Les nouvelles recommandations thérapeutiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) concernant le VIH recommandent de proposer le traitement antirétroviral (TAR) à un stade plus précoce. Cette nouvelle approche pourrait éviter 3 millions de décès et prévenir 3,5 millions de nouvelles infections par le VIH entre ce jour et 2025.

En effet, des éléments récents indiquent qu’un TAR administré plus précocement aide les personnes porteuses du VIH à vivre plus longtemps et en meilleure santé et réduit substantiellement le risque de transmettre ce virus à d’autres personnes.

Ces nouvelles recommandations sont présentées dans le document intitulé Consolidated guidelines on the use of antiretroviral drugs for treating and preventing HIV infection de l’OMS alors que de nouvelles données révèlent que 9,7 millions de personnes au total prenaient ces médicaments salvateurs à la fin de l’année 2012.

«Ces recommandations représentent un autre bond en avant vers des objectifs toujours plus hauts et des réalisations toujours plus ambitieuses», indique le Directeur général de l’OMS, Dr Margaret Chan. «Avec près de 10 millions de personnes maintenant sous traitement antirétroviral, nous voyons que les perspectives actuelles – inconcevables il y a seulement quelques années – peuvent donner l’élan nécessaire pour entraîner l’épidémie de VIH vers un déclin irréversible.»

Démarrer le traitement plus tôt

Ces nouvelles recommandations encouragent tous les pays à mettre en route le TAR chez les adultes vivant avec le VIH dès que la numération des CD4 devient chez eux inférieure à 500 cellules/mm3 ou moins – c’est-à-dire lorsque leur système immunitaire est encore fort. Les précédentes recommandations de l’OMS, formulées en 2010, incitaient à proposer le traitement au stade de 350 cellules CD4/mm3 ou moins. Quatre-vingt-dix pourcent des pays avaient adopté les recommandations de 2010. Quelques autres, dont l’Algérie, l’Argentine et le Brésil, proposaient déjà le TAR au seuil de 500 cellules CD4/mm3 .

L’OMS fonde ses recommandations sur des éléments prouvant que traiter plus précocement les personnes porteuses du VIH avec des médicaments sûrs, abordables et faciles à gérer peut à la fois les maintenir en bonne santé et abaisser leur charge virale, ce qui réduit le risque de transmettre le virus à une autre personne. Aux termes du rapport, si les pays peuvent intégrer ces changements dans leur politique nationale concernant le VIH et les appuyer avec les moyens nécessaires, ils observeront des bénéfices sanitaires importants tant en termes de santé publique qu’à l’échelle individuelle.

Traitement aussi pour les jeunes enfants vivant avec le VIH, les femmes enceintes ou allaitantes

Les nouvelles recommandations prévoient aussi de fournir un traitement antirétroviral, indépendamment de leur numération des CD4, à tous les enfants vivant avec le VIH de moins de 5 ans, à toutes les femmes enceintes ou allaitantes porteuses du VIH et à tous les partenaires séropositifs pour le VIH lorsque l’un des partenaires n’est pas infecté. L’Organisation continue de recommander que toutes les personnes vivant avec le VIH et atteintes d’une tuberculose évolutive ou d’une hépatite B au stade maladie reçoivent le traitement antirétroviral.

Une autre des nouvelles recommandations préconise de prescrire à tous les adultes débutant un TAR la même pilule quotidienne unique renfermant une association de médicaments en doses fixes. Cette association est plus facile à prendre et plus sûre que d’autres associations précédemment recommandées et peut être utilisée chez l’adulte, la femme enceinte, l’adolescent et le grand enfant.

«De tels progrès permettent aux enfants et aux femmes enceintes d’accéder au traitement plus tôt et dans des conditions plus sûres et nous rapprochent de notre objectif d’une génération sans sida», a déclaré le Directeur exécutif de l’UNICEF, Anthony Lake. «Nous devons maintenant accélérer les efforts et investir dans des innovations permettant de dépister plus rapidement les nouveau-nés et de leur donner un traitement approprié de manière à ce qu’ils puissent jouir du meilleur début dans la vie possible.»

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

La Mucoviscidose en 2010 : maladie, soins, traitem... Chaque dernier dimanche de septembre, des milliers de bénévoles en France organisent les Virades de l'espoir pour Vaincre la Mucoviscidose. L’occasion...
Journée mondiale sans tabac: 73 000 décès par an e... A l’occasion de la journée mondiale sans tabac de l’OMS, l’Institut National du Cancer rappelle l’importance de la lutte contre le tabagisme, premier ...
Sidaction: trois jours de mobilisation contre le V... L'édition 2013 du Sidaction a débuté vendredi et va mobiliser 20 chaînes de télévision et radios pendant trois jours. Les promesses de dons peuvent êt...
Journée mondiale sans tabac 2013: la vidéo officie... Libérez-vous ! Tel est le message adressé aux gouvernements à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac 2013, célébrée le 31 mai 2013. La Conventio...
Journée mondiale du sida: inciter chacun à se prot... A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida de l’OMS qui a pour thème « Objectif zéro: zéro nouvelle infection à VIH, zéro discriminat...
4ème Journée Nationale de l’Eczéma à PARIS, ... Alors que 2,5 millions de Français souffrent physiquement et psychologiquement d'Eczéma, 2018 devrait être une année charnière dans le traitement de l...
Lutte contre le SIDA : la France classée 12ème de ... Selon l’étude Euro HIV Index (EHIVI) 2009,  le nombre de personnes vivant avec le SIDA augmente dans les pays membres de l’Union Européenne. Le premie...
Sidaction 2010 : 26, 27 et 28 mars 2010 Le Sidaction est un événement unique en Europe qui a lieu tous les ans le dernier week-end de mars. Cette opération permet de multiplier les messages ...
Sidaction 2013 : appel aux dons les 5, 6 et 7 avri... Les 5, 6 et 7 avril 2013, 20 chaînes de télévision et de radio se mobilisent, de vendredi à dimanche, pour collecter des fonds, nécessaires à la reche...
Nanisme : la croissance osseuse restaurée chez des... Un traitement expérimental prometteur a permis de restaurer une croissance osseuse normale chez des souris atteintes d'achondroplasie, la forme la plu...
L’OMS veut réduire les apports en sucre L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de lancer une consultation publique sur les apports en sucre. Une fois finalisées, ces lignes directri...
Sida : tripoter l’application « Sexy fingers... L'association de lutte contre le sida AIDES crée le buzz avec sa nouvelle application "Sexy Fingers". La nouvelle pédagogie de Aides pour lutter contr...
VIH : Traiter les femmes enceintes le plus tôt pos... Pour limiter au maximum le risque de transmettre le virus du sida à leur enfant, les femmes enceintes infectées doivent présenter une charge virale in...
Accidents de la route : 1,24 million de décès dans... Selon le Rapport sur la sécurité routière dans le monde 2013 publié par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), les accidents de la route ont entra...
VIH / Sida: les autotests «mis en place» en 2014 s... Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé jeudi la mise en place en 2014 des autotests qui permettent à un individu de savoir très rapideme...
Pollution atmosphérique : l’OMS dénombre 2 million... La pollution atmosphérique atteint des niveaux dangereux pour la santé dans de nombreuses villes, selon les données sur la qualité de l’air publiées h...