La directive européenne du 25 août 2009, modifiant la directive relative au permis de conduire, a fait évoluer les normes applicables au sein de l’Union européenne pour la conduite en ce qui concerne les troubles de la vision, le diabète et l’épilepsie. Un arrêté, publié mardi au Journal officiel, modifiant un arrêté précédent sur le même thème, transpose cette directive en France.

La Délégation interministérielle à la sécurité routière et la Direction générale de la santé soulignent que les nouvelles normes médicales favorisent la mobilité de ces personnes atteintes de ces pathologies, tout en garantissant la sécurité de tous sur les routes. Elles tiennent compte de l’évolution des connaissances scientifiques et des pratiques médicales de traitement de ces affections.
En matière de vision, les normes adoptées permettent une prise en compte plus globale des fonctions visuelles. Refuser l’aptitude à la conduite sur base d’un seul critère, sans tenir compte des autres, ne correspondrait plus à la réalité d’aujourd’hui ; en effet, une faiblesse sur un point précis, comme une acuité visuelle limite, peut souvent être compensée par de bons résultats pour d’autres critères, comme le champ visuel, la vision crépusculaire, la sensibilité à l’éblouissement et aux contrastes, par exemple.
Concernant l’épilepsie [2], une clarification des critères médicaux à prendre en compte est réalisée afin de garantir aux personnes concernées une évaluation objective de leur état et de ses conséquences sur leur aptitude à la conduite. Ainsi, l’arrêté stipule qu’après une période de 5 ans sans crise, la délivrance d’un permis de conduire pour les conducteurs de véhicules légers – sans limitation de durée pour raison médicale – peut être envisagée.
Enfin, pour le diabète, parallèlement à l’instauration d’un contrôle médical régulier tous les 5 ans pour les conducteurs de véhicules légers, de nouvelles possibilités sont ouvertes pour ceux de véhicules lourds. En effet, le diabète (dit « diabète sucré ») rendait incompatible jusqu’ici la conduite de ces véhicules. Désormais, les personnes qui en sont atteintes peuvent y avoir accès, sous réserve d’un examen médical tous les 3 ans.
La décision de délivrance ou de renouvellement du permis de conduire par l’autorité préfectorale sera prise, pour les personnes concernées, à la suite de l’avis d’un médecin agréé ou de la commission médicale départementale.

[1] Arrêté du 21 décembre 2005
[2] Une personne est considérée comme épileptique lorsqu’elle subit deux crises d’épilepsie ou plus en moins de 5 ans

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Nouveaux biberons en verre : incassables et froids... Les biberons en verre ont de nouveau le vent en poupe. Une nouvelle génération de biberons est née : incassables, froids au toucher et même plus écolo...
Deux applications mobiles pour mieux comprendre le... Pour les personnes souffrant de troubles de la vision, les gestes les plus simples du quotidien peuvent se révéler difficiles, les déplacements deveni...
La santé digitale dans le diabète en infographie Aujourd’hui 20% des personnes diabétiques utilisent au moins une application mobile pour gérer leur maladie. Diabetes Care propose une infographie sur...
Epilepsie : Marseille place le patient au cœur du ... L'épilepsie touche environ 500 000 personnes en France, dont 250 000 ont moins de 20 ans. Afin d’améliorer la qualité de la prise en charge des patien...
Relevez le défi « Diabet’up : Bougeons contre le d... A l’occasion la Journée Mondiale du Diabète qui se déroule le 14 novembre 2016, la Fédération Française des Diabétiques, le laboratoire AstraZenec...
Epilepsie : un gala d’opéra caritatif à Lyon le 6 ... Le jeudi 6 mai 2010, la Fondation IDÉE (Institut Des Épilepsies de l’Enfant et de l’adolescent) organise une soirée d’opéra exceptionnelle avec Cécile...
Edulcorant : attention danger ? Sont-ils vraiment efficaces contre le surpoids et le diabète ? Sont-ils dangereux pour la santé ? Un nouvel édulcorant issu d'une plante d'Amérique d...
Diabète de l’enfant : des diagnostics encore trop ...  L’Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD) réalise une campagne nationale d’information destinée aux professionnels de santé et au grand public dans le but ...
422 millions d’adultes atteints de diabète en 2014... Alors que la Journée mondiale de la Santé du le 7 avril 2016 est consacrée au diabète, un rapport publié par l'OMS montre l'ampleur de l'épidémie et s...
Un pancréas artificiel pourrait changer la vie des... Pour la 1ère fois depuis la découverte de l’insuline il y a 90 ans, un malade montpelliérain, dont la vie dépend de l’apport permanent d’insuline, a p...
Parodontite: une alimentation riche en graisses au... Des chercheurs de l’Inserm viennent de montrer qu'une alimentation riche en graisses augmente le risque de parodontite. Un phénomène lié à la modifica...
Le diabète en 9 “vrai” ou “faux&... Avant que ne commence la Semaine nationale de prévention contre le diabète, tordons dores et déjà le coup à quelques idées reçues. Si 700 000 français...
Maladies cardio-vasculaires et mode de vie Surconsommation de boissons sucrées et obésité, l'importance de la mesure du tour de taille, les facteurs de risque du diabète de type 2... Autant de ...
« Mon assiette, ma santé, ma planète » Synopsis : « Nous n’allons pas bien. Obésité, diabète, cancer et infarctus explosent et sont freinés à grand renfort de médicaments, au prix d’un imme...
Maladies chroniques: un nouvel Espace Info Santé a... Fruit d’un partenariat original entre le CHRU de Montpellier et Sanofi France, cet « Espace Info Santé » (EIS) est un des seuls principalement dédié a...
Cancer, diabète et douleur : un nouvel « Espace In... Un nouvel « Espace Info Santé » dédié au cancer, au diabète et à la douleur a été inauguré le mardi 19 mai 2015 au Centre Hospitalier Lyon-Sud. Cette ...