Aujourd’hui, le cancer du sein est l’un des cancers pour lequel le taux de survie est le plus élevé, on guérit plus de 70% des cancers du sein. Ceci est dû en grande partie au dépistage précoce et aux importants progrès thérapeutiques issus de la recherche en cancérologie. Néanmoins, c’est le cancer féminin le plus fréquent. Avec 50 000 nouveaux cas par an, il se situe au 1er rang des décès par cancer chez la femme.

Il s’agit d’un véritable problème de santé publique dont l’ARC fait l’une de ses priorités. L’association a consacré près de 46 millions d’euros ces 10 dernières années en finançant 1 219 projets liés à cette thématique, soit 1 projet sur 6 sur l’ensemble des projets de recherche soutenus par l’ARC.

Les attentes des malades en matière de recherche sont d’autant plus fortes qu’il s’agit de cancers du sein de mauvais pronostic. Le mauvais pronostic d’un cancer du sein peut être associé notamment au « type » de cancer du sein puisqu’il existe aujourd’hui une catégorie de cancer du sein dit « triple négatif » que l’on ne sait pas soigner. Le mauvais pronostic d’un cancer du sein peut aussi être associé au fait que ce cancer du sein est agressif et qu’il métastase. De même, lorsque la tumeur du patient « résiste » au traitement, l’efficacité de ce dernier est remis en cause et le pronostic du cancer est assombri.

Les enjeux de la recherche pour les cancers du sein

Des progrès sont donc encore à réaliser afin de réduire la mortalité due à cette maladie. C’est pourquoi l’ARC finance des projets de recherche porteurs d’espoirs dans ces domaines. L’association soutient des travaux visant à mettre au point des traitements pour les cancers du sein insensibles aux thérapies existantes. C’est le cas du projet de Serge Roche et de son équipe, au Centre de Recherche en Biochimie Macromoléculaire (CRBM) de Montpellier. L’équipe a identifié deux molécules impliquées dans le développement des cancers du sein « triple négatifs ». Il existe aujourd’hui des médicaments, bloquant l’activité de ces deux molécules, qui sont déjà utilisés pour traiter certains cancers du sang et qui pourraient être efficaces pour traiter les patientes atteintes de cancers du sein insensibles aux traitements classiques.

L’ARC finance également des travaux pour traiter les cancers du sein agressifs métastatiques, telles que les recherches de l’équipe de Gwendal Lazennec au sein de l’unité INSERM 844 à Hôpital Saint Eloi de Montpellier. Les chercheurs ont découvert qu’une petite protéine, une « chimiokine », présente en quantité anormalement élevée dans les cellules cancéreuses, augmentait la vitesse de la prolifération des cellules et leur capacité d’invasion. L’équipe a prouvé que l’élimination du récepteur de cette protéine ralentit le développement de la tumeur. Ces découvertes permettent d’envisager à long terme l’utilisation d’anticorps bloquant cette chimiokine dans le traitement des cancers du sein agressifs.

L’ARC soutient enfin des projets pour améliorer les traitements existants. Ainsi l’association finance les travaux de Pascale Cohen et son équipe, au sein de l’Unité INSERM U590 à la Faculté de Pharmacie de Lyon, qui cherchent à contrer la résistance des patientes aux traitements d’hormonothérapie. L’équipe a prouvé que l’utilisation de molécules bloquant spécifiquement les mécanismes cellulaires impliqués dans la résistance, en complément d’hormonothérapie, rendrait plus efficace ces traitements.

> En savoir plus et soutenir l’ARC : www.arc-cancer.net
Source : ARC

A Lire également

Cancer du sein : 8ème édition du Ruban de l’... Le Ruban de l'Espoir entamera le 1 octobre 2015 sa 8ème édition de sensibilisation au cancer du sein avec pour thématiques : le bien-bouger, le bien-m...
Cancer : de faibles doses d’aspirine réduirait la ... Selon une étude de l'équipe britannique du Pr Peter Rothwell de l'université d'Oxford, publiée mardi dans la revue The Lancet, 75 mg d’acide acétylsal...
Prévention du cancer de l’estomac : une nouv... L'INCa publie de nouvelles brochures d'information sur la prévention du cancer de l'estomac dont une dédiée aux patients. Elles rappellent l'intérêt d...
Une étude fait le lien entre cancer du sein et pol...  Alors que la pollution de l'air a déjà été associée à de multiples problèmes de santé, des chercheurs démontrent que les femmes vivant dans les zones...
Après-cancer: 43 % des Français estiment la réinse... Chaque année, en France, près de 350 000 personnes sont touchées par un cancer. 100 000 d’entre elles travaillent. Une situation qui, avec le recul de...
3 vidéos pour mieux comprendre les méfaits du taba... L’Institut national du cancer a conçu 3 courtes vidéos pour renseigner précisément sur les méfaits du tabac, premier facteur de risque de développer u...
Le DDT classé comme probablement cancérogène par l... Le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l'OMS vient de classer l'insecticide lindane comme cancérogène pour l’homme, le DDT comme...
Dexter, atteint d’un cancer, rassure ses fans L'acteur Michael C. Hall, de la célèbre série Dexter, explique être atteint d’un lymphome de Hodgkin, un cancer du système lymphatique. L’acteur décl...
Cancers du sein : leur nombre en forte hausse dans... Selon les dernières statistiques du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la sant...
Cancer du col de l’utérus : une campagne pour sens... Pour sensibiliser les femmes à l’importance de la prévention et du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’INCa lancera une campagne d’information a...
Semaine nationale de lutte contre le cancer, du 17... À l’occasion de la Semaine nationale de lutte contre le cancer, les 103 comités départementaux de la Ligue contre le cancer se mobilisent partout en F...
Ralph Lauren et la lutte contre le cancer du sein Depuis plus de 20 ans, la Fondation Ralph Lauren lutte contre le cancer du sein. En effet, à la fin des années 1980, Ralph Lauren a été diagnostiqué a...
Cancer et téléphone portable : pas de risques selo... Une nouvelle étude publiée en ligne vendredi par le British Medical Journal et menée sur 18 ans au Danemark montre que l’usage sur la durée d’un télép...
Cancer de la peau : la caféine a bien des vertus p... Des chercheurs de la faculté de médecine de l'Université de l'Etat de Washington ont confirmé, dans une étude publiée lundi dans les comptes-rendus de...
Cancer : quand la dermo-cosmétique s’engage pour f... Après avoir mené une étude clinique en 2016 au sein de plusieurs Centres de lutte contre le cancer (CLCC) afin de tester cliniquement leurs produits, ...
Cancer: mieux comprendre les essais cliniques La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer souhaite aider les malades et leur entourage à mieux comprendre les essais cliniques en cancérologie....