24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Toujours trop de sel dans les assiettes

Toujours trop de sel dans les assiettesLes adultes devraient consommer moins de 2000 mg de sodium, soit 5 grammes de sel, et au moins 3510 mg de potassium par jour, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Lorsqu’une personne a trop de sodium et pas assez de potassium, elle peut être exposée à un risque d’hypertension artérielle, ce qui augmente le risque de cardiopathies et d’accidents vasculaires cérébraux. Cet excès de sel provoquerait la mort de 2,3 millions de personnes chaque année, selon une étude collaborative internationale menée par près de 500 chercheurs dans 50 pays.

Le sodium est naturellement présent dans divers aliments, dont le lait et la crème (environ 50 mg of de sodium pour 100 g), ainsi que les œufs (environ 80 mg/100 g). On le retrouve aussi, en quantités bien plus grandes dans les aliments transformés, comme le pain (environ 250 mg/100 g), les viandes transformées comme le bacon (environ 1500 mg/100 g), les aliments pour le grignotage, comme les bretzels, les spécialités au fromage et le popcorn (environ 1500 mg/100 g), ainsi que des condiments comme la sauce de soja (environ 7000 mg/100 g) et les cubes de bouillon (environ 20 000 mg/100 g).

On trouve dans les aliments riches en potassium les haricots et les pois (environ 1300 mg de potassium pour 100 g), les fruits secs oléagineux (environ 600 mg/100 g), certains légumes comme les épinards, le chou et le persil (environ 550 mg/100 g) et des fruits comme la banane, la papaye et les dattes (environ 300 mg/100 g). La transformation réduit la quantité de potassium dans de nombreuses denrées alimentaires.

Actuellement, la plupart des gens consomment trop de sodium et pas assez de potassium.

«L’hypertension artérielle constitue un risque majeur de cardiopathies et d’accidents vasculaires cérébraux, la première cause de mortalité et d’incapacités dans le monde, explique le Dr Francesco Branca, Directeur à l’OMS du Département Nutrition pour la santé et le développement. On trouve aussi dans ces lignes directrices des recommandations pour les enfants âgés de plus de 2 ans. Ce point est essentiel car on retrouve souvent une hypertension artérielle chez l’adulte lorsque la tension était déjà trop haute dans l’enfance.»

En ce qui concerne l’alimentation des Français, la consommation de sel est d’environ 10 g/j pour les hommes et 8 g/j pour les femmes, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Suivant le plan national nutrition santé, il ne faudrait pas dépasser 8 g/j pour un homme et 6,5 g/j pour une femme.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 avril 2013