Des chercheurs de l’Université de Montréal ont découvert que certaines mutations génétiques pourraient prédisposer des individus à la schizophrénie, levant du coup une partie du voile sur cette maladie complexe.

 «Les résultats démontrent que des mutations génétiques sur le gène Shank3 sont à la source d’un nombre significatif de cas de schizophrénie. Nos analyses poussées combinées avec l’examen des données d’un grand nombre de patients nous ont conduits à cette découverte », a déclaré le Dr Guy Rouleau, l’un des auteurs de l’étude, professeur au Département de médecine de l’Université de Montréal, mais aussi directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et chercheur au Centre de recherche du CHUM.

 Un gène déficient, plusieurs maladies du cerveau
« Des recherches antérieures avaient déjà permis d’établir un lien entre l’autisme et ce même gène Shank3 », a pour sa part souligné Julie Gauthier, de l’UdeM, auteur principale de l’étude. «Nos récents travaux tendent à penser qu’il existe un lien de nature génétique entre ces deux maladies du neurodéveloppement que sont l’autisme et la schizophrénie ; il se pourrait alors que le gène Shank3 joue un rôle dans d’autres maladies du cerveau.»

Le gène Shank3 contribue au maintien de la structure physique des cellules nerveuses. Des mutations sur ce gène altèrent la forme des cellules. De telles déformations ont été observées chez des patients atteints de schizophrénie. Cette maladie affecte environ un pour cent de la population. Elle se caractérise entre autres par des modifications dans le processus de la pensée et dans le comportement. Elle entraine aussi une altération des émotions. Les patients schizophrènes peuvent avoir des hallucinations. Il en résulte fréquemment une grande souffrance et un retrait de toute activité sociale.

Les résultats de l’étude des chercheurs de l’Université de Montréal offrent une nouvelle approche des causes de la maladie et un pas vers des traitements.

 À propos de l’étude : L’article, « De novo mutations in the gene encoding the synaptic scaffolding protein SHANK3 in patients ascertained for schizophrenia » est publié dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Science

A Lire également

Journée Européenne de l’Insuffisance Cardiaque, le... À l’occasion de la Journée Européenne de l’Insuffisance Cardiaque le 7 mai prochain, le groupe de travail « Insuffisance Cardiaque et Cardiomyopathies...
Autisme: les enfants prématurés auraient cinq fois... Selon une étude parue dans la revue médicale américaine Pediatrics, les bébés prématurés, du fait de leur faible poids, auraient cinq fois plus de ris...
Cancers du sein : un nouveau guide sur les traitem... Un nouveau guide réactualisé sur les traitements des cancers du sein vient d'être publié par l’Institut national du cancer et la Ligue nationale contr...
Maladies : et si vous pouviez en faire disparaitre... « Quelle est la maladie qui mérite de concentrer tous les moyens de la recherche pour disparaître au plus vite ? » La question est lancée aux internau...
Alzheimer : une formation gratuite pour les famill... L’association France Alzheimer propose une formation à destination des aidants familiaux accompagnant un proche atteint de la maladie d’Alzheimer. Cet...
Diabète : une appli smartphone pour suivre sa mala... DiabetoPartner est une application smartphone pour les patients diabétiques de type 2 qui permet de suivre sa maladie au quotidien et d'être accompagn...
Un site pour tout savoir sur la gale Contrairement aux idées reçues, la gale n'est pas une maladie liée à un manque d'hygiène mais une maladie hautement contagieuse de la peau due à un pa...
Hypertension: une découverte européenne ouvre la v... La Commission Européenne vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle variante de gène, par une équipe de chercheurs soutenue financièrement par l’UE...
Ménopause : la HAS se prononce pour le maintien du... La HAS (Haute Autorité de Santé) vient de se prononcer en faveur du maintien du service médical rendu (SMR) important des traitements hormonaux des sy...
Autisme : les pouvoirs publics reculent L'association Vaincre l'Autisme continue son combat pour défendre les droits des autistes à intégrer pleinement notre société. Le 3eme Plan autisme pr...
Enfants-adolescents: les troubles psychiatriques e... Médecins scolaires pas assez nombreux, nombre de lits en nette régression, carences de dépistage… Le Conseil économique, social et environnemental dre...
Hépatite C : les traitements innovants bientôt acc... À l’occasion de l’ouverture de la Journée mondiale de lutte contre les hépatites virales, Marisol Touraine a annoncé l’accès universel aux nouveaux tr...
Super Mario vole au secours de notre cerveau Selon une étude allemande publiée dans la revue médicale Molecular Psychiatry, jouer aux jeux vidéo aurait pour conséquence d’augmenter le volume de n...
Myélome multiple: publication d’un guide pou... L’Institut national du cancer (INCa), en partenariat avec l’Association française des malades du myélome multiple (AF3M), et avec le soutien de la Lig...
Un front commun contre les cancers pédiatriques A quelques jours de la journée internationale du cancer de l’Enfant (15 février), une démarche collaborative pour les enfants et adolescents atteints ...
Cancers du sein : le point sur les prédispositions... La star hollywoodienne Angelina Jolie a révélé mardi avoir subi une ablation des seins pour prévenir un risque très élevé de cancer car elle est porte...