La prise en charge du diabète de type 2 s’améliore mais des progrès restent à faire