La directive européenne du 25 août 2009, modifiant la directive relative au permis de conduire, a fait évoluer les normes applicables au sein de l’Union européenne pour la conduite en ce qui concerne les troubles de la vision, le diabète et l’épilepsie. Un arrêté, publié mardi au Journal officiel, modifiant un arrêté précédent sur le même thème, transpose cette directive en France.

La Délégation interministérielle à la sécurité routière et la Direction générale de la santé soulignent que les nouvelles normes médicales favorisent la mobilité de ces personnes atteintes de ces pathologies, tout en garantissant la sécurité de tous sur les routes. Elles tiennent compte de l’évolution des connaissances scientifiques et des pratiques médicales de traitement de ces affections.
En matière de vision, les normes adoptées permettent une prise en compte plus globale des fonctions visuelles. Refuser l’aptitude à la conduite sur base d’un seul critère, sans tenir compte des autres, ne correspondrait plus à la réalité d’aujourd’hui ; en effet, une faiblesse sur un point précis, comme une acuité visuelle limite, peut souvent être compensée par de bons résultats pour d’autres critères, comme le champ visuel, la vision crépusculaire, la sensibilité à l’éblouissement et aux contrastes, par exemple.
Concernant l’épilepsie [2], une clarification des critères médicaux à prendre en compte est réalisée afin de garantir aux personnes concernées une évaluation objective de leur état et de ses conséquences sur leur aptitude à la conduite. Ainsi, l’arrêté stipule qu’après une période de 5 ans sans crise, la délivrance d’un permis de conduire pour les conducteurs de véhicules légers – sans limitation de durée pour raison médicale – peut être envisagée.
Enfin, pour le diabète, parallèlement à l’instauration d’un contrôle médical régulier tous les 5 ans pour les conducteurs de véhicules légers, de nouvelles possibilités sont ouvertes pour ceux de véhicules lourds. En effet, le diabète (dit « diabète sucré ») rendait incompatible jusqu’ici la conduite de ces véhicules. Désormais, les personnes qui en sont atteintes peuvent y avoir accès, sous réserve d’un examen médical tous les 3 ans.
La décision de délivrance ou de renouvellement du permis de conduire par l’autorité préfectorale sera prise, pour les personnes concernées, à la suite de l’avis d’un médecin agréé ou de la commission médicale départementale.

[1] Arrêté du 21 décembre 2005
[2] Une personne est considérée comme épileptique lorsqu’elle subit deux crises d’épilepsie ou plus en moins de 5 ans

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Diabète : un espace Info Santé ouvre à Marseille... Situé à l’hôpital Sainte-Marguerite, l’Espace Info Santé est ouvert à tous, sans rendez-vous. Cet espace est animé par une coordonnatrice en santé qui...
Diabète : 1 Français meurt toutes les 17 minutes d... Depuis sa création en 1991, la Journée Mondiale du Diabète est le symbole d’une mobilisation collective internationale. Son objectif : mieux faire con...
Diabétique ou pas ? Testez votre diabète en pharma... Selon l’Association Française des Diabétiques, le diabète (type 1 et 2) touche plus de 3 millions de personnes en France, dont plus de 500 000 qui s’...
Cuisine et diabète : des recettes pour avoir du pl... A l’occasion de la semaine nationale de prévention du diabète qui aura lieu du 3 au 10 juin, un espace dédié intitulé «Cuisine & diabète» a été mi...
700 000 français diabétiques sans le savoir ! A l'occasion de la prochaine semaine nationale de prévention du diabète (du 3 au 9 juin), l’Association Française des Diabétiques (AFD) révèle que 700...
La santé digitale dans le diabète en infographie Aujourd’hui 20% des personnes diabétiques utilisent au moins une application mobile pour gérer leur maladie. Diabetes Care propose une infographie sur...
Nouveaux biberons en verre : incassables et froids... Les biberons en verre ont de nouveau le vent en poupe. Une nouvelle génération de biberons est née : incassables, froids au toucher et même plus écolo...
Appli Diabète de type 1 : apprendre à vivre avec ... e-santé : Pour que les patients âgés de 13 à 25 ans ayant un diabète de type 1 récemment diagnostiqués vivent plus sereinement les premiers mois de le...
Diabète : dépistage anonyme et avis gratuit mercre... A l’occasion de la Semaine nationale de prévention du diabète qui se déroule du 6 au 13 juin 2015, le service de diabétologie du Groupe hospitalier Pa...
La pistache pour prévenir le diabète Une nouvelle étude confirme les effets bénéfiques potentiels de la consommation de pistaches sur la santé. Si l’on sait depuis longtemps qu’une alimen...
Obésité : le « mandomètre » pour manger moins et m... Glissée sous l'assiette pour mesurer la vitesse à laquelle on mange, une petite balance ronde reliée à un ordinateur permet de mieux contrôler l'alime...
Diabète : l’Afssaps retire des pharmacies trois mé... L’Afssaps vient de suspendre l’autorisation de mise sur le marché de trois médicaments contenant du benfluorex. En effet, de nouvelles données soulign...
Diabète et pompe à insuline : appel à témoins La Fédération Française des Diabétiques recherche des témoignages d'enfants et d'adultes atteints de diabète pour sa nouvelle plateforme d'information...
Journée mondiale du diabète : le 14 novembre La Journée mondiale du diabète qui se déroule le 14 novembre vise à mieux faire connaître cette maladie dans le monde – son ampleur mais aussi les moy...
Relevez le défi « Diabet’up : Bougeons contre le d... A l’occasion la Journée Mondiale du Diabète qui se déroule le 14 novembre 2016, la Fédération Française des Diabétiques, le laboratoire AstraZenec...
Cholestérol : faut-il continuer à prendre des stat... Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...