24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Vêtements pour enfants : alerte aux capuches étrangleuses

Bruxelles met en garde les consommateurs contre l’achat de vêtements pour enfants fermés par des cordons ou des lacets, à cause de nombreux accidents, parfois mortels, de strangulation.

John Dalli, le commissaire européen chargé de la Santé et des consommateurs a appelé dans un communiqué les parents à la prudence et a rappelé aux industriels leur responsabilité de la sécurité des produits « qu’ils placent sur le marché ». En effet, La Commission européenne a été alertée sur un nombre croissant d’accidents provoqués par ces cordons et lacets pris dans les roues d’une bicyclette, dans une portière de voiture ou d’autobus, ou sur un toboggan dans une aire de jeux.

Des capuches étrangleuses
Les victimes sont de très jeunes enfants de moins de 7 ans ou des adolescents, blessés ou tués par strangulation. En cause, les vêtements à capuche très prisés par les jeunes, mais aussi des barboteuses et des culottes ceinturées avec des cordons. A savoir, selon la commission, les capuches des vêtements pour enfants de moins de 7 ans ne doivent pas avoir de cordon pour le cou et ceux des vêtements pour adolescents ne doivent pas dépasser 7,5 cm.

Près de 5.000 inspections menées dans des magasins et des dépôts de onze pays de l’UE (Autriche, Bulgarie, Danemark, Estonie, France, Grèce, Irlande, Lituanie, Pays-Bas, Portugal et République Tchèque) entre août 2008 et février 2010 ont permis de contrôler plus de 16.000 pièces de vêtements et de découvrir que 2.188 ne répondaient pas aux normes de sécurité imposées dans l’UE.

Selon les informations fournies par les pays, ces vêtements dangereux avaient été fabriqués pour moitié d’entre eux dans l’UE et pour moitié hors de l’UE, indique la Commission sans davantage de précisions.

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 mars 2010