L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a rendu publics mardi les résultats de la réactualisation de son enquête de 2009 auprès des officines et interpelle les pouvoirs publics pour une ouverture encadrée de la distribution de l’automédication aux grandes surfaces et parapharmacies.

L’association de consommateurs estime ainsi que “la France se singularise en Europe par le maintien d’un monopole sur l’automédication”. L’UFC-Que Choisir a donc enquêté auprès de 648 pharmacies pour vérifier si le consommateur bénéficie du meilleur rapport qualité-sécurité-prix. Selon elle, “près d’une pharmacie enquêtée sur deux (48%) n’a pas respecté spontanément son devoir de conseil, en délivrant, pour la même personne, deux médicaments incompatibles (Aspirine et Rhinureflex, qui contient de l’ibuprofène)”.

“En l’absence de conseil spontané, notre enquêteur devait interroger le pharmacien sur la posologie à respecter pour la prise des deux médicaments. Mais seuls 10% des pharmaciens ont saisi cette occasion de repêchage pour mettre en garde l’enquêteur. Plus grave, 55% seulement ont correctement indiqué la posologie du Rhinureflex, pourtant formellement rappelée quelques semaines auparavant par l’AFSSAPS, en raison de ses effets indésirables”, explique l’association de consommateurs.

“La concurrence anesthésiée par l’opacité des prix”
Selon l’UFC-Que Choisir, “seule 1 pharmacie enquêtée sur 2 propose un affichage lisible du prix des médicaments vendus derrière le comptoir” et “89% ne se plient toujours pas à l’obligation de 2003 d’information des consommateurs sur la liberté de tarification des médicaments non remboursables”.
Les prix relevés par les enquêteurs font le grand écart. Ainsi, un médicament aussi courant que l’aspirine UPSA Vitamine C 330 mg a été acheté à des prix variant de 1,30 € à 4,95 €, soit un écart de près de 1 à 4. “La mise en vente de certains médicaments devant le comptoir, autorisée en 2008, n’a donc pas eu les vertus tarifaires annoncées”, estime l’association.

L’ouverture de la distribution de l’automédication aux grandes surfaces
C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir se pose la question de “la pertinence d’une libéralisation encadrée de la distribution des médicaments sans ordonnance en parapharmacies et dans des espaces dédiés en grandes surfaces”. Une mesure qui permettrait, pour le consommateur, “une économie pouvant atteindre 16% des dépenses de médicaments non remboursables (soit 269 millions d’euros par an) et n’aurait qu’un impact mineur sur la profitabilité des pharmacies d’officine, de l’ordre de 3,7% à 5% de leur marge”.

L’UFC-Que Choisir souhaite ainsi “un renforcement de l’information des consommateurs sur l’automédication et l’instauration d’une vraie concurrence”. L’association demande aux pouvoirs publics “l’interdiction de la publicité sur l’automédication auprès du grand public en dehors des lieux de vente”, “la présence d’un encadré consacré aux interactions à éviter et aux contre-indications principales figurant sur toutes les boîtes des médicaments accessibles sans ordonnance” et “l’ouverture de la distribution de l’automédication aux grandes surfaces et parapharmacies, sous la surveillance impérative d’un pharmacien diplômé”.

Lien vers l’étude et les propositions de l’UFC-Que Choisir

Source : UFC-Que Choisr

A Lire également

L’automédication progresse en France en 2015... Le dernier baromètre (*) de l’Afipa, l'association qui réunit les industriels du secteur de l'automédication, montre que ce marché à progressé de 6,4 ...
Doctissimo lance son site de vente de parapharmaci... Produits de parapharmacie et médicaments sans ordonnances.... Doctissimo a annoncé lundi le lancement de Doctipharma.fr, un nouveau site de e-commerce...
L’UFC–Que Choisir dénonce “les liaisons dang... L’UFC-Que Choisir a publié mardi les résultats d'une enquête « clients mystères » menée auprès de 1188 opticiens. Selon l'association, dans près d’un ...
Médicaments : les Français moins adeptes de l̵... Du fait notamment de pathologies hivernales moins marquées l'année dernière, les ventes de l’automédication en France reculent de 3,7% à 2,2 milliards...
Médicaments sur Internet : les Français de plus en...  30% des Français seraient  prêts à acheter leurs médicaments en ligne, contre 13% en 2012. Selon un baromètre IFOP réalisé pour le groupe PHR, la par...
Enquête : les pharmaciens n’ont pas le moral Selon une enquête Ipsos / Pharmagora * , les pharmaciens se montrent très pessimistes pour l’avenir. Près de 20% d’entre eux considèrent qu’il y a une...
Médicaments non remboursés : l’incroyable valse de... L’association « Familles rurales » dévoile une étude qui démontre que le prix des médicaments non remboursables vendus en libre accès varie de façon p...
L’essor des parapharmacies en ligne Avec le développement rapide du web et l’omniprésence que ce média tend à prendre dans notre quotidien, de plus en plus de secteurs y voient une oppor...
Le gouvernement encadre la vente de médicaments su... La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a présenté mercredi en Conseil des ministres, une ordonnance relative au renforcem...
Les médicaments sans ordonnances ne seront pas ven... Dans une lettre rendue publique vendredi par l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO), la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a...
Beauté, parapharmacie : achetez sur une véritable ... Acheter sur Internet des médicaments sans ordonnance ou encore des produits de beauté, tout en bénéficiant des conseils d’un pharmacien, est devenu po...
Santé: les séniors paient 2,5 fois plus cher leur ... A la veille de la présentation du budget de la Sécurité Sociale 2012, l’association UFC-Que choisir s'inquiète dans une étude publiée mercedi d'un ris...
Le bon usage du médicament Le médicament n’est pas un produit comme les autres : pour qu'un médicament soit efficace, il est indispensable d'observer les précautions d'emploi et...
Les bonnes résolutions de printemps Avec l’arrivée des beaux jours, on a envie de renouveau. Les bonnes résolutions s’enchaînent : perdre 3 kilos superflus, adapter un maquillage plus co...
Thyroïde : une opération sur 5 inutile selon l’UFC... L’UFC-Que Choisir a alerté jeudi l'opinion et les pouvoirs publics sur le trop grand nombre d’ablations de la thyroïde réalisées en France. "Alors que...
Cigarette électronique : l’interdiction de vente a... Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, s'est félicité jeudi  de l’adoption par le parlement de l’interdiction de la vente au...