24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

VIH / Sida : des idées reçues qui ont la vie dure

Selon une enquête de l’Observatoire régional de santé d’Ile-de-France sur les croyances et attitudes face au sida*, certaines idées reçues persistent. Ainsi, 21% des sondés estiment qu’une piqûre de moustique peut transmettre le virus. De même, 13% croient que le virus peut se transmettre après être passé dans des toilettes publiques et 6% après avoir bu dans le verre d’une personne contaminée.

Malgré tout, 99% des Franciliens interrogés savent que le virus peut être transmis «lors de rapports sexuels sans préservatif» ou «lors d’une piqûre de drogue avec une seringue déjà utilisée».

Autres enseignements de cette enquête, 66% des personnes interrogées déclarent avoir réalisé au moins un test de dépistage dans leur vie. Soit deux fois plus qu’en 1992. Les Franciliennes sont, quant à elles, 79% à déclarer à avoir fait un test.

Un test dont 44% des sondés estiment qu’il devrait être obligatoire pour toute la population. Plus surprenant, 70% seraient prêts à se faire dépister lors de leur visite chez le dentiste.

 Interrogés sur leur acceptation des personnes séropositives, 90% des sondés acceptent de travailler, d’aller manger ou de partir en vacances avec des personnes atteintes. Mais seuls 20% des répondants auraient des relations sexuelles protégées avec une personne séropositive.

Enfin, seuls 27% des Franciliens déclarent craindre « beaucoup ou pas mal le sida ». Le cancer et les accidents de la circulation arrivent loin devant en terme de craintes.

Source : AFP, Libération

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 novembre 2011