Après la diffusion en première partie de soirée du document de « Faites entrer l’accusé » « Yann et Annie Baudet : meurtre en famille », Christophe Hondelatte poursuivra cette soirée spéciale par un débat intitulé « Criminel de père en fils ». Mardi 19 janvier 2010 sur France 2.

Si vous aussi, vous êtes devenu violent et délinquant, à la suite de violences, physiques et psychologiques, ou d’un abandon, dans votre enfance, si votre enfant se trouve dans cette situation, vous pouvez adresser votre témoignage via le site de France 2

22h05 : Débat « Criminel de père en fils »
Guy Georges, Francis Heaulme, Louis Poirson, Patrice Alègre, Emile Louis, Patrick Tissier et tant d’autres encore : ces tueurs en série ou ces meurtriers, qui ont défrayé la chronique judiciaire française par l’atrocité de leurs crimes, ont tous un point commun : une enfance malheureuse. Pas d’amour parental. Pas de lien constructeur avec un substitut affectif (à défaut du père ou de la mère).

Les meurtriers perpétuent-ils la violence qu’ils ont subie ? Pour répondre à cette question, Christophe Hondelatte sera entouré d’experts : psychanalyste, psychiatre, professionnel de l’aide à l’enfance, juge d’instruction ou avocat…

Ces derniers nous diront que, bien évidemment, tous les enfants battus ne deviennent pas des adultes violents, mais ils nous expliqueront pourquoi la plupart des assassins ont connu la violence dans leur jeunesse. Ils nous parleront aussi des mesures de prévention à mettre en place, ou, thème plus controversé, de la part de la génétique…

Des témoins viendront également nous raconter leur histoire : ils seront parents, proches ou lointains, d’assassins ; témoins de la dérive d’un meurtrier ; ancien ou ancienne pensionnaire de la DDASS, institution où le lien affectif avec les familles d’accueil n’est pas toujours favorisé, ce, afin de préserver le lien parental direct… parfois au détriment de la construction psychique des enfants.

Quelques reportages viendront ponctuer le débat, avec notamment un montage d’archives de « Faites entrer l’accusé » pendant lequel seront égrenées les enfances terrifiantes des pires meurtriers de France…

Source : France 2

A Lire également

L’association Eclas lance un site pour les famille... Réalisé par des familles pour des familles concernées par l’Amyotrophie Spinale de type 1, le site internet de l’association Eclas (Ensemble Contre L’...
Mal au ventre : un test urinaire pour dépister une... Douleurs au ventre très aigües ? La Porphyrie Intermittente Aiguë (PAI) est une maladie rare qui se déclare souvent chez les jeunes femmes et les adol...
La Drépanocytose : principale maladie génétique ma... Chaque année, plus de 350 enfants naissent avec une drépanocytose. C'est la maladie génétique la plus fréquemment dépistée en France lors du dépistage...
Maladie rare : les Epidermolyses Bulleuses Hérédit... Le Centre de Référence Maladies Rares pour les Epidermolyses Bulleuses Héréditaires du CHU de Nice vient d'inaugurer ses nouveaux locaux. L’occasion d...
Gènes défectueux : va-t-on pouvoir les « réparer »... La progression des connaissances laisse espérer de nombreuses possibilités thérapeutiques mais aussi des risques car la régulation des gènes apparaît ...