Grippe H1N1 : François Fillon annonce l’ouverture de certains centres le dimanche. Pas de vaccination par les médecins libérauxA l’issue de la réunion interministérielle mardi sur l’organisation de la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1), le Premier ministre a annoncé un renforcement du dispositif pour faire face aux difficultés dans les centres de vaccination.

Mesure phare, l’ouverture de certains centres le dimanche. François Fillon a refusé la participation à la campagne des médecins libéraux invoquant des “raisons logistiques”.

Le Premier ministre, François Fillon, a réuni mardi les ministres concernés par l’organisation du dispositif de vaccination des Français contre la grippe A (H1N1). Afin de faire face à l’affluence de ces derniers jours, il a annoncé un renforcement du dispositif.

Ouverture des centres le dimanche sur décision préfectorale

Il a acté l’ouverture des 1080 centres mis en place sur le territoire national, ce qui devrait permettre de vacciner plus de 300 000 personnes par jour. Les moyens financiers sont débloqués. Ces centres fonctionneront du lundi au samedi, jusqu’à 22 heures, notamment dans les zones urbaines. Ils seront ouverts le dimanche, sur décision préfectorale, dans les grandes agglomérations et là où cela s’avère nécessaire.

Les renforts en internes en médecine, en médecins du travail et en médecins du service de santé des armées sont opérationnels. L’accueil des personnes dans les centres sera renforcé avec la présence de 43 000 bénévoles de la Croix Rouge et de 35 000 membres des fédérations de protection civile.

« Il n’y aura pas de vaccination par les médecins libéraux »

Le Premier ministre a tranché. “Il n’y aura pas de vaccination par les médecins libéraux pour des raisons qui sont évidentes”, a déclaré François Fillon. Le premier ministre invoque des “raisons logistiques”. “Les vaccins sont des vaccins multidose, ils ne peuvent pas être répartis dans n’importe quelles conditions”, a-t-il assuré. Par ailleurs, “les médecins libéraux ont à faire face à une considérable épidémie de grippe qui doit les mobiliser complètement”, a souligné le premier ministre.

Autre raison, plus officieuse, le coût de l’opération. Les médecins réquisitionnés dans les centres de vaccination sont en effet payés 66 euros de l’heure, l’équivalent de trois consultations. Si les médecins libérauxvaccinaient dans leur cabinet, cela coûterait beaucoup plus cher à la Sécurité sociale.

Le premier ministre a néanmoins insisté sur la nécessaire préparation de notre système de santé, en ville et à l’hôpital, pour faire face à une sollicitation accrue dans les prochaines semaines du fait de la diffusion de la pandémie. A cet effet, les stocks de l’Etat de médicaments antiviraux seront prochainement mis à disposition gratuitement, sur prescription médicale uniquement, dans les pharmacies.

A Lire également

Dengue : bientôt un vaccin ? Le laboratoire pharmaceutique français Sanofi-Aventis a annoncé ce jeudi que son vaccin contre la dengue était entré dans la dernière étape de son dév...
Vingt-cinq médicaments à base de magnésium ne sero... Les Echos signalent la publication au  « Journal officiel » des arrêtés qui officialisent le déremboursement total de vingt-cinq médicaments à base de...
Grippe A(H1N1) : Risque de complications chez la f... Selon une étude de l'InVS, les femmes enceintes ou venant d'accoucher seraient 4 à 5 fois plus susceptibles de présenter une forme grave d'infection A...
Tuberculose : vers un vaccin plus efficace Des équipes de chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’Inserm, en collaboration avec l’Université de Pise, viennent de déterminer le rôle essentiel d...
Ventes privées Mode pour la Croix Rouge : -60% sur... Brandalley et ELLE organisent du 1er au 25 décembre des ventes privées éphémères et caritatives dont l'intégralité des bénéfices sera reversée à la Cr...
Grippe A(H1N1): l’OMS maintient l’alerte L’alerte est maintenue. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a en effet annoncé hier qu'elle avait décidé de maintenir l'alerte pandémique sur la...
Grippe H1N1 : la pandémie, c’est fini L'OMS a sifflé la fin de partie. Margaret Chan, sa directrice générale, a annoncé mardi dernier que le monde était désormais entré dans la période pos...
Grippe A : 14 nouveaux décès en 48 heures L'Institut de veille sanitaire a signalé vendredi 14 nouveaux décès depuis son dernier bulletin épidémiologique du 16 décembre. Ce qui porte à 164 le ...
La grippe H1N1 menace davantage les fumeurs La grippe menace davantage les fumeurs, met en garde l'Office français de prévention du tabagisme (OFT), les incitant à se faire vacciner et à s'arrêt...
Bronchiolite : vers le premier vaccin pédiatrique L’INRA et son partenaire DBV Technologies viennent de recevoir un financement de 600 000 € de l’Agence nationale de la recherche (ANR) pour coordonner...
Grippe A : l’épidémie poursuit sa décrue Alors que les médecins pourront vacciner à leur cabinet à partir du 12 janvier, la circulation du virus H1N1 est en diminution et le nombre de consult...
Une “Appli qui sauve” des vies sur l&#... Avec un simple iPhone et la Croix-Rouge, vous pouvez maintenant apprendre à sauver une vie par téléchargement ! A découvrir : l’ "Appli qui sauve" dé...
Assurance maladie : ce qui va changer pour vous en... Voici la liste des principales mesures d’économies décidées par le gouvernement dans le cadre du projet de Loi de finances de la Sécurité sociale 2010...
Méningite : l’OMS donne son aval à un vaccin... Sanofi Pasteur, la division vaccins du laboratoire français Sanofi, vient de voir l'un de ses vaccins quadrivalents contre les infections invasives à ...
Sécu : un fichier géant pour lutter contre les fra... Maladie, retraite, famille, Urssaf, pôle emploi…  Selon un décret publié au Journal officiel, le gouvernement va mettre en place un nouveau répertoire...
Grippe H1N1 : enquête européenne sur le lien entre... L'Agence européenne des médicaments (EMEA) a annoncé vendredi dans un communiqué l’ouverture, à la demande de la Commission européenne, d’une enquête ...