24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Vacances : prise en charge médicale en cas de pépin de santé

Que ce soit en vacances en France ou à l’étranger, l’assistance viendra en aide aux voyageurs si un aléa de santé ou un accident survient. Mais que se passe-t-il concrètement si un problème se manifeste ?

Le point avec Mondial Assistance qui nous explique.« Nous recommandons aux voyageurs de bien vérifier leur couverture assurantielle avant de partir en vacances, et surtout de se renseigner sur les montants des plafonds financiers. Nous sommes souvent confrontés à des situations où les voyageurs méconnaissent leurs garanties. Ils se rendent compte une fois sur place, lorsqu’un pépin arrive, qu’ils ne sont pas assez couverts et doivent payer de leurs propres deniers des frais médicaux qui parfois atteignent des sommets » déclare Caroline Gambier de Mondial Assistance.

Les secours à l’étranger : un assisteur ne se substitue jamais aux secours primaires

Lorsqu’un accident ou un problème d’ordre médical survient à l’étranger, les vacanciers doivent se tourner en premier lieu vers les secours primaires : ce sont eux qui porteront les premiers secours au voyageur en difficulté. Après son transport en ambulance vers le centre médical le plus proche, le voyageur sera pris en charge par des médecins qui lui prodigueront les soins et feront les analyses nécessaires.

Après cette étape il est impératif que le voyageur contacte son assisteur rapidement pour qu’il puisse prendre le relais sur le plan médical et administratif.

Un assisteur ? Quèsaco ?

Une société d’assistance cache en réalité une équipe humaine : ce sont les chargés d’assistance qui répondent aux vacanciers en détresse. Les médecins de Mondial Assistance prennent ensuite en main chaque dossier médical et assurent le suivi du patient par téléphone avec le personnel médical qui soigne le voyageur sur place.
Le médecin de Mondial Assistance est le seul habilité à décider, sur la base de critères médicaux, de transférer le patient vers une structure plus adaptée ou de le rapatrier directement dans son pays d’origine dans un hôpital qui peut le prendre en charge et autant que possible le plus proche de son domicile.

Le suivi médical réalisé par l’assistance permettra de prendre en charge directement les frais médicaux comme par exemple :
• L’hospitalisation d’urgence
• Les opérations chirurgicales
• Les consultations de généralistes et de spécialistes
• Les analyses
• Les scanners, radios, IRM…
• etc.

Gare aux factures aux montants astronomiques !

Un voyageur averti en vaut deux : dans certains pays, les coûts médicaux peuvent se révéler impressionnants. A titre d’exemple, voici un petit best of des factures reçues par Mondial Assistance :

• Une migraine à Hurghada, en Egypte : 651 euros.
• Un rapatriement depuis Malaga en Espagne : 28 000 euros.
• Une fracture du col du fémur à Antalya en Turquie : 19 600 euros.
• Une gastro-entérite à Saint-Domingue : 3 010 euros.
• Une gastro-entérite en Espagne : 8 000 euros.
• Une angine à Hammamet en Tunisie : 772 euros.
• Un passage aux urgences de Miami, aux Etats-Unis : 53 000 euros.
• Une épaule déboitée en Espagne : 3 223 euros.

Egalement, à titre préventif, Mondial Assistance a dressé la liste des dix pays où les frais médicaux sont les plus élevés pour les touristes :

1. Etats-Unis
2. Turquie
3. Canada
4. Thaïlande
5. Espagne
6. France
7. Grèce
8. Maroc
9. Suisse
10. Brésil

Source : Mondial Assistance

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 juillet 2015