24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Vaccins pour les pays pauvres: Bill Gates versera 10 milliards de dollars sur dix ans

Bill et Melinda Gates ont annoncé vendredi que leur fondation allait investir 10 milliards de dollars sur les 10 prochaines années pour aider la recherche, le développement et la distribution de nouveaux vaccins dans les pays les plus pauvres. Selon les Gates, un effort accru de vaccination pourrait sauver plus de 8 millions d’enfants d’ici à 2020.

 « Nous devons faire de cette décennie celle de la vaccination », a déclaré Bill Gates. « Les vaccins sauvent et améliorent déjà des millions de vie dans les pays en développement. Par l’innovation, il deviendra possible de sauver plus d’enfants que jamais. »  Bill et Melinda Gates ont fait cette annonce lors de la rencontre annuelle du Forum Economique Mondial de Davos.

Les Gates ont déclaré qu’une augmentation des investissements par les gouvernements et le secteur privé pourrait aider les pays en développement à réduire considérablement la mortalité infantile d’ici à la fin de la décennie. Ils ont lancé un appel pour répondre aux importants besoins de financements dans le domaine de la recherche et des programmes de vaccination infantile.

  « Les vaccins représentent un miracle – quelques doses suffisent pour prévenir définitivement des maladies mortelles », a déclaré Melinda Gates. « Nous avons fait de la vaccination la priorité de la Fondation Gates, car nous avons pu constater par nous-mêmes son incroyable impact sur la vie des enfants».

  Afin d’évaluer l’impact de la vaccination sur les taux de mortalité infantile dans les dix prochaines années, la fondation a eu recours à un modèle créé par un consortium mené par l’Institut des Programmes Internationaux de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health. En augmentant de façon significative l’administration des vaccins vitaux dans les pays en développement jusqu’à atteindre un taux de couverture de 90 % (y compris les nouveaux vaccins contre la diarrhée grave et contre la pneumonie), le modèle suggère qu’environ 7,6 millions d’enfants de moins de cinq ans pourrait avoir la vie sauve entre 2010 et 2019. La fondation a également estimé que 1,1 million d’enfants supplémentaires pourraient être sauvés par l’introduction d’un vaccin antipaludéen d’ici à 2014, portant le nombre de vies pouvant être sauvées à 8,7 millions au total. Si de nouveaux vaccins étaient créés et introduits pendant cette décennie (contre la tuberculose, par exemple), d’autres vies encore pourraient être épargnées.

La nouvelle donation annoncée vendredi  s’ajoute aux 4,5 milliards de dollars que la Fondation Gates a déjà attribués à la recherche, au développement et à l’administration de vaccins contre de multiples maladies depuis sa création.

Source : Bill & Melinda Gates Foundation

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 février 2010