Vingt-deux: voilà le nombre de niches fiscales qui seront rabotées de 10%. Toutes sont dans le champ de l’impôt sur le revenu (IR). Ces 22 niches ont coûté 4,4 milliards au budget cette année, sur les 38 milliards de niches concernant au total l’impôt sur le revenu. Inventaire.

« Le Figaro » révèle que, outre le crédit d’impôt sur les équipements du logement en faveur du développement durable (fenêtres, chaudières à condensation, etc.), on retrouve donc sous le rabot les «classiques» de la défiscalisation.  Les niches concernant l’investissement locatif et productif outre-mer seront bien rabotées de 10%. Concrètement, cela signifie que le taux de réduction d’impôt de 60% passera à 54%, celui de 50% à 45%, etc. Autre niche très prisée des épargnants rognée de 10%: le dispositif Scellier en faveur de l’investissement locatif. Le taux de réduction ne sera plus que de 13,5% pour les logements acquis en 2011 ne respectant pas la norme bâtiment basse consommation (BBC).
D’une façon générale, l’immobilier est très touché par le rabot. Le rabot de 10% concernera les dispositifs que les particuliers utiliseront pour réduire leur impôt sur leurs revenus de 2011. Un impôt qu’ils payeront donc en 2012. Le rabot ne générera donc ses 440 millions d’économies qu’en 2012. En fait, le périmètre du rabot ressemble à celui des niches mises sous plafond global (20.000 euros et 8 % du revenu). À l’exception des dispositifs en faveur de l’emploi à domicile et des gardes d’enfants qui seront préservés.
Par ailleurs, François Baroin, le ministre du Budget, a précisé mardi sur RTL que les avantages sur les dons ne passeront pas sous le rabot. À cette facture du rabot s’ajoute pour les ménages toute une série de suppressions (crédit d’impôt sur les dividendes) ou de recalibrage de niches (le crédit d’impôt pour les panneaux photovoltaïques passe de 50 % à 25 %, à effet immédiat). Mais aussi des hausses d’impôt, avec le relèvement à 41 % du taux de la dernière tranche d’IR et la hausse des prélèvements sur l’épargne.

Source : http://www.lefigaro.fr

A Lire également

Alcool: les Français consomment de moins en moins ... Selon le Baromètre 2013 de la consommation des boissons alcoolisées en France, présenté jeudi par Entreprise & Prévention, les achats de boissons ...
La Taxe carbone en questions-réponses Quel est le but de cette taxe? L'objectif visé est de réduire la consommation des énergies  fortement émettrices de gaz à effet de serre, en premier ...
Impôts: une hausse… après la présidentielle? Augmenter ou pas? Oui pour le ministre du Budget François Baroin. Non pour la ministre de l’Economie Christine Lagarde. Le premier souhaitait une augm...
Impôts : mais si, mais si, ils augmentent… Parmi les principales niches fiscales des ménages concernées par les réductions de dépenses, beaucoup frappent sans distinction gros et petits revenus...
Impôt sur le revenu : fin de l’idylle entre l’Etat... A partir de 2011, plus de triple déclaration de revenus l'année d'un changement de situation matrimoniale ! Le gouvernement veut mettre fin à un effet...
Impôts locaux : facture salée en Ile-de-France La taxe d'habitation et la taxe foncière augmentent encore, même si c'est moins fort que l'an dernier. Les grandes villes franciliennes, dont Paris, s...
Santé : le budget des ménages s’envole de pl... Selon une étude publiée ce mardi par l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir,  le budget annuel des ménages consacré à leur santé s...
Vaccins H1N1 : l’Etat devrait payer 48 millions d’... Selon le quotidien Le Figaro, l'État devrait payer au final 48 millions d'euros aux laboratoires pharmaceutiques, en lieu et place des 358 millions d'...
Budget de la sécu 2014 : des économies sur le médi... Dans le cadre de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2014), le gouvernement va demander un « effort » de 577 millions d’eur...