Le gouvernement a annoncé la mise à disposition depuis le 1er décembre 2011 de moyens permettant de tester son alcoolémie destinés aux clients de tous les établissements ouverts la nuit et servant de l’alcool. Cet autocontrôle doit permettre d’alerter (ou de rassurer) ceux qui s’apprêtent à reprendre la route.

Cette mesure permet à chaque consommateur qui le souhaite de vérifier qu’il ne dépasse pas le seuil d’alcoolémie autorisé, au-delà duquel il est dangereux et interdit de prendre le volant. Cette limite maximum autorisée en France est de 0,25 milligramme par litre d’air expiré (soit 0,5 gramme d’alcool par litre de sang).

Chaque discothèque et bar de nuit met à disposition de sa clientèle des éthylotests chimiques ou électroniques. Le choix du type de dispositif retenu est laissé à l’appréciation du responsable de l’établissement. :

– L’éthylotest chimique est un appareil de mesure de l’alcoolémie à usage unique. Il est constitué d’une poche en plastique dans laquelle l’utilisateur souffle, et d’un tube contenant un réactif qui change de couleur en présence d’alcool.

– L’éthylotest électronique peut, lui, être utilisé à plusieurs reprises. Il est muni d’un embout individuel jetable dans lequel l’utilisateur souffle. Il existe sous forme d’appareil portable ou de borne fixe.

Toute personne qui s’apprête à quitter l’établissement pourra ainsi savoir si elle dépasse le taux d’alcool autorisé. Cette possibilité d’autocontrôle, qui vise à diminuer les conduites en état d’ivresse, sera signalée par une affichette « Soufflez vous saurez » placée à proximité de la sortie de l’établissement.

Cette mesure s’inscrit dans la stratégie portée par le gouvernement pour faire de la lutte contre l’alcool au volant une priorité de l’action en matière de sécurité routière. Elle vise à banaliser le geste de l’autocontrôle et à faciliter dans tous les lieux de consommation d’alcool la possibilité pour chacun de connaître son taux d’alcoolémie.

L’alcool est la première cause de mortalité sur les routes : 1 150 décès en 2010, soit près d’un tiers des accidents mortels (30,8 %).

Une accidentalité routière plus élevée la nuit pendant le week-end : l’alcool est présent dans plus de la moitié (58,7 %) des accidents mortels survenus la nuit le week-end.

Chaque semaine, 19 jeunes âgés de 15 à 24 ans perdent la vie sur les routes de France (dont 6 en tant que passager). Parmi eux, 7 perdent la vie dans un accident lié à un abus d’alcool et plus de 27 sont blessés.

Un comportement qui ne s’améliore pas  : l’alcool est présent dans environ 30 % des accidents mortels depuis plusieurs années. En 2010, les infractions relevées pour alcoolémie augmentent de 16,2 % par rapport à 2009. Les délits de conduite avec un taux d’alcool supérieur ou égal à 0,8 g/l de sang ont augmenté de 10,1 % (89 549 infractions relevées) et ceux sous l’empire d’un état alcoolique avec un taux d’alcool compris entre 0,5 et 0,8 g/l de sang est en augmentation de 24,1 % (70 350 infractions relevées).

Pour plus d’informations :

Sites Internet : www.securite-routiere.gouv.fr / www.soufflez-vous-saurez.fr

A Lire également

Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux, c’est de... A la veille du réveillon du jour de l’An, alors que l’alcool demeure la première cause d’accidents mortels sur les routes, les associations Prévention...
Alcool: les ivresses s’intensifient chez les jeune... Selon le Baromètre Santé Inpes 2014, les ivresses sont de plus en plus fréquentes chez les jeunes. Ainsi les consommations excessives sont en hausse d...
Huîtres, crustacés, chocolats… un délice de cuivre... A l’occasion des fêtes de fin d’année, les Français consomment des mets réputés délicieux pour le palais, qui ont aussi des vertus insoupçonnées. Cert...
Alcool pendant la grossesse : des Français de plus... Alors la Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale (SAF) se tiendra le 9 septembre prochain, une enquête de Santé publiq...
Consulter un médecin pendant les fêtes : les démar... Alors que plusieurs appels à la grève ont été lancés par les organisations représentant les médecins libéraux et les cliniques pour la période des fêt...
Alcool et grossesse : des risques encore trop méco... A la veille de la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale (SAF), une enquête BVA/Inpes montre que seulement un quart d...
La consommation d’alcool des Français reste ... Selon les données du Baromètre santé de l'Inpes, la consommation d'alcool des Français reste stable en 2014 comparé à 2010, excepté pour la consommati...
Travailler trop pourrait conduire à consommer trop... Selon une étude scientifique internationale menée sur 440.000 personnes dans quatorze pays, travailler trop pourrait mener à une consommation excessiv...
“Binge drinking” : un phénomène préocc... Une consommation régulière et précoce d'alcool et notamment les "ivresses express" (binge drinking) sont devenues un phénomène préoccupant chez les je...
Grossesse: trop d’alcool chez les femmes de milieu... Une étude du Centre Fédéral d'Education à la Santé, publiée dans le journal allemand Bild, révèle que les femmes des milieux aisés consommeraient plus...
Bordeaux agit contre la consommation excessive d&#... La Ville de Bordeaux se mobilise pour la 3ème année consécutive contre la consommation excessive d'alcool chez les jeunes. L'opération Festiv'attitude...
Trop d’alcool accélère le déclin de la mémoi... Selon une étude  franco-anglaise associant l’Inserm et l’University College London, les hommes buvant plus 3.5 verres d’alcool par jour présenteraient...
Adolescence et alcool: un risque d’addiction... Les résultats d'une étude dirigée par des chercheurs de l'Inserm, publiés dans la revue Neuropharmacology, montrent que les intoxications répétées à l...
La santé des adolescents passées au crible Les résultats de la dernière enquête internationale HBSC 2009/2010, menée auprès de jeunes de 11 à 15 ans dans quelque 39 pays, viennent d’être publié...
Alcool et conduite : quelques mots peuvent suffire...  Les fêtes de fin de l'année sont proches. Afin qu'elles ne soient pas synonymes de fin de vie, les pouvoirs publics se mobilisent contre les dangers ...
Dépendance à l’alcool : une campagne pour en parle... Une campagne de sensibilisation vient d’être lancée afin d'aider les personnes dépendantes à l’alcool à en parler à leur médecin. En effet, les problè...