Des chercheurs de l’Université de Montréal ont découvert que certaines mutations génétiques pourraient prédisposer des individus à la schizophrénie, levant du coup une partie du voile sur cette maladie complexe.

 «Les résultats démontrent que des mutations génétiques sur le gène Shank3 sont à la source d’un nombre significatif de cas de schizophrénie. Nos analyses poussées combinées avec l’examen des données d’un grand nombre de patients nous ont conduits à cette découverte », a déclaré le Dr Guy Rouleau, l’un des auteurs de l’étude, professeur au Département de médecine de l’Université de Montréal, mais aussi directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et chercheur au Centre de recherche du CHUM.

 Un gène déficient, plusieurs maladies du cerveau
« Des recherches antérieures avaient déjà permis d’établir un lien entre l’autisme et ce même gène Shank3 », a pour sa part souligné Julie Gauthier, de l’UdeM, auteur principale de l’étude. «Nos récents travaux tendent à penser qu’il existe un lien de nature génétique entre ces deux maladies du neurodéveloppement que sont l’autisme et la schizophrénie ; il se pourrait alors que le gène Shank3 joue un rôle dans d’autres maladies du cerveau.»

Le gène Shank3 contribue au maintien de la structure physique des cellules nerveuses. Des mutations sur ce gène altèrent la forme des cellules. De telles déformations ont été observées chez des patients atteints de schizophrénie. Cette maladie affecte environ un pour cent de la population. Elle se caractérise entre autres par des modifications dans le processus de la pensée et dans le comportement. Elle entraine aussi une altération des émotions. Les patients schizophrènes peuvent avoir des hallucinations. Il en résulte fréquemment une grande souffrance et un retrait de toute activité sociale.

Les résultats de l’étude des chercheurs de l’Université de Montréal offrent une nouvelle approche des causes de la maladie et un pas vers des traitements.

 À propos de l’étude : L’article, « De novo mutations in the gene encoding the synaptic scaffolding protein SHANK3 in patients ascertained for schizophrenia » est publié dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Science

A Lire également

Les étudiants renoncent trop souvent à se soigner... Une enquête CSA pour EmeVia* montre une augmentation du renoncement aux soins des étudiants, et plus particulièrement une baisse du recours au médecin...
Ostéoporose : un site web pour gérer la maladie au... Le site « Tout sur l’Ostéoporose », conçu par le laboratoire Amgen, propose de nombreux services pour aider les patients et leurs proches à mieux vivr...
Hypertension: une découverte européenne ouvre la v... La Commission Européenne vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle variante de gène, par une équipe de chercheurs soutenue financièrement par l’UE...
Un nouveau plan autisme en élaboration Le Premier ministre, qui recevait jeudi matin à Matignon le collectif d’associations "Ensemble pour l’autisme", a chargé jeudi Roselyne Bachelot, mini...
Autisme : un dépistage par le regard dès deux mois... Selon une étude publiée dans la revue médicale Nature, l'autisme pourrait être diagnostiqué chez des bébés âgés de deux mois. En effet, l'étude du reg...
La Mucoviscidose en 2010 : maladie, soins, traitem... Chaque dernier dimanche de septembre, des milliers de bénévoles en France organisent les Virades de l'espoir pour Vaincre la Mucoviscidose. L’occasion...
Journée mondiale du diabète : une maladie chroniqu... L’objectif de la Journée mondiale du diabète qui se déroule le 14 novembre est de faire connaître la maladie, son ampleur croissante dans le monde et ...
Troubles musculo-squelettiques : une campagne de m... Le gouvernement entend mobiliser les entreprises et les salariés contre les troubles musculo-squelettiques (TMS), première cause de maladie profession...
Troubles bipolaires: un outil interactif pour les ... Les troubles bipolaires touchent 400 000 à 500 000 personnes en France. Bipolife® est le premier outil interactif à visée psychoéducative spécifiqueme...
Paludisme : des progrès majeurs dans la lutte cont... Selon le Rapport 2013 sur le paludisme dans le monde, publié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), on estime que les efforts mondiaux pour co...
Autistes : 44 % victimes de maltraitances La Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme aura lieu le 2 avril. Si en théorie les lois sont là pour tenter de garantir le droit des autistes,...
Journée Mondiale du Psoriasis : une vidéo pour déd... À l’occasion de la 12ème Journée Mondiale du Psoriasis, France Psoriasis propose une nouvelle vidéo humoristique, #LaDoudoune, destinée aux adolescent...
La Semaine du Cerveau se déroulera du 11 au 17 mar... Pour la 14e année, simultanément dans 62 pays dans le monde, aura lieu en France la Semaine du Cerveau. Une semaine pour découvrir le cerveau et les p...
L’association Eclas lance un site pour les famille... Réalisé par des familles pour des familles concernées par l’Amyotrophie Spinale de type 1, le site internet de l’association Eclas (Ensemble Contre L’...
Diabète: un gène gardien de l’horloge biolog... Des chercheurs lillois et Parisiens ont montré que des mutations du gène du récepteur de la mélatonine, l’hormone de la nuit qui induit le sommeil, au...
Infertilité masculine: découverte d’un gène ... L'équipe du laboratoire AGeing, Imagery and Modeling (AGIM, CNRS/Université Joseph Fourier/Ecole pratique des hautes études Paris), dirigée par Pierre...