Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé jeudi la mise en place en 2014 des autotests qui permettent à un individu de savoir très rapidement s’il est porteur du virus du sida (VIH). Ces autotests pourraient permettre d’éviter 400 nouvelles infections par an.

«L’année 2014 sera celle de la mise en place des autotests. J’ai donné le feu vert à la demande des autorisations nécessaires pour ces autotests qui permettront à une population limitée mais bien identifiée de pouvoir pratiquer des tests», a annoncé jeudi la ministre de la Santé.

Marisol Touraine a indiqué lors d’une audition devant une commission parlementaire sur les financements pour la santé que ces autotests s’adresseront à ceux «qui ne souhaitent pas se rendre dans les centres de dépistage ou les hôpitaux», rapporte le site de France-Info.

Ces autotests, qui ont  reçu en mars dernier un avis favorable en France du Conseil national du Sida (CNS), permettent à partir d’un échantillon de salive ou bien de sang de donner en une demi-heure un résultat sur la présence d’anticorps spécifiques présents en cas d’infection par VIH. S’il révèle une infection, une prise de sang est nécessaire pour confirmer le test. En effet, sa fiabilité en cas de séropositivité n’est que de 92,9%. En cas de non infection, les résultats des tests sont beaucoup plus précis.

Rendez-vous sur Hellocoton !