Des équipes de chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’Inserm, en collaboration avec l’Université de Pise, viennent de déterminer le rôle essentiel de certaines protéines dans la virulence de la mycobactérie responsable de la tuberculose, Mycobacterium tuberculosis. Ils ont réussi à créer une souche atténuée de cette mycobactérie, qui offre une protection plus importante contre la tuberculose que le BCG chez la souris. Cette découverte représente une avancée majeure pour les recherches visant à développer un vaccin plus efficace contre cette maladie.

La tuberculose est l’une des maladies les plus répandues au monde. Elle est due à une infection par la mycobactérie Mycobacterium tuberculosis, touchant un tiers de la population mondiale. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2010, 8,8 millions de personnes ont développé la tuberculose et 1,4 million de personnes en sont mortes. Ainsi, M. tuberculosis reste à ce jour l’un des pathogènes les plus virulents et les plus dangereux pour l’homme. Malgré son efficacité chez l’enfant, le BCG ne protège pas suffisamment l’adulte contre la tuberculose pulmonaire. Cette forme de tuberculose est particulièrement contagieuse, d’où la nécessité de mettre au point un vaccin plus efficace pour combattre cette maladie.

Une étude réalisée par des équipes de l’Institut Pasteur et de l’Inserm, coordonnées par le Dr Laleh Majlessi et le Pr Claude Leclerc (Institut Pasteur/Inserm), en collaboration avec le Dr Roland Brosch (Institut Pasteur) et le Dr Daria Bottai (Université de Pise), révèle qu’une partie du génome de M. tuberculosis peut être modifiée afin d’obtenir une souche non virulente de cette bactérie chez la souris. La mycobactérie ainsi atténuée procure une protection significative contre le développement d’une tuberculose.

Les chercheurs ont réussi, dans la souche mutée, à bloquer la production et le transport de certaines protéines, appelées PE/PPE(3), associées à une région particulière du génome de la mycobactérie, l’appareil de sécrétion ESX-5 qui est présent dans toutes les souches virulentes de mycobactéries. Ils ont constaté que les souris infectées par cette souche atténuée ne développent pas la tuberculose. De ce fait, ils ont démontré que les protéines PE/PPE produites par l’appareil ESX-5 jouent un rôle essentiel dans la virulence de M. tuberculosis.

Vers la mise au point d’un vaccin plus efficace
Par ailleurs, les chercheurs ont établi que les souris immunisées par la souche atténuée sont protégées très efficacement contre l’infection par M. tuberculosis. Cette protection est corrélée à la réponse immunitaire spécifique d’autres protéines PE/PPE encore présentes dans cette souche. Ainsi, les chercheurs ont prouvé que la souche mutée de M. tuberculosis est un candidat vaccin sérieux contre la tuberculose, qui provoque une réaction immunitaire plus forte que le BCG chez la souris.

Cette découverte majeure ouvre de nouvelles perspectives pour la mise au point d’un vaccin plus efficace contre les différentes pathologies provoquées par M. tuberculosis, notamment contre la tuberculose pulmonaire de l’adulte. De nombreuses études seront nécessaires avant qu’une application soit envisageable chez l’homme. La prochaine étape, pour les chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et de l’Université de Pise, sera la création d’une souche dans laquelle une mutation supplémentaire pourrait être introduite afin de lui assurer une totale innocuité, en vue de pratiquer des essais chez l’homme.

Source :  Institut Pasteur

Strong immunogenicity and cross-reactivity of Mycobacterium tuberculosis ESX-5 type VII secretion-encoded PE-PPE proteins predicts vaccine potential – Cell Host & Microbe – 18 avril 2012  

A Lire également

Grippe A : feu vert à un 5ème vaccin, Humenza de S... L'Agence européenne des médicaments, l'EMEA, a annoncé vendredi avoir recommandé la mise sur le marché en Europe d'un cinquième vaccin contre la gripp...
Gastro-entérite : l’Afssaps recommande la suspensi... L'Agence européenne du médicament (EMA) a été informée par les laboratoires GlaxoSmithKline de la présence dans des lots de vaccin buvable Rotarix® di...
Vaccination des voyageurs pour les pays tropicaux ... A Nîmes, le centre de vaccinations de la ville était l'escale obligée des aventuriers au long cours. Désormais ceux qui prévoient un voyage dans un pa...
Grippe A : l’épidémie se stabilise. La France proc... Selon les réseaux Grog et Sentinelles, le nomdre de consultations pour grippe se stabilise à un niveau élevé en France. Soit près de 720.000 consultat...
Rougeole : vigilance face à l’épidémie en France... Selon l'InVS, une 4ème vague épidémique de rougeole reste possible dans les semaines à venir. « Il faut donc rester vigilant, en veillant à la mise à ...
Grippe : l’épidémie débute en Bretagne et en Île-d... Alors que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 6 octobre 2016 et s’achèvera le 31 janvier 2017, l'épidémie a débuté en ...
Grippe A : plus de 4,6 millions de personnes vacci... Pendant la semaine du 21 au 27 décembre, le dispositif de vaccination contre la grippe H1N1 a permis de vacciner  254 929 personnes, portant  le nombr...
La tuberculose de l’enfant, une épidémie qui reste... La tuberculose de l’enfant est une épidémie cachée dans la plupart des pays. Au moins un demi-million d’enfants la contractent chaque année et on esti...
Grippe H1N1 : quelles précautions pour les femmes ... Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je prends donc toutes les précautions pour me protéger. Pour évit...
Grippe A : 118 décès depuis le début de l’épidémie... Alors que le nombre total de personnes vaccinées (y compris les personnels de santé) s’établit ce jour à 2 145 774, dont 179 810 pendant le week-end d...
Grippe saisonnière : il n’est pas trop tard ... Alors que l'activité grippale reste toujours faible dans toutes les régions de la métropole et en Europe, la France devrait connaître, comme chaque an...
Méningite B : le vaccin est désormais disponible e... Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis vient d'annoncer que Bexsero®, son vaccin à large spectre contre le méningocoque B, est désormais dispon...
Grippe saisonnière : seul 1 français sur 4 déclare... Une étude* réalisée par IFOP pour le laboratoire Mylan, menée auprès de 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus, du 3 au 5 août 2016, révèle que les f...
Grippe : début de l’épidémie en France Selon le dernier bilan de l’Institut de veille sanitaire (InVS), l'épidémie débute en France. La Bretagne est ainsi la première région française à ent...
Pollution de l’air à l’école : 3 enfan... Une étude menée par des chercheurs de l'Inserm sur la qualité de l'air à l'intérieur de 108 écoles primaires réparties dans 6 villes françaises montre...
Rougeole : 199 cas déclarés depuis le début de l’a... Maladie contagieuse qui peut être grave et parfois mortelle, la rougeole continue à circuler en France. Une épidémie est déclarée en Alsace depuis mi-...