24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Triche et évaluations en CM2 : c’est le pompon !

Pour ceux qui avaient déjà l’impression que l’école primaire privilégiait de plus en plus les adultes au détriment des enfants, on frôle le ridicule quand les adultes organisent eux-mêmes la tricherie. En effet, les 100 questions de français et de maths des évaluations que les élèves de CM2 doivent passer cette semaine ont été publiées sur internet…

On le sait, depuis leur lancement en 2009, ces évaluations sont fortement critiquées sur le fond, comme sur la forme. Mais de là à publier les questions à l’avance, on s’interroge… Certains y voient pourtant une façon de « court-circuiter » ce qu’ils considèrent comme une mauvaise pratique depuis 3 ans : date, objectifs, notation binaire, concurrence des écoles…. Les enfants pâtissaient déjà des réformes successives liées au rythme scolaire : passage à la semaine de 4 jours, raccourcissement des vacances d’été, aide personnalisée aux élèves casée entre 12h et 14h00… A présent, ils doivent non seulement stresser à l’approche de ces évaluations mais en plus, tenter de comprendre pourquoi certains de leurs parents les inciteront à tricher. Un peu compliqué à 10 ans…

Interrogé par l’AFP, le secrétaire général du SNUipp-FSU, Sébastien Sihr a confirmé que les documents mis en ligne correspondaient bien aux évaluations qui seront soumises aux élèves. « Les évaluations sont arrivées dans les écoles la semaine dernière et il a suffi qu’un enseignant ait décidé de les transmettre à d’autres personnes pour qu’elles soient mises en ligne », a-t-il souligné. »Si on arrive à cette situation, c’est qu’il y a toujours un climat délétère de non-légitimité des évaluations auprès de certains enseignants. Pour recréer un peu de confiance, il faut que le ministère reprenne les discussions » pour faire évoluer le dispositif, a jugé M. Sihr sur le fond.

Juste pour mémoire : nos enfants passent ces évaluations en CE1 et en CM2. Ils ne passent pas le bac, ne cherchent pas à décrocher un job. Ils vont seulement à l’école tous les matins.

Morgane Boileau – Source : AFP, Le Point

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 janvier 2011