24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

VIH : les autotests de dépistage disponibles en pharmacie

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a annoncé lundi la mise à disposition des autotests de dépistage du VIH à partir de demain en pharmacie d’officine. En France 150 000 personnes vivent avec le VIH, dont 30 000 sans le savoir. 

L’autotest de dépistage du VIH sera disponible dès mardi en pharmacie d’officine, derrière le comptoir. Seul le pharmacien pourrale remettre à l’usager, avec les conseils adaptés (les pharmaciens ont reçu une formation spécifique en ce sens). Seul le laboratoire français AAZ a obtenu le marquage CE permettant, en France, de mettre en commercialisation son autotest. Le prix de cet autotest est libre et varie donc, selon les pharmacies, de 25 à 28 €.

« Les autotests de dépistage de l’infection par le VIH s’adressent à tous » rappelle le ministère dans un communiqué. Ils sont destinés à être utilisés chez soi. Le prélèvement et l’interprétation sont effectués directement par l’intéressé. Tout résultat positif doit être confirmé par un test conventionnel de type « Elisa » de 4ème génération. Un résultat négatif ne peut être interprété en L'autotest VIH de AAZ - visuel AAZcas de prise de risque datant de moins de 3 mois.

 « L’autotest, qui arrive en pharmacie à partir de demain, est un outil de plus pour lutter contre cette maladie. Il n’a pas vocation à se substituer aux traditionnels dépistages par voie sanguine, ni aux tests rapides d’orientation diagnostique (TROD). », rappelle le ministère.

Des outils d’information des professionnels de santé (pharmaciens, médecins, sages-femmes, infirmiers, etc.) et des utilisateurs sont mis en place, notamment un service téléphonique d’aide à l’utilisation et de conseils sur les résultats est disponible sur la plateforme Sida Info Service, joignable 7 jours /7 et 24 heures /24 au 0 800 840 800 (appel confidentiel, anonyme et gratuit) ; des brochures d’information spécifiques ont été réalisées par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES).

La mise à disposition des autotests de dépistage du VIH en pharmacie intervient au terme d’une procédure lancée dès 2012.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 septembre 2015