L’autorité européenne de sécurité des aliments a tranché: l’aspartame ne présente pas de danger pour la santé. Deux études avaient jeté le doute sur d’éventuels effets nocifs de cet édulcorant. Mais l’EFSA estime qu’elles ne justifient pas une révision des évaluations précédentes de l’aspartame ou d’autres édulcorants actuellement autorisés dans l’Union européenne.

Aujourd’hui, l’aspartame remplace le sucre dans plus de 6.000 produits : sodas, bonbons et autres médicaments. Le mois dernier, le Réseau Environnement Santé (RES) avait attiré l’attention sur deux études. L’une indiquait que les édulcorants chimiques pourraient favoriser des naissances avant terme. L’autre que l’aspartame provoquerait certains cancers chez des souris mâles. L’EFSA a donc réalisé l’examen de ces études en collaboration avec l’Agence nationale française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) .
Selon l’Efsa, au sujet de la première étude, “aucune preuve disponible ne permet d’affirmer qu’il existe un lien de causalité entre la consommation de boissons non alcoolisées contenant des édulcorants artificiels et l’accouchement prématuré”. Dans la seconde, “les résultats ne fournissent pas suffisamment de preuves scientifiques qui justifieraient de revoir les évaluations précédentes”, estime l’autorité.

Pour autant, lors de leur séance plénière des 1er et 2 mars prochains, les membres du groupe ANS (groupe scientifique sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments) examineront la déclaration de l’Autorité et envisageront la nécessité éventuelle d’entreprendre des travaux additionnels en rapport avec ces études.

L’EFSA précise qu’elle continuera de suivre attentivement les publications scientifiques dans ce domaine afin d’identifier toute nouvelle preuve scientifique concernant les édulcorants qui pourrait indiquer un risque éventuel pour la santé humaine ou qui serait susceptible d’affecter, d’une manière ou d’une autre, l’évaluation de la sécurité de ces additifs alimentaires.

http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/ans110228.htm

Source : EFSA

A Lire également

Aspartame: l’Autorité européenne de sécurité... L'Autorité européenne de sécurité des aliments  vient de lancer une consultation publique sur son projet d'avis scientifique portant sur la sécurité d...
De nouvelles taxes pour combler le déficit de la S... Taxation des boissons énergisantes, des cigarettes électroniques, ou encore de l'aspartame... Selon Le Parisien, qui a publié jeudi un rapport confide...
Les diabétiques peuvent consommer de l’aspar... La Fédération Française des Diabétiques revient sur les controverses autour de l'aspartame. L'Autorité européenne de sécurité des aliments vient de re...
Edulcorant: la stevia autorisée par Bruxelles Dans un communiqué publié lundi, la Commission européenne a annoncé l'autorisation aux 27 pays membres de l'UE de l'usage d'un édulcorant d'origine na...
Aspartame : pas de risques pour la santé “au... L'aspartame est-il mauvais pour la santé ? Non, a tranché mardi 10 décembre l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui publie les résul...
Edulcorants et grossesse : l’Anses fait un p... L'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a fait un premier point d'étape  sur les effets ...
Le bisphénol A n’est pas dangereux pour la santé s... L'agence européenne pour la sécurité des aliments a estimé ce jeudi que le bisphénol A, ce composé chimique utilisé dans la fabrication de plastiques ...
L’aspartame est-il dangereux ? L’Anses devra... Dimanche lors du Grand rendez-vous Europe 1/i-Télé/Aujourd’hui en France, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a indiqué avoir demandé à l'Anses,...
L’aspartame de nouveau mis en cause Europe 1 a révélé hier que deux nouvelles études montrent que ces édulcorants, les substances qui donnent le goût sucré, favoriseraient les accoucheme...
Aspartame, stévia … : « pas d’intérêt nutritionne... Aspartame, extraits de Stévia ou encore sucralose... L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Ans...
Edulcorants alimentaires: l’Anses lance une ... L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a examiné deux nouvelles études portant sur d'éventuels effets sanitaires qui pourraient être attribu...