Des chercheurs de l’Université de Montréal ont découvert que certaines mutations génétiques pourraient prédisposer des individus à la schizophrénie, levant du coup une partie du voile sur cette maladie complexe.

 «Les résultats démontrent que des mutations génétiques sur le gène Shank3 sont à la source d’un nombre significatif de cas de schizophrénie. Nos analyses poussées combinées avec l’examen des données d’un grand nombre de patients nous ont conduits à cette découverte », a déclaré le Dr Guy Rouleau, l’un des auteurs de l’étude, professeur au Département de médecine de l’Université de Montréal, mais aussi directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et chercheur au Centre de recherche du CHUM.

 Un gène déficient, plusieurs maladies du cerveau
« Des recherches antérieures avaient déjà permis d’établir un lien entre l’autisme et ce même gène Shank3 », a pour sa part souligné Julie Gauthier, de l’UdeM, auteur principale de l’étude. «Nos récents travaux tendent à penser qu’il existe un lien de nature génétique entre ces deux maladies du neurodéveloppement que sont l’autisme et la schizophrénie ; il se pourrait alors que le gène Shank3 joue un rôle dans d’autres maladies du cerveau.»

Le gène Shank3 contribue au maintien de la structure physique des cellules nerveuses. Des mutations sur ce gène altèrent la forme des cellules. De telles déformations ont été observées chez des patients atteints de schizophrénie. Cette maladie affecte environ un pour cent de la population. Elle se caractérise entre autres par des modifications dans le processus de la pensée et dans le comportement. Elle entraine aussi une altération des émotions. Les patients schizophrènes peuvent avoir des hallucinations. Il en résulte fréquemment une grande souffrance et un retrait de toute activité sociale.

Les résultats de l’étude des chercheurs de l’Université de Montréal offrent une nouvelle approche des causes de la maladie et un pas vers des traitements.

 À propos de l’étude : L’article, « De novo mutations in the gene encoding the synaptic scaffolding protein SHANK3 in patients ascertained for schizophrenia » est publié dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Science

A Lire également

Traitement du cancer : la Radiothérapie de haute p... La radiothérapie est un des traitements majeurs du cancer. Plus de 60% des patients cancéreux reçoivent à un moment ou à un autre de leur maladie un t...
Maladie de Parkinson : quelles pistes d’avenir pou... A l'occasion de la Journée mondiale Parkinson, les Entreprises du Médicament ont fait l'état des lieux sur les pistes de traitements. Aujourd'hui, les...
Le cerveau des femmes serait plus actif que celui ... En effet, au repos, l'activité neuronale du circuit appelé «réseau par défaut» est en effet plus grande chez les femmes que chez les hommes. De mau...
Maladie des mouvements en miroir congénitaux : une... Des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, de l'UPMC et de l'AP-HP au sein du Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle (CRICM) de la Pit...
Méthode pour un cerveau en pleine forme Mais où ai-je bien pu mettre mon sac ? Qu’est-ce que j’étais venu chercher dans le salon déjà ? ... Voici une nouvelle méthode simple, accessible à to...
2 avril : Journée mondiale de l’autisme En France, comme dans de nombreux autres pays, la journée mondiale de l’autisme, le 2 avril, est l’occasion de mobiliser l’opinion au côté des personn...
Autisme : un parent sur deux mécontent des soins d... À l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme qui se déroule le 2 avril, Doctissimo et la Fondation FondaMental ont présenté les ...
Une collecte de jouets pour lutter contre l’autism... Pour les enfants atteints d’autisme du 5 janvier au 5 février 2010, l’association Léa pour Samy lance une campagne nationale de collecte de jouets : J...
Schizophrénie : deux associations de patients dema... La société Panini France distribue actuellement des jeux sous le nom de "Skyzos" : albums, images, petits personnages. Ces personnages ont la particul...
Autisme : découverte d’un nouveau gène impliqué da... Au CHU d'Angers, le Professeur Dominique Bonneau et son équipe ont mis en évidence l'implication du gène MEF2C dans le retard mental et l'autisme. ...
Schiz’ose : une approche globale pour mieux vivre ... Les résultats d'une enquête IFOP menée auprès de 501 professionnels de santé toutes spécialités médicales confondues, confirment que la schizophrénie ...
Journée Mondiale contre la Pneumonie, le 12 novemb... La journée mondiale contre la pneumonie se déroule le mardi 12 novembre 2013. La pneumonie est la maladie qui tue le plus d’enfants âgés de moins de 5...
Plan autisme : généralisation du dépistage dès 18 ... Marie-Arlette Carlotti ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion a présenté jeudi 2 mai 2013 le 3ème plan ...
Paludisme : 1/3 des médicaments seraient inefficac... Une étude parue dans la revue médicale The Lancet Infectious Disease révèle que 20 à 30% des traitements antipaludiques présents en Asie du Sud-Est et...
Autisme : les pouvoirs publics reculent L'association Vaincre l'Autisme continue son combat pour défendre les droits des autistes à intégrer pleinement notre société. Le 3eme Plan autisme pr...
Lancement du premier Observatoire de l’Endom... A l'occasion de la semaine internationale de lutte contre l'Endométriose et de la journée internationale des femmes, l'Association Avenir Femmes Santé...