24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Tramadol : attention aux erreurs de surdosage chez l’enfant

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) vient de mettre en garde contre les risques de surdosage de l’antidouleur tramadol chez l’enfant.

En effet, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a reçu des signalements graves d’erreurs médicamenteuses chez l’enfant, pouvant être d’évolution fatale, concernant le tramadol en solution buvable.

« Ces erreurs ayant conduit à un surdosage étaient principalement liées à un manque d’information ou à des incompréhensions de la posologie », indique l’agence dans un point d’information. En cas de surdosage en tramadol, les symptômes suivants sont observés : vomissements, rétrécissement de la Tramadol : attention aux erreurs de surdosage chez l’enfantpupille, troubles de la conscience, convulsions, difficulté respiratoire pouvant aller jusqu’à l’arrêt respiratoire. « Ces symptômes nécessitent une prise en charge médicale urgente et l’hospitalisation des patients », souligne l’ANSM.

Dans ce contexte, l’ANSM souhaite attirer l’attention sur ce risque d’erreur et rappelle aux professionnels de santé « l’importance d’une posologie claire et aux parents l’importance du respect strict de la prescription du médecin ». En cas de doute, il est nécessaire de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

Le tramadol est indiqué pour le traitement des douleurs modérées à intenses. Deux spécialités
présentées en solution buvable et dont l’utilisation est réservée à l’enfant à partir de 3 ans et à l’adolescent sont actuellement commercialisées en France : Topalgic® et Contramal®.

Source : ANSM

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 juin 2016