© Cité des sciences et de l’industrieUne expo-manip sur la terre crue, matière première aux propriétés écologiques, économiques et esthétiques réelles et pourtant méconnues sensibilise les visiteurs sur les propriétés de la terre en matière de construction d’habitat.

Première exposition d’ampleur sur le sujet, « Ma Terre première, pour construire demain » dévoile toutes les potentialités de la matière granulaire sous les angles géologique, physique, architectural et artistique. Ici, le public est invité à découvrir les vertus de la terre crue, matériau de construction traditionnel et innovant, en collaboration avec le laboratoire de recherche de l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble, CRAterre.

 Une exposition où le visiteur est acteur

 Par le biais de manipulations simples, l’expo-manip invite le visiteur à s’interroger sur la composition de la terre crue, à étudier le comportement des grains et à découvrir les techniques de construction anciennes et contemporaines. Un mur d’images interactif présente de nombreux exemples d’habitations et de constructions en terre à travers le monde, comme autant de modèles culturels et sociétaux passés (grande Muraille de Chine, remparts de l’Alhambra en Espagne, citadelle de Bam en Iran…) ou d’avenir (ouvrages d’architectes internationaux tels que Martin Rauch ou Rick Joy).

 Le développement durable questionne nos façons de penser, de vivre, de consommer et de produire. Cette exposition aborde les pistes de recherches actuelles sur les matériaux en grains et propose des solutions d’avenir dans la construction en terre. Alternative au béton, la terre crue offre des perspectives architecturales et écologiques majeures, et demeure un progrès technologique et de confort.

 Cinq institutions régionales accueillent l’exposition jusqu’en 2013

– la Cité des sciences et de l’industrie de Paris (jusqu’au 27 juin 2010)

– le Vaisseau à Strasbourg (septembre 2010 – septembre 2011)

– le Forum départemental des sciences de Villeneuve d’Ascq (septembre 2011 – mars 2012)

– le Site du Pont du Gard (mars 2012 – septembre 2012)

– le musée des Confluences à Lyon (septembre 2012 – mars 2013)

 Renseignements :
Par téléphone au 01 40 05 80 00 ou sur http://www.cite-sciences.fr/ (vidéos de l’exposition en ligne)

A Lire également

Expo : Fanny Viollet détourne des objets trouvés Du 5 au 28 mai, découvrez une nouvelle approche conceptuelle du « détournement durable ». L’exposition " Objets trouvés, objets détournés" vous plonge...
AP-HP : exposition « Humanisation mode d’emp... Pour découvrir les principales étapes de la métamorphose de l'hôpital-hospice en cité de la santé ouverte sur l'extérieur, le musée de l'Assistance Pu...
L’exposition aux UV renforce la protection contre ... Une équipe de scientifiques néerlandais de l'Université de Rotterdam ont abouti à cette conclusion dans une étude qui vient d'être publiée dans le Eur...
L’exposition aux UV renforcerait la protection con... Une équipe de scientifiques néerlandais de l'Université de Rotterdam ont abouti à cette conclusion dans une étude qui vient d'être publiée dans le Eur...
Le Jardin Botanique de Lyon agit pour la biodivers... Dans le cadre de l'Année internationale de la diversité biologique, le Jardin Botanique présente jusqu'au 4 novembre 2010 au travers d'une exposition ...
Expo Paris : Villes rêvées, villes durables ? Selon le Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie (CREDOC), la maison individuelle est le logement idéal de 82 % des Fr...
Sortie expo enfants: « Ma Maison en 2050 » à Paris... Au Centre George Pompidou de Paris, l'artiste Alain Bublex investit la nouvelle Galerie des enfants sur la Mezzanine et y installe un « paysage mystér...
Yann Arthus-Bertrand s’expose dans les hôpitaux de... Jusqu’au 29 novembre 2010, l'exposition « 6 milliards d'Autres » de Yann Arthus-Bertrand devient itinérante et fait escale dans 6 hôpitaux de France :...
Bisphénol A : des experts recommandent de diviser ...  Les experts de l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) ont recommandé vendredi de diviser par dix les seuils d’exposition actuels....