L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a rendu publics mardi les résultats de la réactualisation de son enquête de 2009 auprès des officines et interpelle les pouvoirs publics pour une ouverture encadrée de la distribution de l’automédication aux grandes surfaces et parapharmacies.

L’association de consommateurs estime ainsi que “la France se singularise en Europe par le maintien d’un monopole sur l’automédication”. L’UFC-Que Choisir a donc enquêté auprès de 648 pharmacies pour vérifier si le consommateur bénéficie du meilleur rapport qualité-sécurité-prix. Selon elle, “près d’une pharmacie enquêtée sur deux (48%) n’a pas respecté spontanément son devoir de conseil, en délivrant, pour la même personne, deux médicaments incompatibles (Aspirine et Rhinureflex, qui contient de l’ibuprofène)”.

“En l’absence de conseil spontané, notre enquêteur devait interroger le pharmacien sur la posologie à respecter pour la prise des deux médicaments. Mais seuls 10% des pharmaciens ont saisi cette occasion de repêchage pour mettre en garde l’enquêteur. Plus grave, 55% seulement ont correctement indiqué la posologie du Rhinureflex, pourtant formellement rappelée quelques semaines auparavant par l’AFSSAPS, en raison de ses effets indésirables”, explique l’association de consommateurs.

“La concurrence anesthésiée par l’opacité des prix”
Selon l’UFC-Que Choisir, “seule 1 pharmacie enquêtée sur 2 propose un affichage lisible du prix des médicaments vendus derrière le comptoir” et “89% ne se plient toujours pas à l’obligation de 2003 d’information des consommateurs sur la liberté de tarification des médicaments non remboursables”.
Les prix relevés par les enquêteurs font le grand écart. Ainsi, un médicament aussi courant que l’aspirine UPSA Vitamine C 330 mg a été acheté à des prix variant de 1,30 € à 4,95 €, soit un écart de près de 1 à 4. “La mise en vente de certains médicaments devant le comptoir, autorisée en 2008, n’a donc pas eu les vertus tarifaires annoncées”, estime l’association.

L’ouverture de la distribution de l’automédication aux grandes surfaces
C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir se pose la question de “la pertinence d’une libéralisation encadrée de la distribution des médicaments sans ordonnance en parapharmacies et dans des espaces dédiés en grandes surfaces”. Une mesure qui permettrait, pour le consommateur, “une économie pouvant atteindre 16% des dépenses de médicaments non remboursables (soit 269 millions d’euros par an) et n’aurait qu’un impact mineur sur la profitabilité des pharmacies d’officine, de l’ordre de 3,7% à 5% de leur marge”.

L’UFC-Que Choisir souhaite ainsi “un renforcement de l’information des consommateurs sur l’automédication et l’instauration d’une vraie concurrence”. L’association demande aux pouvoirs publics “l’interdiction de la publicité sur l’automédication auprès du grand public en dehors des lieux de vente”, “la présence d’un encadré consacré aux interactions à éviter et aux contre-indications principales figurant sur toutes les boîtes des médicaments accessibles sans ordonnance” et “l’ouverture de la distribution de l’automédication aux grandes surfaces et parapharmacies, sous la surveillance impérative d’un pharmacien diplômé”.

Lien vers l’étude et les propositions de l’UFC-Que Choisir

Source : UFC-Que Choisr

A Lire également

Médicaments : l’UFC-Que Choisir critique fac... L'UFC-Que Choisir est « assez critique » face à la proposition annoncée le 18 août dernier par  le directeur général de la Mutualité française, Jean-M...
UFC-Que Choisir demande le retrait de huit médicam... Alors que la publication par l’Afssaps de la liste de 77 médicaments placés sous surveillance a semé le trouble chez de nombreux patients, l’UFC–Que C...
Marisol Touraine dit non à la vente de médicaments... Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé, a réaffirmé jeudi son opposition à la vente de médicaments en grandes surfaces. De...
Médicaments: l’UFC–Que Choisir pour la fin du mono... L'association UFC–Que Choisir s'est prononcée jeudi pour une "libéralisation de l'automédication". Elle estime ainsi que pour dynamiser ce marché, il ...
Parapharmacie, médicaments… 90% des consomma... Parapharmacie, médicaments OTC, médicaments remboursés... Selon une étude réalisée par les étudiants du master Marketing de la Santé de l’UPMC, les pr...
Astuce beauté : comment fortifier des cils abîmés... Avez-vous déjà imaginé ce que subissent nos cils à force de superpositions de mascara, de recourbes-cils, de démaquillages quotidiens… ? Il est coutum...
Des perturbateurs endocriniens dans les produits d... L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié mardi  les résultats préoccupants des tests réalisés en collaboration avec trois autres associ...
Vente de médicaments sur le net : Roselyne Bachelo... Roselyne Bachelot a confirmé sur RTL, l'information publiée jeudi dans le quotidien Les Echos. En 2011, certains produits vendus en automédication, no...
Mieux consommer : l’UFC-Que choisir distribu... Ce mardi 15 mars se déroule la Journée mondiale des droits des consommateurs. Pour son 60e anniversaire, l’UFC-Que Choisir, la plus vieille associatio...
Le Salon Santé pour tous se tient du 9 au 11 mars ... Les Français ne se soignent plus comme avant. Impliqués de plus en plus dans le suivi de leur pathologie et dans la prévention, ils souhaitent vivre p...
L’automédication, un marché en forte progres... Une étude du cabinet IMS Health montre que le marché de l’automédication en France sur le segment des antalgiques, voies respiratoires, voies digestiv...
Doctissimo lance son site de vente de parapharmaci... Produits de parapharmacie et médicaments sans ordonnances.... Doctissimo a annoncé lundi le lancement de Doctipharma.fr, un nouveau site de e-commerce...
Médicaments : les Français moins adeptes de l̵... Du fait notamment de pathologies hivernales moins marquées l'année dernière, les ventes de l’automédication en France reculent de 3,7% à 2,2 milliards...
Electroménager: le geste écolo n’est pas rentable!... Le geste écologique n'est pas un investissement rentable ! L’UFC-Que Choisir vient de réaliser une enquête sur les appareils électroménagers qui a con...
Un médicament sur sept est vendu sans ordonnance En 2009, le marché de l’automédication a connu une légère hausse notamment grâce à la grippe H1N1 ainsi qu’à la pilule anti-obésité Alli. Selon l'A...
Thyroïde : une opération sur 5 inutile selon l’UFC... L’UFC-Que Choisir a alerté jeudi l'opinion et les pouvoirs publics sur le trop grand nombre d’ablations de la thyroïde réalisées en France. "Alors que...