La taxe carbone entrera en vigueur le 1er janvier : objectif ? Réduire la consommation d’énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz). La tonne de CO2 émise sera facturée à hauteur de 17 euros.

 Concrètement, la réforme se traduira, l’an prochain, par une hausse de 4,11 centimes par litre d’essence et 4,52 centimes par litre de gazole. Les ménages acquitteront 2,7 milliards d’euros de taxe et se verront restituer autant sous forme de réduction d’impôt ou de « chèque vert », pour les non-imposables, dès février.

 Au final, seuls les transporteurs routiers, fluviaux et maritimes seront exonérés partiellement pendant au moins quatre ans. Les agriculteurs et les pêcheurs ne paieront, eux, que le quart de la taxe.

Rendez-vous sur Hellocoton !