24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Une étude pour mieux connaître l’alimentation des nourrissons

L’étude nationale « Epifane 2011-2013 » sur l’alimentation et l’état nutritionnel des enfants pendant leur première année de vie débute sa collecte de données prochainement. Mise en place dans le cadre du système national de surveillance nutritionnel, cette étude est réalisée par l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Usen), unité mixte de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et de l’Université Paris 13.

L’alimentation contribue fortement à la croissance et au bon déroulement moteur et cognitif du nourrisson. C’est aussi un élément crucial pour sa santé future. Si des données existent sur les premiers jours de vie de l’enfant, aucune information sur, par exemple, la durée de l’allaitement ou l’âge au début de la diversification n’est actuellement disponible à l’échelle nationale. Mieux connaître les pratiques alimentaires des nourrissons pour mieux informer et aider les mères, c’est le but d’Epifane.

L’étude portera sur un échantillon de 3 500 mères recrutées dans 140 maternités tirées au sort en France métropolitaine. L’objectif est de décrire l’alimentation des enfants pendant leur première année de vie, en estimant en particulier la fréquence, la durée et l’exclusivité de l’allaitement maternel, le type, la durée et les quantités utilisées de formules lactées du commerce, et les modalités de la diversification alimentaire (moment d’introduction des nouveaux aliments, natures et quantités).

Le recrutement des mères dans les maternités sélectionnées s’échelonnera de la mi-janvier à la mi-mars 2012. La participation des mères consistera dans un 1er temps, à répondre à un questionnaire dès leur séjour à la maternité. Dans un 2e temps, suivront des entretiens téléphoniques et des questionnaires à remplir sur internet à l’âge de 1 mois de l’enfant, puis à 4, 8 et 12 mois. Outre l’alimentation de l’enfant, y compris les difficultés vécues par les mères à ce sujet, les données recueillies porteront sur la santé de la mère et de son enfant ainsi que sur leur environnement socioéconomique.

Des résultats intermédiaires portant sur le suivi jusqu’à 4 mois seront disponibles à l’automne 2012 ; les résultats complets sur l’ensemble du suivi sont prévus pour le second semestre 2013.

Source : InVS

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 janvier 2012