L’Afssaps a mis en garde vendredi contre le risque d’atteintes hépatiques rares mais graves lors d’un traitement par orlistat. Deux spécialités commercialisées en France contiennent cette substance active à des dosages différents Alli® (orlistat 60 mg) de GSK et Xenical® (orlistat 120 mg) de Roche, ces deux spécialités disposent d’une autorisation de mise sur le marché européenne et sont indiquées dans le traitement du surpoids ou de l’obésité.

« Plusieurs cas graves d’atteintes hépatiques ont été rapportés chez des patients traités par orlistat ayant conduit dans certains cas à une transplantation hépatique voir au décès du patient. Le lien de causalité avec l’orlistat reste difficile à établir mais ne peut pas être exclu », indique l’Afssaps dans sa mise en garde. Devant la gravité de ces effets hépatiques, l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a récemment conduit une évaluation des effets indésirables rapportés avec orlistat. Elle a décidé de réévaluer le rapport bénéfice/risque de ces deux spécialités. Dans l’attente des résultats de cette réévaluation, l’Afssaps a donc souhaité mettre en garde contre ce risque rare mais grave d’atteinte hépatique.

L’Afssaps rappelle la nécessité de respecter strictement les indications de ces deux produits et recommande : aux médecins qui prescrivent Xenical® et aux pharmaciens qui dispensent Alli® et Xenical® d’informer les patients sur la possibilité de survenue d’une atteinte hépatique ; aux patients de signaler immédiatement à leur médecin tout symptôme d’atteinte hépatique
. Les symptômes peuvent être notamment une fatigue, un jaunissement de la peau et des yeux, des maux de ventre et une sensibilité du foie ; et l’arrêt immédiat du traitement par orlistat en cas de survenue de symptômes d’atteinte hépatique ainsi que la réalisation d’un bilan hépatique.

Enfin, l’Afssaps rappelle que la démarche de perdre du poids n’est ni anodine ni sans conséquence pour la santé. Elle doit entrer dans le cadre d’une démarche globale, individualisée et s’inscrire sur le long terme sous le contrôle d’un médecin.

Alli® est commercialisé en France depuis mai 2009 par GlaxoSmithKline Santé Grand Public. Il est indiqué dans le traitement du surpoids (IMC1 ≥ 28 kg/m²) chez l’adulte, associé à un régime modérément hypocalorique et pauvre en graisses. Ce médicament n’est pas soumis à prescription médicale. Il peut donc être délivré en pharmacie sans ordonnance à la demande du patient. Pour cette raison, Alli® fait l’objet d’un suivi national de pharmacovigilance depuis sa commercialisation.

Xenical® est commercialisé en France depuis septembre 1998 par Roche. Il est indiqué en association à un régime modérément hypocalorique, dans le traitement de l’obésité (IMC ≥ 30 kg/m2), ou du surpoids (IMC ≥ à 28 kg/m2) associé à des facteurs de risques. Cette spécialité est soumise à prescription médicale.

Source : Afssaps

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

La première carte génétique de l’obésité sév... Selon une étude parue dans Nature Genetics, des chercheurs français ont identifié trois nouveaux gènes associés à l'obésité et à la prise de poids. M...
Un lien entre obésité et déclin cognitif ? Chez les adultes souffrant d’obésité, en particulier lorsqu’elle est associée à d’autres anomalies dites "métaboliques", le déclin des facultés cognit...
Le gouvernement lance le Plan obésité 2010-2013 Le ministère de la Santé a annoncé, le 20 juillet, le lancement du Plan obésité 2010-2013. Objectif : mieux prendre en compte la complexité de l'obési...
L’ANSM saisit Bruxelles sur le médicament coupe-fa... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé la saisie du Comité permanent des médicaments à usage humain de la Commission européenne concernant ...
30 médicaments sous surveillance renforcée par l&r... L’Afssaps, l'agence sanitaire du médicament en France, vient de mettre à jour sa liste des médicaments sous surveillance renforcée qui compte désormai...
Le blanchiment des dents ne doit pas être pratiqué... Alors qu'un nombre croissant de personnes a recours à la pratique du blanchiment des dents, soit à domicile au moyen de produits destinés à être appli...
La chirurgie de l’obésité en plein essor en France... Selon une étude de l'Assurance maladie, la chirurgie de l’obésité a concerné plus de 30 000 patients en 2011. Une pratique qui est actuellement en ple...
Suivre un régime pendant une grossesse favoriserai... Une étude internationale vient de révéler que les femmes enceintes qui suivent un régime pendant leur grossesse font davantage courir de risques à leu...
A quoi équivaut une canette de soda par jour ? La surconsommation des boissons sucrées ne cesse de progresser alors que 30% de la population mondiale est en surpoids *. Retrouvez le point de vue en...
Obésité infantile : mieux contrôler le marketing p... 15 à 25% des enfants français seraient en surpoids ou obèses. Mieux contrôler le marketing des aliments et des boissons dirigé vers les enfants est un...
Diabète : l’Afssaps retire des pharmacies trois mé... L’Afssaps vient de suspendre l’autorisation de mise sur le marché de trois médicaments contenant du benfluorex. En effet, de nouvelles données soulign...
Taxe sodas : 58% des Français la désapprouvent Selon un sondage Harris Interactive réalisé pour le Syndicat National des Boissons Rafraîchissantes, les Français désapprouvent à 58% la taxe sodas. ...
Retraits et rappel de lots de médicaments: les pha... A partir du 3 novembre 2011, l’Afssaps et le Conseil national de Ordre des pharmaciens (CNOP) vont mettre en place un système d'information plus perfo...
Coca-Cola annonce des engagements mondiaux contre ... The Coca-Cola Company a annoncé la semaine dernière, à l'occasion du 127e anniversaire de la marque, quatre engagements commerciaux mondiaux contre l'...
Obésité: Air France veut faire payer double! Les personnes obèses vont payer près du double pour voyager avec Air France-KLM si elles sont dans l'incapacité de s'asseoir dans un seul siège d'avio...
Traitement de l’obésité chez l’enfant ... D'après l'Afpa, depuis plus de dix ans, le nombre d’enfants obèses et en surpoids a doublé : 1 enfant sur 6 est aujourd'hui touché par cette pathologi...