24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Un adulte sur trois dans le monde ne fait pas assez d’exercice

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 3,2 millions de personnes meurent chaque année en raison du manque d’activité physique. En effet, la sédentarité est le quatrième facteur de risque de mortalité notamment pour les maladies cardio-vasculaires, le cancer et le diabète.

L’OMS définit l’activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles qui requiert une dépense d’énergie – ce qui comprend les mouvements effectués en travaillant, en jouant, en accomplissant les tâches ménagères, en se déplaçant et pendant les activités de loisir.

La sédentarité (manque d’activité physique) est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde (6%). Elle n’est dépassée que par l’hypertension artérielle (13%) et le tabagisme (9%) et représente le même niveau de risque que l’hyperglycémie (6%).

La sédentarité augmente dans de nombreux pays, ajoutant à la charge des maladies non transmissibles et se répercutant sur l’état de santé général de la population mondiale. Les personnes sédentaires ont un risque de mortalité 20 à 30% plus élevé que celles qui pratiquent au moins 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée la plupart des jours de la semaine.

L’OMS recommande pour les enfants et adolescents: 60 minutes d’activité d’intensité modérée à forte par jour. Pour les adultes, il est conseillé d’avoir 150 minutes d’activité d’intensité modérée par semaine.

En 2013, les États Membres de l’OMS ont convenu de réduire de 10% le niveau de sédentarité dans le cadre du Plan d’action mondial pour la lutte contre les maladies non transmissibles 2013-2020.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 mars 2014