24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Une majorité des Français estime la qualité des soins satisfaisante

Selon les derniers résultats du Baromètre de la DREES réalisé par BVA, une majorité des Français estime que la qualité des soins est satisfaisante, notamment en ce qui concerne la médecine de ville.

Selon l’enquête, 81 % des Français pensent que le système de sécurité sociale français « peut servir de modèle à d’autres pays ». Trois quarts des Français pensent que le système de sécurité sociale français « fournit un niveau de protection suffisant », mais deux tiers d’entre eux pensent qu’il « coûte trop cher à la société ».

En 2014, une majorité des Français estime que la qualité des soins est satisfaisante, notamment en ce qui concerne la médecine de ville (professionnels de santé libéraux exerçant en cabinet libéral). Plus de huit Français sur dix sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les médecins généralistes (90 %), les infirmiers (87 %), les médecins spécialistes (84 %) ainsi que les dentistes et orthodontistes (81 %).

La qualité des soins délivrés par les urgences hospitalières est jugée moins satisfaisante qu’en médecine de ville : ce service recueille seulement 57 % d’avis favorables. Les maternités, les autres services des hôpitaux publics et des cliniques sont globalement jugés plus satisfaisants (70 % à 75 % de satisfaction en 2014).

Pour réduire le déficit de la branche maladie de la Sécurité sociale, les Français se déclarent favorables à la limitation des tarifs des professionnels de santé (84 %) et à la taxation des fabricants de médicaments (81 %). Une large majorité des Français souhaitent également jouer sur le comportement des médecins : 68 % souhaitent qu’ils prescrivent moins de médicaments et d’examens, et 56 % que soit rendue obligatoire la prescription de médicaments génériques. En revanche, seulement quatre Français sur dix souhaitent limiter la liberté d’installation des médecins.

Les Français soutiennent en revanche bien moins des mesures augmentant les cotisations sociales (22 %) ou réduisant la prise en charge des longues maladies (15 %).

Source : Enquête réalisée par l’institut BVA pour la DREES

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 avril 2015