Mardi 26 avril, la région Ile-de-France a annoncé la mise en place d’un nouveau dispositif permettant aux lycéennes d’obtenir un moyen de contraception de manière anonyme et gratuite. Dans un premier temps, 15 000 pass à usage unique et limités dans le temps devraient être imprimés.

Concrètement, le « pass » consiste en la remise de six coupons aux jeunes, par l’infirmière de l’établissement scolaire, qui permettent ensuite de se rendre gratuitement chez les professionnels de santé.
Un premier coupon donne droit à une première consultation médicale chez généraliste, gynécologue, sage-femme ou centre de planning familial. Un second donne droit à des examens biologiques. Le troisième permet la délivrance de contraceptifs dans une pharmacie, ou des centres de planning familial. Un autre donne droit à une deuxième consultation médicale gratuite. Le dernier enfin donne droit au renouvellement de contraceptifs.

Le ministre de l’Education a annoncé mardi sur RMC la publication d’un décret « dans quelques semaines » autorisant les infirmières scolaires à prolonger pendant six mois les prescriptions médicales en matière de contraception.

Source : France 2  et Parisien.fr

A Lire également

Le Planning familial réclame la gratuité des contr... Pilules, patchs, préservatifs, diaphragme… Le Planning familial lance vendredi à l’occasion de ses journées portes ouvertes une campagne pour exiger d...
Le décrochage scolaire : 8 à 15% d’adolescents con... Les élèves cumulant difficultés familiales, sociales économiques et culturelles, les lycéennes qui se retrouvent enceintes… sont les premières victime...
Pilule : connaître les précautions d’emploi et les... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de publier  un document destiné aux femmes : « Vous et… vos contrac...
Pilules de 3e et 4e générations : l’agence e... Un comité de l'agence européenne du médicament (EMA) a estimé dans un avis publié vendredi que le bénéfice/risque des pilules de troisième et quatrièm...
Les vente de pilules de 3e et 4e générations chute... Selon l'Agence du médicament (ANSM), les ventes de pilules de 3ème et 4ème générations ont diminué d’environ 25 % en janvier par rapport à la même pér...
Diane 35 suspendue à compter du 21 mai 2013 L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé de suspendre l’Autorisation de mise sur le marché de Diane 35 et...
Adolescentes : des « pass contraception » distribu... Des chèques contraception pour mineures sont envoyés à une centaine de lycées de la région Poitou-Charentes. "Cette action est préparée depuis troi...