24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Vaccination grippe H1N1 : les médecins du travail et de l’armée appelés en renfort‎

Vaccination grippe H1N1 : les médecins du travail et de l'armée appelés en renfort‎Brice Hortefeux, le ministre de l’Intérieur et président de la Cellule Interministérielle de Crise et Roselyne Bachelot, la ministre de la santé , ont annoncé une série de mesures afin de renforcer le dispositif de vaccination contre la grippe H1N1.

Parmi elles, le renfort des services de santé des armées et des médecins du travail ainsi que l’allongement des horaires d’ouverture des centres de vaccination.
Alors que les centres de vaccination collective sont ouverts depuis le jeudi 12 novembre dernier, depuis une semaine, l’adhésion de la population à la vaccination contre le virus A(H1N1) est en forte augmentation, provoquant, « souvent et essentiellement dans les centres urbains, des tensions sur le dispositif mis en place », explique les deux ministères.

Ainsi, des instructions ont été données aux préfets pour, d’une part, ouvrir « très rapidement » les 1 080 centres installés sur l’ensemble du territoire métropolitain (2/3 à ce jour sont d’ores et déjà ouverts) et, d’autre part, en allonger les plages d’ouverture et accroître leur capacité, notamment les mercredis et les samedis.

De plus des ressources complémentaires sont mises en œuvre : 650 internes sont mobilisés quotidiennement dans les centres ; des médecins du travail viennent renforcer les centres de vaccination ;  enfin, le service de santé des armées va être appelé en renfort.

Les ministres soulignent que « cette montée en puissance du dispositif a permis de passer de 12 000 personnes vaccinées le 12 novembre, date d’ouverture des centres, à près de 120 000 mercredi 25 novembre, soit une multiplication par 10 en moins de 2 semaines. Cette progression va se poursuivre afin de permettre au plus grand nombre d’accéder à la vaccination ».

Source : ministère de l’Intérieur

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 novembre 2009