L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a décidé de contre-indiquer, chez l’enfant de moins de deux ans, l’utilisation des médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et de l’Hélicidine®. Exomuc nourrisson 100 mg, Fluimucil nourrisson 100 mg, et Mucomyst nourrisson 100 mg/5 ml, couramment prescrits contre la bronchite du nourrisson vont être retirés du marché.

Selon l’Afssaps, ces médicaments qui visent à fluidifier les sécrétions bronchiques, peuvent en effet aggraver dans certains cas un surencombrement bronchique, en raison de la faible capacité des nourrissons à tousser pour éliminer les sécrétions produites. A la date du 29 avril 2010, ces médicaments ne seront donc plus délivrés en pharmacie pour les enfants de moins de deux ans. (Consulter la liste des médicaments concernés). Une décision prise à la la suite de plusieurs cas d’encombrement respiratoire et d’aggravation de bronchiolite aiguë du nourrisson (enfant de moins de 2 ans) rapportés avec les médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et l’Hélicidine®.  Mais ces produits demeurent indiqués au-delà de cet âge.

Une enquête de pharmacovigilance a été mise en place pour examiner leurs effets indésirables dans cette catégorie d’âge. Parmi les 70 cas rapportés de complications respiratoires liées à l’aggravation de l’encombrement bronchique, plus de la moitié sont survenus chez des nourrissons âgés de moins d’un an. La majorité de ces cas était grave et a nécessité une hospitalisation.

En attendant les adaptations des conditionnements et des notices, qui interviendront au plus tard le 1er juillet 2010, les pharmaciens remettront dès le 29 avril 2010 un document d’information (29/04/2010)  aux parents lors de chaque demande ou prescription de médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et d’Hélicidine®. Les professionnels de santé concernés ont déjà été prévenus par courrier de cette décision.

La toux, un symptôme fréquent chez le nourrisson
L’Afssaps rappelle que la toux est un symptôme fréquent chez le nourrisson (enfant de moins de 2 ans), le plus souvent associé à une infection des voies respiratoires. C’est un réflexe naturel et indispensable de défense de l’organisme. En dehors de certains signes de gravité (gêne respiratoire, difficultés importantes à s’alimenter) qui doivent orienter vers une consultation médicale, des mesures simples et non médicamenteuses sont recommandées pour améliorer le confort de l’enfant (lavage du nez au sérum physiologique, hydratation, aération de la chambre et éviction du tabac). Si la toux se prolonge plus de 4-5 jours sans amélioration, un avis médical est nécessaire pour en rechercher la cause.

Source : Afssaps

A Lire également

Vaccins contre le méningocoque C : levée de la sit... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé lundi 27 avril que les laboratoires concernés étaient en mesure dorénavant "d’approvisionner le marc...
Vitamine D : l’ANSM rappelle les règles à su... Suite aux signalements de malaise et de fausse-route chez des nourrissons lors de l'administration de deux médicaments pour traiter les carences en vi...
Comment soigner les infections ORL de l’enfa... Les infections ORL représentent 50 % des consultations pédiatriques : sinusite, rhinite, rhinopharyngite, otite, mastoïdite, angine, pharyngite, laryn...
Bébé : fini les fesses irritées ! Les rougeurs du siège sont liées à une irritation de la peau du siège du nourrisson. En version moins poétique, votre bébé a les fesses irritées…  ...
Semaine mondiale de l’allaitement maternel La Semaine mondiale de l'allaitement maternel qui se déroule du 1er au 7 octobre est l'occasion pour différentes organisations de soutenir, d'encourag...
Gastro-entérite : la vaccination recommandée chez ... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a décidé de recommander la vaccination contre les rotavirus des nourrissons âgés de moins de 6 mois sous r...
Bronchiolite du nourrisson: début de la saison épi... La saison automnale est marquée par le début de la saison épidémique de bronchiolite chez les nourrissons. Selon l'InVS, la situation épidémiologique ...
Médicaments pédiatriques: enfin des progrès! Jusqu’alors délaissés par la plupart des industriels, les médicaments pédiatriques apparaissent progressivement dans la pharmacopée, c’est-à-dire la g...
Votre premier jour avec bébé Après 9 mois d’attente, vous venez d’accoucher. Bébé est là ! Profitez de ce premier jour magique pour découvrir votre nourrisson. Suivez pas à pas se...
Biberons anti-colliques : pour une tétée naturelle... Ce coffret cadeau contient 4 biberons Airflex en deux tailles différentes, 2 tétines, une sucette et un goupillon. Le biberon Airflex est muni d'un...
Bisphénol A: des gestes simples de prévention Par mesure de prévention, le Ministère de la santé et la Direction générale de la santé (DGS) recommandent des gestes simples à adopter par les femmes...
Langage: les bébés stimulés par la voix de leur mè... Selon une recherche menée par l’université de Montréal « la mère est l'initiatrice principale du langage auprès du nourrisson » et suggère ainsi un li...
Hémorroïdes : comment soulager les crises ? 20% de la population souffre (ou a souffert) d’hémorroïdes au moins une fois dans sa vie ! Mais qu’est-ce qu’une hémorroïde, comment arrive-t-elle et ...
Cancer du rein : tuer les tumeurs par le froid Le cancer du rein touche 10 000 personnes chaque année. Près de 60% de ces tumeurs sont diagnostiquées à un stade précoce, leur tumeur mesure le plus ...
Les antibiotiques, “si on les utilise à tort... L’assurance maladie repart en campagne contre le mauvais usage des antibiotiques. Nouvelle édition, nouveau slogan : après "les antibiotiques, c’est p...
biberons, tétines et téterelles stérilisés à l’oxy... Face à la montée de la polémique sur la stérilisation à l’oxyde d’éthylène des biberons, tétines et autres, téterelles, le ministère de la Santé répon...