« Prévenir le cancer c’est aussi possible », tel est le slogan d’une nouvelle campagne lancée à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer le jeudi 4 février par l’Union Internationale Contre le Cancer (UICC). Cette campagne s’accompagne d’un nouveau rapport scientifique; intitulé « Protection contre les infections pouvant provoquer un cancer » qui se penche sur les neuf infections qui peuvent évoluer en cancer.

« Environ 20% des 12 millions de cancers diagnostiqués chaque année peuvent être attribués à des infections virales ou bactériennes, lesquelles sont directement cancérigènes ou accroissent le risque de développer la maladie », déclare le professeur David Hill, président de l’UICC.

L’UICC rappelle que les cancers provoqués par des infections virales ou bactériennes peuvent être évités grâce à des stratégies pouvant toutes être mises en œuvre dans le monde entier, telles que la vaccination ou certains changements de mode vie, des pratiques et comportements sains, ainsi que d’autres mesures de prévention.

Malgré ces mesures préventives, les taux d’incidence des cancers liés à une infection affichent une très nette démarcation entre les pays à faibles revenus et à revenus élevés (26% et 8% respectivement). L’accès aux programmes de prévention, le traitement et les soins affichent le même type d’écart. Ainsi les pays en développement déplorent-ils 80% des décès mondiaux dus au cancer du col de l’utérus.

La protection contre les infections pouvant provoquer un cancer est l’un des thèmes abordés par la campagne « Prévenir le cancer c’est aussi possible ». Celle-ci a pour objectif de sensibiliser les populations au fait que de simples changements de mode de vie et des mesures de prévention peuvent suffire à réduire de 40% le risque de développer un cancer. Citons la vaccination, la pratique régulière d’une activité physique, une alimentation saine, une consommation d’alcool réduite, une exposition au soleil limitée et l’évitement du tabac. Cette campagne mondiale est soutenue en ligne par une campagne choc illustrant ces six principaux changements de mode de vie et mesures de prévention.

Les chercheurs français  à la rencontre du grand public

En France, à l’occasion de la Journée mondiale du cancer, l’Association pour la recherche sur le cancer (ARC) ouvre au public jeudi une plate-forme de connexion – www.questions-chercheurs.com – entre grand public et chercheurs, qui pourront “éclairer les internautes sur leurs travaux et les pistes porteuses d’espoir”. Parmi les thèmes particulièrement développés : prévention et dépistage, cancer du sein, de la prostate, du foie, cancers de l’enfant et virus responsables de cancer. Cette plate-forme sera ouverte pendant deux mois.

Dans la foulée de la journée mondiale, la Ligue contre le cancer organise vendredi à Marseille son douzième colloque consacré à la recherche. Au programme : l’immunité innée, le cancer du pancréas, les facteurs de risque des enfants…

www.worldcancercampaign.org
http://www.questions-chercheurs.com/

A Lire également

Plan Cancer : “des efforts à poursuivre̶... Selon un rapport publié par la Direction générale de la santé (DGS), avec l’appui de l’Institut national du cancer (INCa), les moyens pour le Plan can...
H1N1 : les fumeurs ont un risque plus grand de con... Face à la menace du virus H1N1, l'Office français de prévention du tabagisme (OFT) conseille aux fumeurs de s'arrêter de fumer de se faire vacciner co...
Alcool et cancer : plus de la moitié des Français... Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour la Ligue contre le cancer(1), les Français sous-estiment les risques liés à l'alcool : seulement 23% des...
Prix du tabac : une hausse insuffisante ? En moyenne 30 centimes de plus à partir d’aujourd’hui, soit 5,90 euros pour le paquet le plus vendu, une hausse d'environ 6% demandée par les fabrican...
Cancer : un jeu d’éducation thérapeutique pour les... Ce nouveau jeu d’éducation thérapeutique est destiné aux patients atteints de cancer sous traitement anticancéreux oral. Les infirmières, qui proposai...
Cancer: ça commence dans l’assiette Examinez bien votre assiette. C’est là que ça se passe. 320 000 nouveaux cas de cancer recensés chaque année en France: 30 % environ pourraient être é...
Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Cancer : la carte interactive des établissements m... L'Institut National du Cancer (INCa) vient de remettre à jour  la carte interactive de l’offre de soins. Cette carte interactive permet d'accéder, par...
Tabac: 1ère motivation des fumeurs pour arrêter, l... Selon les résultats du baromètre Ifop / NiQuitin® 2013, les principales motivations des fumeurs pour arrêter ou réduire leur consommation sont, pour 4...
Cancers professionnels : des consultations dédiées... Environ 4 à 8,5 %, c’est-­à-­dire 11 000 à 23 000 nouveaux cas de cancer, seraient la conséquence d'une exposition à des agents cancérogènes dans le c...
Octobre rose : 6ème édition du Ruban de l’Espoir... Du 28 septembre au 27 octobre 2013, le Collectif K, qui réunit 20 associations de soutien aux malades du cancer, organise la 6ème édition du Ruban de ...
Tabac : des photos chocs mais discrètes… L’arrêté visant à apposer des images choc sur les paquets de cigarettes afin de prévenir le tabagisme devrait être publié d'ici la fin de l'année. Mai...
Cancer : la santé est dans le pré ? Selon l’étude Agrican sur la santé en milieu agricole menée par la Mutuelle Sociale Agricole (MSA), les agriculteurs auraient moins de risques de décé...
Cancer : un parcours de soin virtuel pour les pati... Le laboratoire Pfizer vient de mettre en ligne sur internet un parcours de soin virtuel pour aider les personnes atteintes d’un cancer ainsi que leur ...
Pas de lien entre dépression et risque de cancer Selon une étude menée par des chercheurs de l’Inserm, qui ont exploré les liens entre dépression et survenue d’un cancer, il n'y aurait aucune associa...
Cancer du sang : un nouveau traitement testé avec ... Une équipe de chercheurs et de médecins français, associant l'AP-HP, le CNRS, l'Inserm ainsi que les Universités Pierre et Marie Curie et Paris-Est Cr...