La Commission européenne a proposé aujourd’hui pour la toute première fois l’étiquetage énergétique des téléviseurs. Dans le cas des réfrigérateurs et des lave-linge, le système d’étiquetage existant sera mis à jour.

Dans le cas de téléviseurs, qui représentant près de 10% de la facture d’électricité moyenne des ménages, les fabricants devront pour la première fois déclarer la classe de consommation énergétique de leurs produits, selon une échelle allant de A à G. L’étiquette doit être clairement visible sur les téléviseurs et dans les publicités, si le prix du téléviseur est mentionné.

« L’étiquetage énergétique des réfrigérateurs-congélateurs, des lave-vaisselle et des lave-linge a déjà donné d’excellents résultats depuis son introduction en 1992: aujourd’hui, 90% des appareils vendus dans l’UE sont de catégorie A, la meilleure », estime la c
Commiqqio neuropéenne. Toutefois, les nouvelles technologies permettraient de réduire de moitié la consommation énergétique des produits de classe A. L’UE a donc décidé d’étendre le haut de l’échelle en ajoutant trois nouvelles classes: «A+», «A++», et «A+++» pour les produits dont les performances dépassent celles de la classe A.

Les appareils visés par les règlements adoptés aujourd’hui représentent un tiers de la facture d’électricité annuelle d’un ménage. Les nouvelles étiquettes auront donc un impact positif sur les dépenses de consommation des ménages. Les quatre règlements concernant ces étiquettes doivent maintenant être approuvés par le Parlement européen et le Conseil. Les règlements entrent en vigueur 12 mois après leur publication au Journal officiel.

Les étiquettes énergétiques, comment ça marche  :

Les étiquettes énergétiques sont adoptées par la Commission européenne sur une base produit par produit dans le cadre de la directive 2010/30/UE. Elles donnent les informations suivantes:

– Le classement des produits en fonction de leur efficacité énergétique sur une échelle de A à G, la classe A (verte) étant la plus efficace en énergie et la classe G (rouge) la moins efficace. Lorsque la majorité des produits d’une catégorie donnée se situe dans la classe A, trois classes (A+/A++/A+++) supplémentaires au maximum peuvent être ajoutées après la classe A (en pareil cas, la couleur de la classe A devient le jaune, le vert étant toujours la couleur de la meilleure classe).
– La consommation énergétique annuelle et la consommation énergétique par cycle.
– D’autres informations liées à l’utilisation d’énergie et d’autres ressources: par exemple la consommation d’eau, le volume de l’appareil, etc.

Les étiquettes énergétiques sont obligatoires pour tous les appareils mis sur le marché de l’UE et doivent toujours être clairement visibles sur chaque appareil sur le point de vente.

Source : Commission Européenne

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

OGM : la France s’oppose toujours à la Commission ... La proposition de la Commission européenne de modification de la directive de 2001 sur les OGM (présentée en juin dernier), a été discutée, lors du Co...
C02: un nouvel outil de mesure pour les villes A l’initiative de la Commission européenne, la Convention des Maires (700 signataires) a mis au point un nouvel outil interactif pour aider les villes...
Vin bio : l’Europe reste à l’eau Le vin bio passe son tour : la Commission européenne a en effet retiré son projet sur la production de vin biologique faute d’accord entre les Etats m...
Antibiotiques : 53% des européens pensent à tort q... Selon un Eurobaromètre publié vendredi à Bruxelles, les Européens, qui sont pourtant 40% à avoir pris des antibiotiques dans l'année écoulée, méconnai...
Des lave-linges de plus en plus économiques : plus... La Foire de Paris (Porte de Versailles du 28 avril au 8 mai 2011), c'est aussi l'occasion de découvrir les dernières prouesses technologiques des fab...
Nantes présélectionnée pour être Capitale verte de... 17 villes européennes avaient présenté leur candidature : Nantes, seule représentante française, fait partie des 6 villes retenues pour passer la 2nde...
Médicaments : l’Europe veut clarifier l’info... Le 11 octobre dernier, la Commission européenne a adopté des propositions modifiées clarifiant l’information que les laboratoires pharmaceutiques peuv...
Sida : l’UE adopte une nouvelle stratégie de lutte... En adoptant en octobre dernier une nouvelle stratégie pour la période 2009-2013, la Commission souhaite relancer la lutte contre le sida dans l’Union ...
Médicaments: un nouveau symbole pour repérer les p... À partir de septembre 2013, un triangle renversé figurera sur la notice de certains médicaments commercialisés sur le marché de l’UE, à la suite d'un ...
De nouvelles étiquettes-énergie sur le gros électr... Vous la connaissez tous : l’étiquette-énergie est apposée sur la plupart des gros appareils électroménagers. Il y a 20 ans, elle renseignait assez sim...
Logements neufs et anciens : l’étiquetage énergéti... À compter du 1er janvier, toutes les annonces de logement à vendre ou à louer devront faire figurer le résultat du Diagnostic de performance énergétiq...
Biodiversité : les Européens mal informés Selon une enquête Eurobaromètre publiée par la Commission européenne, seulement 38 % des Européens connaissent la signification du terme biodiversité,...
Qualité des eaux de baignade : le palmarès des pla... Selon un rapport publié jeudi par la Commission européenne la très grande majorité des plages de l'Union européenne sont prêtes à accueillir les vacan...
Traçabilité et origine de la nourriture au Salon d... Hasard des calendriers... En pleine actualité autour du scandale sur la viande de cheval, la Commission Européenne appelle les consommateurs à plus de...
Lave-linge et Lave-vaisselle : l’Union européenne ... Deux nouvelles mesures ambitieuses visant à limiter les consommations d’électricité et d’eau des lave-linge et des lave-vaisselle viennent d’être adop...
De nouvelles mesures pour réduire les consommation... L'Union européenne vient d’adopter deux nouvelles mesures visant à limiter les consommations d'électricité et d'eau des lave-linge et lave-vaisselle. ...