24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Trop d’examens médicaux inutiles, dénonce l’Académie de Médecine

Dans son rapport « Améliorer la pertinence des stratégies médicales » rendu public cette semaine, l’Académie nationale de médecine estime que trop d’examens médicaux sont réalisés de façon abusive et sans discernement.

Parmi ces examens trop souvent prescrits : les échographies, les examens biologiques, les bilans de santé, les ordonnances de médicaments, ou encore le recours à l’imagerie « lourde » et même des interventions chirurgicales…

L’académie pointe également que l’examen clinique minutieux du patient, qui fait partie, avec l’interrogatoire (prises de médicaments, antécédents…), de la stratégie de prise en charge du patient, soit insuffisamment pris en compte, y compris dans les études médicales.

Trop d’examens médicaux inutiles, dénonce l'Académie de MédecineParmi les raisons de ces excès, l’académie souligne le peu de temps consacré à l’examen clinique, le principe de précaution, le risque de judiciarisation (multiplication d’actes pour se « couvrir » en cas de plaintes), le consumérisme médical (« j’ai payé, j’y ai droit »).

« Il n’y a pas de prescription faite en dehors d’un docteur en médecine (ou en dentaire), ce qui souligne la responsabilité du corps médical dans les dérives », tranche l’Académie de médecine.

Selon elle, ces dérives s’avèrent une source « d’inflation de dépenses » pour la collectivité et n’apportent pas de bénéfices aux patients. L’académie de médecine soulève néanmoins des pistes d’amélioration. Parmi elles, la valorisation de la qualité des soins ou encore l’amélioration de la formation initiale des médecins.

Lire le rapport

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 avril 2013