24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Vie locale : vers qui se tourner en cas de difficulté ?

Pour n’importe quelle famille, le centre communal d’action social (CCAS) est devenu un pilier local sur qui compter. Lorsqu’une personne perd en mobilité, lorsqu’un sénior ne peut plus gérer seul son quotidien ou lorsqu’une famille rencontre des difficultés pour financer les activités et modes de garde des enfants, ces centres d’accueil répartis dans les communes de France constituent une mine d’informations et de solutions précieuses.

Sur votre commune, en cas de problématique familiale et sociale, pensez à vous rapprocher de votre CCAS. Il peut aussi bien vous aider en matière d’accueil de la petite enfance que pour le portage des repas à domicile des personnes à mobilité réduite ou dépendantes. Ils sont généralement situés dans, ou juste à côté, de la mairie de votre domicile.

Ces dernières décennies, les centres communaux d’action social – autrefois appelés « bureau d’aide sociale » – se sont efficacement modernisés. Si l’accueil personnalisé a toujours été leur point fort, leur logistique est aujourd’hui savamment orchestrée. Ils utilisent d’ailleurs des solutions informatiques sur-mesure pour optimiser et organiser les services qu’ils proposent aux administrés, comme le logiciel Millésime Action sociale de Implicit.fr. Ainsi, l’ensemble des activités sont gérées directement et simplement par les CCAS afin de soutenir plus efficacement les publics les plus fragiles. La suite logicielle Millésime Maintien à domicile va même plus loin dans cette démarche en offrant une solution sur-mesure destinée aux différents acteurs du maintien à domicile.

Par exemple, le portage de repas est réactif (choix des menus par les bénéficiaires), quotidien (une tournée régulière à heure fixe pour laisser à chacun un emploi du temps facile à aménager), simple (inscription rapide, paiement simplifié).

L’objectif de tous ces professionnels du secteur médico-social est le même : favoriser l’épanouissement des familles, lutter contre l’isolement des personnes âgées et dynamiser le lien social à l’échelle locale. Une raison de plus pour pousser la porte du bureau du centre communal d’action social de votre ville dès le moindre besoin. Une prise de contact n’engage à rien.

Rappelons que les CCAS sont des structures publiques autonomes ayant certaines missions obligatoires clairement définies et d’autres plus larges, menées en partenariat avec la municipalité dont ils dépendent. Ils sont alors administrés conjointement avec les élus municipaux et les représentants des associations locales.

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 février 2017