recrudescence de la pauvreté s’ajoute une réponse publique plus sécuritaire que sociale », constate l’association.

Les centres de Médecins du Monde ne désemplissent pas avec une augmentation de 10 % des consultations médicales et dentaires en 2 ans. L’association a ainsi dénombré 38.606 consultations en 2010.Près de la moitié des patients vus en consultation en 2010 aurait besoin d’une prise en charge d’au moins 6 mois (hypertension artérielle, diabète, troubles de la santé mentale…). « Ces personnes accèdent de plus en plus difficilement au système de soins ou n’arrivent pas à faire valoir leurs droits à la couverture maladie. Près d’un quart des personnes ont eu recours aux soins de façon trop tardive », révèle Médecins du Monde.

Ainsi, les enfants, dont la fréquentation reste importante (12 % des patients), n’ont pour la plupart toujours pas accès à la vaccination ni même à une simple couverture maladie. L’association constate par ailleurs une augmentation de 30 % de mineurs parmi les patients entre 2008 et 2010.

De la même manière, la couverture vaccinale de ces populations les plus marginales est d’environ 30 %, contre 90 à 95 % pour la population générale, ce qui explique notamment la résurgence d’épidémies jusqu’alors disparues, comme la gale, la tuberculose, la rougeole…

Autre constat, la dégradation significative des conditions de vie des personnes rencontrées : le nombre de personnes avec un logement stable a baissé de 45 % en 10 ans. La crise de l’hébergement d’urgence a été accentuée en 2011 par la baisse des subventions, et par voie de conséquence, la baisse du nombre de places disponibles. En témoigne le nombre de femmes enceintes (8 %) et de mineurs (9 %) à la rue reçus par MdM. De nombreuses personnes malades restent aussi à la rue. « Des personnes en danger sur le plan sanitaire et social », résume Médecins du Monde.

Visionnez le reportage vidéo :

Source : Médecins du Monde

A Lire également

Aspartame et grossesse: des gynécologues alertent ... Alors que se déroule  la journée mondiale de la prématurité ce jeudi, des gynécologues et des pédiatres, membres du Réseau environnement santé (RES), ...
Bilan e-G8 : Internet et santé au centre des débat... L’heure est au bilan pour l’e-G8 qui s’est déroulé les 24 et 25 mai à Paris et le G8 qui s’est tenu du 26 au 27 mai dernier à Deauville. Entouré pour ...
Des lunettes de soleil offertes dans les écoles pr... Pour la 7ème année consécutive, l’enseigne Optical Center organise, à travers sa Fondation, une campagne de sensibilisation à la protection des yeux d...
Les nouveaux prix du tabac en vigueur depuis le 13... Le Ministère des Solidarités et de la Santé et la Douane ont annoncé lundi 13 novembre l’entrée en vigueur des nouveaux prix du tabac. Le prix moyen d...
Plus de 10 000 femmes enceintes auraient pris de l... Selon une étude citée par le Canard enchaîné, plus de 10.000 femmes enceintes auraient consommé de la Dépakine entre 2007 et 2014, alors que les risqu...
La vaccination en questions A l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination qui se déroule du 23 au 30 avril 2010, voici quelques réponses aux questions les plus pratique...
Prévention des noyades des enfants: la surveillanc... Sept enfants de moins de 12 ans sont morts noyés durant les sept derniers jours en France. Entre le 1er juin et le 9 août 2012, l’Institut de veille s...
Soleil et protection des yeux des enfants : “... Les résultats du baromètre* 2018 de la santé visuelle ont de nouveau fait apparaître quelques interrogations quant à la connaissance et / ou la néglig...
Grippe A : 118 décès depuis le début de l’épidémie... Alors que le nombre total de personnes vaccinées (y compris les personnels de santé) s’établit ce jour à 2 145 774, dont 179 810 pendant le week-end d...
Obésité et surpoids en recul chez les enfants Le surpoids et l'obésité ont reculé chez les jeunes enfants, passant de 14,4% en 1999-2000 à 12,1% en 2005-2006, selon une enquête nationale de la Dre...
Les Français et l’information santé sur le web Qu'attendent les Français en matière d’information santé sur le web ? Selon une enquête Ipsos pour MSD France, deux Français sur trois qualifient d’an...
Angine, otite, rhino : traitement par antibiotique... Le traitement dépend de l'origine virale ou bactérienne de l'angine. Grâce au Test de diagnostic rapide (T.D.R.), votre médecin peut identifier sans d...
A 15 ans, les enfants dorment en moyenne 1h31 de m... Entre 11 et 15 ans, les adolescents perdent en moyenne 20 à 30 minutes de sommeil quotidien, les veilles de journées de classe. De ce fait, les jeunes...
L’action de groupe en santé officiellement instaur... Le décret signé par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et publié mardi 27 septembre 2016 au Journal officiel, instaure l...
Allergies : les pollens d’ambroisie font leu... "Les allergiques aux pollens d'ambroisie doivent suivre scrupuleusement les traitements prescrits par les médecins et doivent s'attendre à une augment...
Alzheimer : un site pour expliquer la maladie aux ... Comment expliquer la maladie d’Alzheimer à des enfants ? L’association LECMA-Vaincre Alzheimer vient de lancer un site internet d’information à destin...