Dyslexies, dysphasies, dyspraxies, dysorthographies… Ces troubles cognitifs de l’enfant affectent les apprentissages scolaires tels que la lecture, l’écriture et le calcul. C’est pourquoi, l’Inpes publie un guide pour les parents d’enfants atteints d’un trouble « dys » qui ont besoin d’aménagements individualisés dans leur scolarité et leur vie sociale.

Difficiles à définir, les troubles « dys » sont également difficiles à repérer car ils ne sont pas visibles au premier abord en raison de leurs spécificités et se confondent avec les difficultés liées à l’apprentissage à l’école. Souvent, ils sont identifiés parce que « quelque chose ne va pas » dans le développement de l’enfant : il parle mal, a des difficultés à apprendre, à écrire, à dessiner, à lacer ses chaussures…

Le repérage, puis le dépistage via des tests et le diagnostic vont permettre de définir un projet d’accompagnement adapté au trouble de l’enfant. En effet, si la très grande majorité des enfants « dys » sont scolarisés dans l’école maternelle ou primaire de leur quartier, certains devront bénéficier d’aménagements spécifiques ou d’aides supplémentaires comme du matériel pédagogique adapté.

Le suivi de l’enfant est pluridisciplinaire et relève aussi bien du domaine pédagogique, et donc de l’équipe enseignante, que du domaine médical et paramédical avec différents professionnels : orthophoniste, psychologue scolaire, etc.
C’est toute une stratégie d’apprentissage qu’il convient de mettre en œuvre pour chacun.

Comprendre pour mieux accompagner son enfant
Si le cas de chaque enfant est différent, les parents ont toujours un rôle important à jouer pour le soutenir dans ses efforts, notamment quand ses difficultés à l’école persistent alors qu’il travaille pourtant beaucoup. Cette situation peut en effet être pour l’enfant une source de découragement, de frustration ou même de souffrance psychologique et de conflit avec son entourage.

Le guide réalisé par l’Inpes permet aux parents de mieux connaître les différentes étapes de prise en charge de leur enfant, le déroulement de sa scolarité et les adaptations ou aménagements qui pourront être proposés si besoin. Il présente les professionnels et les structures compétents, les aides existantes et la prise en charge financière de l’accompagnement nécessaire.

Diffusé à 150 000 exemplaires,  « Troubles dys de l’enfant : un guide ressource pour les parents » est disponible notamment dans les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), les principales associations de parents d’enfant présentant un trouble dys, les centres de références, chez les orthophonistes. Il est également téléchargeable gratuitement sur le site de l’Inpes.

A Lire également

Applis santé : la HAS publie un guide des bonnes p... La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un guide de 101 bonnes pratiques pour favoriser "le développement d'applications et objets connectés...
Littérature jeunesse dès 4 ans : « Le cornichonnet... Armé comme un chevalier, Zachary se prépare à sauver la princesse Élodie du vilain dragon Lucas. Il fonce sur scène et… le public éclate de rire. Cata...
La Drépanocytose : principale maladie génétique ma... Chaque année, plus de 350 enfants naissent avec une drépanocytose. C'est la maladie génétique la plus fréquemment dépistée en France lors du dépistage...
Addictions : un guide pratique à destination des é... La Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) a diffusé "aux 36.000 maires de France" un guide apportant "des élém...
Dépistage néonatal: l’AFDPHE lance son nouveau sit... Le site internet de l’Association Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l'Enfant (AFDPHE) vient de faire peau neuve. Plus simp...
Jouets et jeux d’éveil : les bons plans d’octobre ... Profitez-en vite ! Oxybul Eveil & Jeux, le site de ventes de jouets et jeux d’éveil, propose plusieurs offres intéressantes en ce moment : une plu...
Le ping-pong pour les 4/7 ans : la nouvelle activi... Une nouvelle activité extra-scolaire pour les enfants de maternelle débute à la rentrée : le « baby ping » (traduisez « ping pong des petits »). Ses a...
Retrait du marché de certains colliers anti-puces ... Suite à des travaux de réévaluation de risques, l'Anses via l'Agence nationale du médicament vétérinaire a décidé de retirer l'autorisation de mise su...
Massages : un guide pour s’initier aux diffé... Shiatsu, massage à l’huile, réflexologie… Conçu par une spécialiste, ce guide propose une brève introduction à l’histoire du toucher, guide et une sér...
Dès 4 ans : “Bienvenue à la monstrerie”... Bienvenue dans la grande Monstrerie où vous découvrirez les nouveaux monstres à la mode, les accessoires qui leurs conviennent, les monstres en solde ...
Manger en famille rendrait les enfants plus heureu... Des chercheurs britanniques viennent de dévoiler la recette du bonheur. Selon une étude, les enfants seraient plus heureux lorsqu'ils dînent en famill...
Le nouveau carnet de santé de l’enfant en vigueur ... Le ministère des Solidarités et de la Santé vient de publier les nouveaux modèles du carnet et des certificats de santé de l’enfant qui entrent en vig...
Un reptile à la maison ? Gare à la salmonellose ch... Tortue, lézards ou serpents...  3% des foyers en France possédaient déjà un reptile en 2003. Selon une étude publiée mardi dans le Bulletin épidémiolo...
Comment bien protéger les jeunes enfants du soleil... Lunettes de soleil, protection solaire... Comment bien protéger bébé du soleil cet été ? L’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) revie...
Myopathie de Duchenne : une 1ère thérapie innovant... L’AFM-Téléthon s'est félicitée vendredi de l'avis favorable de l’Agence européenne du médicament concernant la mise sur le marché de l’Ataluren pour l...
“Le Grand Livre de mon enfant” : un gu... Comment élever un enfant épanoui et en pleine santé ? Cet ouvrage de référence au service des parents propose plus de 700 pages, près de 100 contribut...