Des chercheurs de l’Université de Montréal ont découvert que certaines mutations génétiques pourraient prédisposer des individus à la schizophrénie, levant du coup une partie du voile sur cette maladie complexe.

 «Les résultats démontrent que des mutations génétiques sur le gène Shank3 sont à la source d’un nombre significatif de cas de schizophrénie. Nos analyses poussées combinées avec l’examen des données d’un grand nombre de patients nous ont conduits à cette découverte », a déclaré le Dr Guy Rouleau, l’un des auteurs de l’étude, professeur au Département de médecine de l’Université de Montréal, mais aussi directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et chercheur au Centre de recherche du CHUM.

 Un gène déficient, plusieurs maladies du cerveau
« Des recherches antérieures avaient déjà permis d’établir un lien entre l’autisme et ce même gène Shank3 », a pour sa part souligné Julie Gauthier, de l’UdeM, auteur principale de l’étude. «Nos récents travaux tendent à penser qu’il existe un lien de nature génétique entre ces deux maladies du neurodéveloppement que sont l’autisme et la schizophrénie ; il se pourrait alors que le gène Shank3 joue un rôle dans d’autres maladies du cerveau.»

Le gène Shank3 contribue au maintien de la structure physique des cellules nerveuses. Des mutations sur ce gène altèrent la forme des cellules. De telles déformations ont été observées chez des patients atteints de schizophrénie. Cette maladie affecte environ un pour cent de la population. Elle se caractérise entre autres par des modifications dans le processus de la pensée et dans le comportement. Elle entraine aussi une altération des émotions. Les patients schizophrènes peuvent avoir des hallucinations. Il en résulte fréquemment une grande souffrance et un retrait de toute activité sociale.

Les résultats de l’étude des chercheurs de l’Université de Montréal offrent une nouvelle approche des causes de la maladie et un pas vers des traitements.

 À propos de l’étude : L’article, « De novo mutations in the gene encoding the synaptic scaffolding protein SHANK3 in patients ascertained for schizophrenia » est publié dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Science

A Lire également

Autisme : 1 enfant sur 100 autiste en France L'autisme touche 1 enfant sur 100 en France. Si le sida bénéficie du "Sidaction", les maladies neuromusculaires du "Téléthon", l'autisme aura "Le Gran...
Autisme : l’ocytocine, une hormone contre l’isolem... Des chercheurs lyonnais ont montré que l'administration par spray nasal d'ocytocine , une hormone connue pour son rôle dans l'attachement maternel et ...
4ème Journée Nationale de l’Eczéma à PARIS, ... Alors que 2,5 millions de Français souffrent physiquement et psychologiquement d'Eczéma, 2018 devrait être une année charnière dans le traitement de l...
Santé et dérives sectaires : un guide pour repérer... La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) vient de publier un nouveau guide destiné à repérer le...
Migraines : découverte par des chercheurs d’un gèn... Une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal a mis en évidence un lien entre la mutation du gène KCNK 18 et des migraines avec aura. Leurs tra...
La Journée mondiale de la sclérose en plaques se d... Ce mercredi 26 mai se déroule la deuxième Journée mondiale de la sclérose en plaques (SEP). Une maladie neurologique auto-immune qui touche 80.000 per...
Enfants-adolescents: les troubles psychiatriques e... Médecins scolaires pas assez nombreux, nombre de lits en nette régression, carences de dépistage… Le Conseil économique, social et environnemental dre...
Lancement du premier Observatoire de l’Endom... A l'occasion de la semaine internationale de lutte contre l'Endométriose et de la journée internationale des femmes, l'Association Avenir Femmes Santé...
Le bon usage du médicament Le médicament n’est pas un produit comme les autres : pour qu'un médicament soit efficace, il est indispensable d'observer les précautions d'emploi et...
Antibiotiques : préservons leur efficacité Le ministère de la Santé a lancé un plan national d'alerte contre la surconsommation d'antibiotiques, afin de lutter contre la multiplication de bacté...
Nouvelle version du site web Schizophrenia24x7 Une nouvelle version du site Web Schizophrenia24x7 , dirigé par le laboratoire pharmaceutique Janssen et visité par plus de 260.000 personnes de 190 p...
La Drépanocytose : principale maladie génétique ma... Chaque année, plus de 350 enfants naissent avec une drépanocytose. C'est la maladie génétique la plus fréquemment dépistée en France lors du dépistage...
Grasses matinées : l’explication génétique ! Vous êtes sujets aux réveils difficiles ou adeptes des grasses matinées ? L’explication serait génétique... En effet, la BBC rapporte que des chercheu...
Cancers du sein : un nouveau guide sur les traitem... Un nouveau guide réactualisé sur les traitements des cancers du sein vient d'être publié par l’Institut national du cancer et la Ligue nationale contr...
Infertilité masculine : une explication génétique... Des scientifiques de l'Institut Pasteur viennent d'identifier des mutations affectant un même gène et responsables de troubles sévères de la fertilité...
Pas de télé pour les enfants de moins de 2 ans « Pour des enfants plus intelligents et plus minces, éloignez-les des écrans de télévision lorsqu'ils sont petits ». C’est le constat d’une étude mené...