Dans un point d’information, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué qu’ « un retour à un approvisionnement suffisant pour les spécialités Thyrozol est attendu à compter de la fin du mois de décembre ».

L’ANSM a été informée au mois de juin d’une situation de rupture de stock pour les spécialités Néo-Mercazole 5mg, comprimé et Néo-Mercazole 20mg, comprimé suite à des difficultés d’approvisionnement en principe actif (carbimazole) rencontrées par le laboratoire CSP.

Compte tenu de ces événements, un report important des ventes s’est fait, ces dernières semaines, sur les spécialités Thyrozol, comprimé du laboratoire Merck Serono. De ce fait, les médicaments Thyrozol (10 et 20 mg) se trouvent également en rupture de stock. Les quantités disponibles pour le dosage 5 mg sont à ce jour très limitées. Une remise à disposition normale des spécialités Thyrozol est attendue pour la fin du mois de décembre.

Compte tenu de ces difficultés, l’ANSM invite les prescripteurs à « ne plus initier de traitement par Thyrozol et les pharmaciens à ne commander que les quantités strictement nécessaires afin de réserver le stock existant aux patients déjà traités par ce médicament ». « Par ailleurs, les posologies des anti-thyroïdiens n’étant pas équivalentes entre les différentes classes thérapeutiques, la posologie devra être ajustée, au cas par cas en fonction de l’état clinique et du dosage hormonal du patient, si un changement de traitement a été entrepris. En cas de doute, il convient d’adresser le patient à un endocrinologue », précise l’agence du médicament.

Source : ANSM

Rendez-vous sur Hellocoton !