Le ministère de l’écologie et du développement durable vient de signer une convention d’engagements pour le développement d’une hydroélectricité durable en cohérence avec la restauration des milieux aquatiques.

Fruit du Grenelle Environnement, cette convention constitue désormais un socle commun et partagé entre les élus des territoires, les entreprises productrices d’électricité, les associations et ONG de protection de l’environnement et les pêcheurs.

La convention prévoit notamment :

– Un effort sur la recherche relative à la connaissance des espèces, des impacts des ouvrages comme l’illustre en particulier le lancement d’un programme de R&D sur l’anguille d’un montant de 4M€ (pris en charge par l’ONEMA, l’ADEME et les producteurs).
– Un effort de mise aux normes des ouvrages existants par le respect des obligations légales (débit réservé et passes à poissons sur les cours d’eau où elles sont obligatoires), accompagné d’un meilleur suivi des impacts, et la mise en place de démarches « gagnant-gagnant » pour l’amélioration de la continuité écologique.
– Un grand plan d’effacement des ouvrages hydrauliques en déshérence (plus de 40 000 dont 1.200 effacés d’ici 2012).
– L’effacement de 5 ouvrages hydroélectriques, dont ceux de La Roche-qui-Boit et de Vezins sur la Sélune, dans le département de la Manche.
– L’identification du potentiel de développement de l’hydroélectricité dans les secteurs où les enjeux environnementaux sont moindres, en cohérence avec la révision des classements de cours d’eau, afin de se donner les moyens d’atteindre à la fois un objectif de développement de la production hydroélectrique de 3 TWh par an d’ici 2020 et l’objectif de bon état d’au moins 66 % des masses d’eau en 2015.

Un comité de suivi, pérennisant le principe de la table ronde qui a été mise en place pour aboutir au texte de la convention, sera mis en place en septembre qui permettra le développement d’une culture commune entre les acteurs.

« Encore une fois, c’est le triomphe de la méthode Grenelle de concertation. L’équation à résoudre était difficile car les objectifs sont tout aussi légitimes les uns que les autres. Il faut savoir gérer les contradictions, et je tiens à remercier très vivement les nombreux signataires de cette convention qui ont tous fait preuve de hauteur de vue pour y parvenir » a déclaré Jean-Louis Borloo à l’issue de cette signature.

Source : Ministère du développement durable

A Lire également

Radio Ethic : dépolluez-vous la tête Vous ne faites pas partie des 20 000 webauditeurs qui écoutent chaque mois Radio Ethic ? Peut-être ne la connaissez-vous pas ? Radio Ethic est la webr...
La Corse, meilleur « élève » national en gestion e... Plus de 15 kilos par an et par habitant : c’est la masse de Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques (DEEE) collectés et traités en Corse. Ce...
Développement durable : les hôpitaux se mettent au... Le Ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno et la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot...
France/Allemagne/Royaume-Uni : un engagement commu... Alors que l’Europe travaille à la mise en œuvre de son "paquet Climat Energie" ( adopté fin 2008 sous Présidence française de l’UE) et que dans la fou...
Prix Entreprises et Environnement 2010 : écotechno... Chaque année, des entreprises innovantes en matière de développement durable sont récompensées avec « les Prix Entreprises et Environnement » distribu...
Résultats de l’enquête « Les Français, le dé... OpinionWay vient de publier les résultats de son étude « : « Les Français, le développement durable et les médias – saison 2 ». En effet, l’institut d...
Biodiversité : Lancement officiel du processus de ... Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno ont lancé officiellement aujourd’hui le processus de révision de la Stratégie nationale pour la biodiversité. ...
L’Etat lance un atlas de la biodiversité des ville... La connaissance de la biodiversité locale est essentielle pour aménager un territoire et organiser des politiques publiques durables. C’est pourquoi ...
Nutrition : des ventes privées bio et éco Les ventes privées se multiplient sur le web. Et leurs adeptes aussi. Jusqu’à présent principalement réservées à la mode, à la beauté ou la déco, aujo...
Environnement et développement durable : où en son... Quel est le niveau de sensibilité environnementale des Français ? Elle est réelle et toujours en augmentation. En Août 2007, juste avant la tenue du G...
Réglementation Thermique : la généralisation des B... Le ministère du développement durable a présenté le 6 juillet dernier la Réglementation Thermique « Grenelle Environnement 2012 » : des consommations ...
Eco-Emballages reçoit la « Marianne d’Or » d... Eco-Emballages, l’éco-organisme agréé par l'Etat qui travaille avec les entreprises à éco-concevoir, à réduire les emballages et à informer le grand p...
Développement durable : les hôpitaux aussi ! Le Ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno et la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot...
La bleuette : la première baguette de développemen... La bleuette est la 1ère baguette certifiée développement durable et doit son nom au bleuet, petite fleur bleue craignant l’utilisation abusive de désh...
Les stratégies gagnantes des marques les plus asso... Chaque année, l’Ifop révèle les scores des entreprises françaises les plus associées au Développement Durable. Pour célébrer sa 10ème vague de l’Obser...
Développement durable : « Villes rêvées, villes d... Les Français rêvent, dit-on, d'un habitat spacieux et proche de la nature, tout en souhaitant accéder facilement aux centres urbains, pour leurs ambia...