Suite aux signalements de malaise et de fausse-route chez des nourrissons lors de l’administration de deux médicaments pour traiter les carences en vitamines, l’Agence du médicament (ANSM) vient de rappeler les règles à suivre pour limiter les risques.

L’ANSM, ainsi que le laboratoire CRINEX commercialisant le médicament UVESTEROL D et UVESTEROL vitaminé ADEC ont été informés de nouveaux cas de malaise lors de l’administration de ces médicaments. L’ANSM rappelle qu’il est essentiel de respecter les modalités d’administration de ces médicaments afin de limiter le risque de malaise et de fausse route.

UVESTEROL D et UVESTEROL Vitaminé ADEC sont des médicaments indiqués pour prévenir et traiter les carences en vitamines notamment chez le nourrisson et l’enfant jusqu’à cinq ans.

« En raison de signalements de malaise et de fausse-route chez des nourrissons, en particulier chez des nouveau-nés prématurés et des nourrissons âgés de moins d’un mois, l’ANSM a demandé au laboratoire CRINEX la mise en place de mesures de minimisation des risques afin de favoriser le bon usage de ces derniers », indique l’agence.

Ainsi, des fiches conseils seront remises aux parents par le médecin lors de la prescription ou par le pharmacien lors de la délivrance de ces médicaments. Ces fiches conseils rappellent notamment les règles à suivre pour limiter le risque de malaise et de fausse route.

 Consulter les fiches conseils sur le site de l’ANSM :

Fiche conseil UVESTEROL ADEC chez le nouveau-né à terme et le nourrissonet chez le nouveau-né prématuré qui tète (28/11/2013)
Fiche conseil UVESTEROL D chez le nouveau-né à terme et le nourrisson (28/11/2013)

Rendez-vous sur Hellocoton !