Vaccination Grippe A : les recommandations pour les personnes traitées pour un cancerLes personnes traitées pour un cancer font partie des personnes pour lesquelles la vaccination contre le virus de la grippe A H1N1 est fortement recommandée.

Pour répondre aux nombreuses interrogations de ces patients et des professionnels qui les prennent en charge, l’INCa, en accord avec le ministère de la santé et des sports, a émis des recommandations pour la vaccination de ces personnes.

En France, 320 000 personnes ont chaque année un diagnostic de cancer. Les personnes traitées pour un cancer font partie des personnes « fragiles » ou « immunodéprimées » pour les quelles la vaccination contre le virus de la grippe AH1N1 est fortement recommandée Parmi les malades atteints de cancers, les personnes traitées par chimiothérapie sont celles les plus exposées à l’immunodépression et aux complications d’une éventuelle infection par le virus de la grippe: 250 000 personnes reçoivent une chimiothérapie chaque année et sont donc potentiellement candidates à une vaccination en cette période épidémique.

Quand faire la vaccination ?

Il est important que le médecin adapte au cas par cas la réalisation du schéma vaccinal en fonction du plan de traitement du malade et de la situation de sa maladie. La vaccination est préconisée 15 jours avant et au minimum 7 jours après une cure de chimiothérapie.

Quel est le schéma vaccinal recommandé ?

Chez les adultes et les enfants, sauf contre-indications, le schéma vaccinal recommandé comporte deux doses administrées à au moins trois semaines d’intervalle. Le type de vaccin (adjuvé ou nonadjuvé) de même que la quantité à injecter, varient en fonction de l’âge (voir le site du ministère de la Santé).

Où peut-on vacciner les personnes traitées par chimiothérapie ?

Le système mis en place pour adresser un bon aux personnes concernées par la vaccination, ne permet pas aujourd’hui le repérage systématique de toutes les personnes traitées par chimiothérapie. Seules les équipes les prenant en charge, et particulièrement le médecin référent disposent de l’ensemble des éléments pour assurer l’adéquation de la prescription de la vaccination à leur état de santé présent.

Ainsi :

Lorsque les conditions le permettent, il est recommandé qu’au sein des équipes qui prennent en charge les malades dans un établissement de santé, un médecin et au mieux le médecin référent effectue la prescription nominative du vaccin adapté selon les recommandations du HSCP. La vaccination ayant lieu au sein de l’établissement.

En cas d’impossibilité de vacciner dans l’établissement, il est fortement recommandé que le médecin précise dans une lettre adressée au médecin du centre de vaccinations la situation du malade au moins par rapport à la chimiothérapie pratiquée ou prévue et préconise le type de vaccin selon les recommandations du HSCP

Enfin, pour les personnes ayant des difficultés à se rendre dans un centre de vaccination, du fait de leur condition physique ou psychologique, il est possible de solliciter les équipes mobiles de vaccination prévues par le dispositif administratif. Ces personnes doivent se signaler ou être signalées auprès du service en charge de l’organisation de la vaccination contre la grippe H1N1 qui est en place dans chaque Direction départementale des affaires sanitaires et sociales de leur département.

Quelles recommandations pour les personnes ayant reçu une chimiothérapie intensive avec greffe de cellules souches hématopoïétiques ?

La vaccination doit être faite sous l’autorité des médecins ayant réalisé la greffe, qui connaissent lasituation particulière du malade. Le Haut Conseil de Santé Publique a publié des recommandations détaillées dans cette situation : elles ont été diffusées aux équipes de greffe par l’Agence de Biomédecine.

Quelles recommandations chez les enfants atteints de cancers ?

La vaccination doit être faite sous l’autorité des équipes d’onco-hématologie pédiatriques qui assurent la prise en charge des enfants atteints de cancer et ont un contact privilégié avec leurs familles. La prescription relève du médecin référent de l’enfant, selon les mêmes modalités que ci-dessus (voir le site du ministère de la Santé).

Source : Inca

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Grippe A : un badge anti-bisou pour dire non au vi... « Visible et convivial, le badge -Just Say Hello !- permet de rester sympa tout en minimisant les risques de propagation de la grippe A/H1N1. » C’est ...
Grippe: l’épidémie toujours en décrue Selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, l'épidémie de grippe saisonnière a continué de décroitre la semaine dernière. Au total, elle aura ...
« Une Jonquille pour Curie » : une semaine pour fa... « Une Jonquille pour Curie » est une semaine de mobilisation solidaire contre le cancer. L’objectif : collecter des fonds afin que l’Institut Curie, a...
La fessée rendrait les enfants plus agressifs Insolence, cris, cruauté, méchanceté vis-à-vis des autres… Selon une étude américaine publiée dans la revue Pediatrics, les enfants qui reçoivent trop...
L’INCa lance une campagne pour un nouveau re...  L'Institut National du Cancer (INCa) a lancé le 18 novembre un nouveau dispositif d'information visant à favoriser « un nouveau regard sur les cancer...
Deux vaccins pour la saison grippale 2010-2011 en ... Le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) a indiqué dans un avis sur la stratégie vaccinale pour la saison grippale 2010-2011 que deux catégories de...
Grippe A : Que Choisir dénonce des numéros d’infor... Attention aux appels passés à la plate-forme téléphonique Info Grippe avertit l'association UFC-Que Choisir. Ce numéro (0825 302 302) mis en place par...
Grippe A : les médecins libéraux bientôt seuls à l... Depuis le mardi 12 janvier, les médecins libéraux peuvent vacciner leurs patients contre la grippe A (H1N1) dans leur cabinet médical en parallèle ave...
Boissons très chaudes: leur consommation, une « ca... Un groupe de travail international composé de 23 experts, réuni par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l'agence cancer de l'Or...
Rougeole : la Ville de Paris se mobilise contre l&... L’épidémie de rougeole qui a démarré en France et à Paris depuis plus de 2 ans s’accélère de manière préoccupante depuis le début de l’année 2011 (5.0...
Une nouvelle présidente pour la Ligue nationale co... Le Pr Jacqueline Godet est la 9e personnalité à accéder à la Présidence de la Ligue depuis sa création en 1918 et la première femme à ce poste. Elue l...
Semaine européenne de la vaccination du 23 au 30 a... Du 23 au 30 avril 2010, à l’occasion de  la Semaine européenne de la vaccination, 24 régions françaises se mobilisent pour sensibiliser et informer le...
Cancer du sang : un nouveau traitement testé avec ... Une équipe de chercheurs et de médecins français, associant l'AP-HP, le CNRS, l'Inserm ainsi que les Universités Pierre et Marie Curie et Paris-Est Cr...
Tumeurs cérébrales: vers de nouvelles thérapies ci... L'Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC) soutient de nombreuses recherches sur les glioblastomes et a décidé de financer, sur la durée, un ...
Autisme : la HAS recommande un projet personnalisé... La Haute Autorité de Santé (HAS) et l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anes...