Le gouvernement a annoncé la mise à disposition depuis le 1er décembre 2011 de moyens permettant de tester son alcoolémie destinés aux clients de tous les établissements ouverts la nuit et servant de l’alcool. Cet autocontrôle doit permettre d’alerter (ou de rassurer) ceux qui s’apprêtent à reprendre la route.

Cette mesure permet à chaque consommateur qui le souhaite de vérifier qu’il ne dépasse pas le seuil d’alcoolémie autorisé, au-delà duquel il est dangereux et interdit de prendre le volant. Cette limite maximum autorisée en France est de 0,25 milligramme par litre d’air expiré (soit 0,5 gramme d’alcool par litre de sang).

Chaque discothèque et bar de nuit met à disposition de sa clientèle des éthylotests chimiques ou électroniques. Le choix du type de dispositif retenu est laissé à l’appréciation du responsable de l’établissement. :

– L’éthylotest chimique est un appareil de mesure de l’alcoolémie à usage unique. Il est constitué d’une poche en plastique dans laquelle l’utilisateur souffle, et d’un tube contenant un réactif qui change de couleur en présence d’alcool.

– L’éthylotest électronique peut, lui, être utilisé à plusieurs reprises. Il est muni d’un embout individuel jetable dans lequel l’utilisateur souffle. Il existe sous forme d’appareil portable ou de borne fixe.

Toute personne qui s’apprête à quitter l’établissement pourra ainsi savoir si elle dépasse le taux d’alcool autorisé. Cette possibilité d’autocontrôle, qui vise à diminuer les conduites en état d’ivresse, sera signalée par une affichette « Soufflez vous saurez » placée à proximité de la sortie de l’établissement.

Cette mesure s’inscrit dans la stratégie portée par le gouvernement pour faire de la lutte contre l’alcool au volant une priorité de l’action en matière de sécurité routière. Elle vise à banaliser le geste de l’autocontrôle et à faciliter dans tous les lieux de consommation d’alcool la possibilité pour chacun de connaître son taux d’alcoolémie.

L’alcool est la première cause de mortalité sur les routes : 1 150 décès en 2010, soit près d’un tiers des accidents mortels (30,8 %).

Une accidentalité routière plus élevée la nuit pendant le week-end : l’alcool est présent dans plus de la moitié (58,7 %) des accidents mortels survenus la nuit le week-end.

Chaque semaine, 19 jeunes âgés de 15 à 24 ans perdent la vie sur les routes de France (dont 6 en tant que passager). Parmi eux, 7 perdent la vie dans un accident lié à un abus d’alcool et plus de 27 sont blessés.

Un comportement qui ne s’améliore pas  : l’alcool est présent dans environ 30 % des accidents mortels depuis plusieurs années. En 2010, les infractions relevées pour alcoolémie augmentent de 16,2 % par rapport à 2009. Les délits de conduite avec un taux d’alcool supérieur ou égal à 0,8 g/l de sang ont augmenté de 10,1 % (89 549 infractions relevées) et ceux sous l’empire d’un état alcoolique avec un taux d’alcool compris entre 0,5 et 0,8 g/l de sang est en augmentation de 24,1 % (70 350 infractions relevées).

Pour plus d’informations :

Sites Internet : www.securite-routiere.gouv.fr / www.soufflez-vous-saurez.fr

A Lire également

Adolescence et alcool: un risque d’addiction... Les résultats d'une étude dirigée par des chercheurs de l'Inserm, publiés dans la revue Neuropharmacology, montrent que les intoxications répétées à l...
Alcool : une nouvelle campagne qui encourage à dir... Repas en famille, apéritif, fête... Refuser un verre n’est pas toujours facile. L'Inpes vient de lancer une  nouvelle campagne qui valorise les moyens...
Publicité sur l’alcool: 500 acteurs de la santé pu... Alors que l’Assemblée Nationale a adopté dans le cadre de la loi Macron, un amendement permettant une distinction entre l'information et la publicité ...
La consommation d’alcool en hausse chez les adoles... Selon les résultats de l’enquête Espad menée tous les 4 ans dans plus de 35 pays européens, l’usage du tabac et du cannabis est en baisse chez les ado...
Strasbourg : consommation excessive d’alcool des é... Parcours avec lunettes d’alcoolémie, théâtre-forum, tarot, jeu de l'oie,  atelier de secourisme... aideront les étudiants à analyser leurs propres com...
La consommation d’alcool des Français reste ... Selon les données du Baromètre santé de l'Inpes, la consommation d'alcool des Français reste stable en 2014 comparé à 2010, excepté pour la consommati...
Alcool : « Il faut réduire la consommation », prév... Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 4% des décès mondiaux sont liés à l'alcool. Chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans, ce taux grim...
L’alcool serait à l’origine de 49 000 ... Selon une étude parue dans L''European Journal of Public Health, la consommation d’alcool en France serait responsable de près de 49 000 morts en 2009...
Alcoolisation foetale : 1ère cause non génétique d... En France, 3000 à 7000 nouveaux nés sont concernés par les conséquences d’une exposition prénatale à l’alcool. Le syndrome d’alcoolisation foetale (SA...
Alcool: les Français consomment de moins en moins ... Selon le Baromètre 2013 de la consommation des boissons alcoolisées en France, présenté jeudi par Entreprise & Prévention, les achats de boissons ...
Le baclofène sur le point d’être remboursé ?... Le Figaro a rapporté jeudi l’annonce faite hier par le Pr Philippe Jaury, coordinateur national de l’essai Bacloville, devant l’Académie nationale de ...
Alcool et drogues: un dispositif de communication ... La Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inp...
Alcool : la consommation en baisse dans les cafés,... Selon l’édition 2012 du Baromètre de la consommation des boissons alcoolisées en France publiée par l'association professionnelle Entreprise & Pré...
Rendez-vous des jeunes à Lyon : 7 villages pour to... Le rendez-vous des jeunes, événement entièrement consacré aux 11/18 ans, poursuit sa tournée nationale pour la cinquième année consécutive. Prochain r...
Consulter un médecin pendant les fêtes : les démar... Alors que plusieurs appels à la grève ont été lancés par les organisations représentant les médecins libéraux et les cliniques pour la période des fêt...
Dépendance à l’alcool : une campagne pour en parle... Une campagne de sensibilisation vient d’être lancée afin d'aider les personnes dépendantes à l’alcool à en parler à leur médecin. En effet, les problè...