24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Vaccinations : les adultes, eux aussi, doivent être à jour

A l’occasion la semaine Européenne de la vaccination 2015, l’Inpes rappelle que les adultes, eux aussi, doivent être attentifs et vérifier que leurs vaccinations sont à jour.

En effet, la Semaine de la vaccination est l’occasion de faire le point sur ses vaccinations, quelque soit son âge. « Avoir fait les rappels nécessaires et donc être bien protégé diminue le risque d’une infection qui pourrait être très grave pour soi-même, mais aussi pour les personnes les plus fragiles (nouveau-nés, nourrissons, femmes enceintes, personnes malades, âgées…) qui ne peuvent être vaccinées. », rappelle l’Institut.

– À 25 ans, un rappel est recommandé pour la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche. Par la suite, les rappels contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite se font à âge fixe : 45 ans, 65 ans, 75 ans, 85 ans, 95 ans, etc.

–    Contre la rougeole, les rattrapages sont toujours possibles : pour toute personne née depuis 1980 qui n’a pas été vaccinée, deux doses de vaccin espacées d’un mois sont recommandées, une dose pour celles qui n’avaient reçu qu’une seule dose auparavant quelle qu’en soit la date.

Coqueluche : se faire vacciner pour protéger les nourrissons

La coqueluche représente la première cause de décès par infection bactérienne chez les nourrissons de moins de 3 mois en France. En 2012, les parents étaient à l’origine de la contamination de leur bébé dans 63 % des cas et la fratrie dans 27 % des cas.

« Les parents, les futurs parents mais également les frères et soeurs, les grands-parents, la baby-sitter (et toutes les personnes amenées à être en contact étroit et durable avec des nourrissons de moins de 6 mois) doivent être à jour de leur vaccination contre la coqueluche pour protéger le nourrisson », souligne l’Inpes.

« Certains adultes peuvent être exposés au risque d’infection par le virus de l’hépatite B La vaccination est très efficace. Elle est possible à tous les âges de la vie. », rappelle enfin l’Institut.

Pour savoir si vous êtes à jour de vos vaccinations, il suffit de prendre conseil auprès de votre médecin, pharmacien, sage-femme ou infirmier(e). Voir également le calendrier des vaccinations 2015 sur le site de l’Inpes.

Source : Inpes

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 avril 2015