La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé le lancement d’une enquête afin de mettre un terme aux touchers vaginaux et rectaux sans consentement sur patients endormis à l’hôpital lors de la formation clinique des étudiants en médecine. Aujourd’hui, la consentement préalable du patient n’est recueilli que dans 67% à 80% des cas.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a reçu aujourd’hui le rapport de Jean-Pierre Vinel , Président de la Conférence des doyens des facultés de médecine. qui aborde en particulier, les conditions d’apprentissage de l’examen pelvien (vaginal et rectal) sur des patient(e)s endormi(e)s.

Cette enquête révèle notamment que lorsque l’examen pelvien est réalisé chez une personne sous anesthésie générale, le consentement préalable du patient n’est recueilli que dans 67% des cas pour les étudiants du diplôme de formation Pixabay / CC0 Public Domaingénérale en sciences médicales, et dans 80% pour les étudiants du diplôme de formation approfondie.

Malgré certains constats positifs (examens encadrés pour 100% des jeunes étudiants et pratiqués, de plus en plus, par simulation), Marisol Touraine a jugé ces résultats « très préoccupants » et rappelle que les actes concernés, totalement illégaux, exposent à des poursuites pénales.

Développer l’apprentissage par simulation
La ministre a annoncé trois mesures. Une mission d’inspection au sein des établissements de santé, confiée à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et à l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR), va être lancée afin d’approfondir les résultats de l’enquête. De plus, une instruction va être envoyée aux directeurs des établissements de santé qui accueillent des professionnels de santé en formation pour leur rappeler leurs obligations légales, notamment en matière de droits des patients, et leur demander de veiller à leur complète application. Enfin la ministre souhaite développer l’apprentissage par simulation, déjà privilégié par de nombreux établissements, avec pour objectif d’équiper l’ensemble des Centres hospitaliers universitaires (CHU) d’un centre de simulation en santé d’ici 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Nouvel « espace des usagers » à l’hôpital Alors que le Ministère de la santé vient d'annoncer qu'il placera l'année 2011 sous le signe des patients et de leurs droits, le Centre Hospitalier Un...
Traitement du cancer : la Radiothérapie de haute p... La radiothérapie est un des traitements majeurs du cancer. Plus de 60% des patients cancéreux reçoivent à un moment ou à un autre de leur maladie un t...
Cinq mesures annoncées pour favoriser les soins pa... Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée des Aînés, s’est rendue à Guyancourt (Yvelines) pour annoncer des mesures dans la cadre du Programme de développ...
Hôpital : tableau noir pour les blouses blanches… ... Dans son bilan annuel publié ce mardi, le Médiateur de la République dresse un tableau accablant des tensions vécues à l'hôpital. Autre constat, la re...
Le CHR d’Orléans, 4ème hôpital le plus sûr d... Au « Palmarès exclusif » des hôpitaux français les plus sûrs établi le 8 décembre 2009 par le magazine L'Express, le centre hospitalier régional d'Orl...
Infections nosocomiales : le cuivre pour protéger ... Une 1ère en France : l’hôpital de Rambouillet a inauguré vendredi ses équipements en cuivre pour lutter contre la prolifération des bactéries multi-ré...
Expo « Parkinson créativité dopamine » : rencontre... Le musée grenoblois des Sciences médicales propose du 1er mars au 6 mai 2010 «Parkinson, créativité, dopamine», une exposition originale qui rassemble...
Droits des patients : journée européenne le dimanc... Dimanche 18 avril est célébrée au niveau européen, la journée européenne des droits des patients. Son objectif est de favoriser le débat dans l’ensemb...
Amiens : les forains fêtent les malades Quand la générosité des forains est mise au profit des enfants hospitalisés et des résidents à l'hôpital, ce n'est pas une mais deux après-midi festiv...
Nouvelle version pour l’appli mobile SOS Urgences... L’application mobile SOS Urgence, lancée par Malakoff Médéric, permet, en situation d’urgence, de trouver et contacter rapidement l’hôpital, la cliniq...
Incontinence urinaire : la bandelette, une nouvell... Le CHU-Hôpitaux de Rouen a développé une technique innovante dans le traitement de l'incontinence urinaire masculine : les bandelettes sous-uréthérale...
Services d’urgences de proximité : les Français op... Un sondage Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter montre que 76 % Français estiment que la fermeture des services d’urgences de proximité serait...
Mieux choisir son médecin ou son hôpital grâce à a... Ameli-direct.fr, le site Internet de l'Assurance maladie lancé en 2007, propose désormais  un service de  recherche de professionnels ou d'établisseme...
Maladies nosocomiales : le cuivre s’installe... Poignées de porte, barres de lits, mains courantes, plaques de propreté en cuivre et alliages de cuivre... Le Centre Hospitalier de Rambouillet vient ...
Urgences: 35% des Français s’y sont rendus c... Depuis de nombreuses années, les urgences doivent faire face à un engorgement suscitant un débat sur les réponses à apporter à cette situation. 35% de...
Parcours de santé des personnes âgées: le gouverne... Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé jeudi la mise en place d’équipes de soins de proximité, ainsi que des me...